Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Toro Rosso révèle sa STR7

Toro Rosso révèle sa STR7

La nouvelle Toro Rosso 2012 : STR7

Après Sauber et Red Bull, c’est au tour de la Scuderia Toro Rosso de dévoiler sa monoplace pour la saison 2012, la STR7, en ce lundi 6 février. Comme l’a souligné Franz Tost, la STR7 est la troisième monoplace entièrement conçue par l’écurie italienne, puisqu’auparavant, Red Bull s’occupait de cette tâche – tout cela avant que la règlementation ne l’interdise.

Le nez de la monoplace est, sans surprise, conforme à ce qui a pu être constaté (hormis chez McLaren) pour s’adapter à la nouvelle règlementation en vigueur à partir de cette saison. Pour cette saison, justement, Tost a saisi l’opportunité de la présentation pour communiquer l’objectif de l’équipe : après avoir terminé à la huitième place au championnat des constructeurs, le but est de terminer à la septième place, voire plus haut dans le classement. Pour ce faire, les tests de l’écurie débuteront demain avec Daniel Ricciardo au volant de la monoplace.

Néanmoins, l’objectif qui prime chez Toro Rosso est de lancer et tester des jeunes pilotes, d’où l’évincement à la fois de Sébastien Buemi et de Jaime Alguersuari, pour laisser place à Daniel Ricciardo et Jean-Eric Vergne. Les deux pilotes ont une cote de popularité et un potentiel importants, ce qui pourra faire progresser l’écurie. Pourtant, il faut bien garder en tête cet objectif pour comprendre que l’important n’est pas d’aller affronter des écuries mieux placées, mais de repérer si les pilotes sont capables de rivaliser avec quelques unes des écuries plus haut placées. Ce qui avait été le cas avec la victoire de Sebastian Vettel en 2008 – mais à l’époque, Red Bull apportait toujours son aide, ce qui rendait la tâche plus aisée par rapport à la situation actuelle, ce qui n’enlève toutefois rien au mérite de l’Allemand à l’époque.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox