Accueil / F1 / Business / Telmex, un accord dans la tradition Sauber

Telmex, un accord dans la tradition Sauber

Par l’annonce ce lundi de l’accord entre Sauber et Telmex, l’écurie helvétique démontre une fois de plus qu’elle est loin d’être amorphe sur le marché des partenariats.

Peter Sauber a toujours recherché des partenaires souhaitant de l’exposition et un accord allant au-delà de la seule F1. L’histoire de l’écurie l’avait déjà montré successivement depuis la fin des années 1980 avec les accords avec Mercedes, Red Bull, Crédit Suisse et même plus récemment BMW même si ces deux dernières expériences ont tourné plus court que prévu.

Rien n’est encore dit sur la durée dans laquelle Telmex s’inscrira avec Sauber, mais l’on sentait venir Carlos Slim désireux de tenter l’aventure dans le pinacle du sport automobile. Sport automobile préparé par la Escuderia Telmex qui réunit les pilotes soutenus par Telmex. Mario Dominguez avait raté la première approche avec Midland en 2006, Carlos Slim n’avait pas osé racheter Honda en 2008, aujourd’hui tout est bien fait. Avec Esteban Gutierrez essayeur et Sergio Checo Perez pilote, loin d’être manchot, et Telmex sponsor principal (ce que je préfère à une entreprise qui rachète, plus grand gage de pérennité de l’équipe dans le temps à mes yeux), le Mexique assure une présence qu’il n’avait pas eu depuis une trentaine d’années avec Hector Rebaque.

La seule chose que l’on puisse espérer, c’est que Telmex mette les moyens de ses ambitions, comme Red Bull l’avait fait en son temps aux côtés de Sauber, et des moyens, Dieu sait que Carlos Slim en a. Car il serait dommage que Telmex ne devienne qu’un sponsor de télécommunications périodique comme le furent Orange et Telefonica. Histoire d’assurer à l’équipe helvétique de meilleures couleurs dans le futur, plutôt que le noir et blanc qui caractérisait ce futur incertain. Jusqu’aujourd’hui.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox