Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Vers la fin des enquêtes techniques entre équipes F1 ?

Vers la fin des enquêtes techniques entre équipes F1 ?

F1 - MONACO GRAND PRIX 2012

Il s’agit peut-être de la fin de querelles ubuesques – pour le moment. L’équipe Red Bull Racing a vu sa monoplace déclarée non conforme cette saison, étant ainsi sommée d’appliquer des modifications à son fond plat en bouchant les trous qui s’y trouvaient. A deux reprises, l’équipe a dû opérer des modifications.

Or, le sentiment véhiculé après cette modification a été la progression de la monture. Pour les passionnés, ces querelles sont loin du spectacle sportif dont ils souhaitent profiter, mais pour les équipes, il s’agit de bras de fer éprouvants, venant parfois mettre un frein à l’innovation.

Le problème se situe dans la hiérarchie resserrée qui poussait semble-t-il les équipes à trouver des solutions, quelles qu’elles soient, pour prendre l’avantage sur leurs adversaires. Mais le problème, ici, réside également dans le règlement très strict qui spécifie – souvent pour des raisons de sécurité qui peuvent se comprendre – des directives ne permettant pas pleinement aux équipes de faire parler leur créativité et proposer des innovations. Une situation paradoxale pour une discipline qui se veut être le pinacle du sport automobile et qui s’investit dans des innovations majeures qui parviennent jusqu’aux voitures de série.

La clé pour les équipes est d’interpréter au plus juste les zones susceptibles d’ouvrir des brèches dans le règlement, et celles-ci s’accordent pour dire que désormais, chacun se concentra plus sur son cas que sur celui de son voisin. Pourtant, ne soyons pas dupes : à la prochaine innovation singulière, une enquête pourra intervenir à la demande de telle ou telle équipe. Ces choses-là ne changent jamais, à tel point que les équipes en parlent comme s’il s’agissait de pratiques routinières, comme en témoigne les propos de Ross Brawn :

Si vous vous remémorez toutes les innovations rencontrées, comme celle du double-diffuseur, la FIA a été sollicitée et l’innovation mise à mal, comme cela a toujours été le cas en Formule 1. (…) Tout ceci fait partie intégrante de la F1 moderne : il s’agit de faire en sorte de ne pas passer à côté d’une innovation intéressante à cause d’une interprétation du règlement. Et, si vous n’êtes pas d’accord, vous demandez une clarification pour essayer de comprendre ce dont il est question.

En somme, rien de nouveau sous le soleil. Par conséquent, malgré les signaux que les équipes veulent transmettre, il ne faut pas s’attendre à un changement dans ces pratiques. Pour un changement, il faut analyser le problème sous une perspective différente, comme la dimension restrictive de règlementations en constant changement par exemple.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox