Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Vers un autre Lewis Hamilton ?

Vers un autre Lewis Hamilton ?

Quel pilote est Lewis Hamilton ? Brillant, trop osé ?

Tout le monde sait que Lewis Hamilton a débuté sa carrière sur des chapeaux de roues. De peu, il a manqué le titre lors de sa première saison, mais a remporté la suivante. Depuis, plus de titres néanmoins.

La McLaren n’est pas la meilleure voiture du plateau, même si elle est toujours compétitive. Nous ne reviendrons certainement pas sur la vie privée du pilote, qui ne nous intéresse peu voire pas dans notre démarche, mais il nous est néanmoins possible de comparer le cas Lewis à celui d’un autre pilote britannique.

Souvenez-vous en effet des débuts de Jenson Button. L’écurie Williams était alors assez compétitive et signait des podiums ; Jenson a, quant à lui, montré qu’il avait du potentiel. Ensuite, son passage chez Benetton a nui à sa réputation, tandis que Flavio avait d’autres priorités : sa superstar à lui, c’était Fernando Alonso. Outre le fait que la carrière de Button ait été largement compromise – du moins son début de carrière – par le phénomène « au mauvais endroit au mauvais moment », la personnalité publique qu’il incarnait était celle d’un mi-séducteur mi-gentleman, et il est de notoriété publique que la personnalité avait pris le dessus sur le pilote qu’il était. Avec, probablement, un effet néfaste sur les performances et l’appréhension des week-ends de course.

On ne saurait réduire l’explication de mauvais chemins pris par Jenson Button à cet aspect ; néanmoins, le processus d’acquisition de maturité pour un pilote est une étape essentielle et se répercute inévitablement sur ses résultats. En outre, chaque pilote affrontera, à un tel niveau de compétition, des hauts et des bas à divers moments de sa carrière.

En tous les cas, les récentes déclarations de Lewis Hamilton laissent entendre un réel désir de se concentrer uniquement sur sa carrière. Le fait d’aller de l’avant demande plus d’efforts que son affirmation, mais c’est un début. Sur la piste, il parait avoir repris un peu le dessus. L’inquiétude semble donc quelque peu superflue, et les spéculations sur sa vie privée méprisent grandement le talent dont il fait toujours preuve.

Toujours est-il que si Lewis évacue une partie des parasites qui lui empêchent d’être à 110% à chaque manche, tout en s’entourant d’un personnel peut-être réduit mais plus efficace, il pourrait revenir encore plus fort, peut-être plus encore qu’à ses débuts. En résumé, il ne faudrait pas commettre l’erreur de l’enterrer trop vite, comme cela avait été fait dans le passé envers son coéquipier d’aujourd’hui.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

  1. Very uilknely that d’Ambrosio will get an F1 driver next year. As for Rubens… well, his chances of staying at Williams increased due to Raikkonen going to Renault. Remember that all the Barrichello retiring news was spurred on by reports that Kimi had a certain seat there.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox