Accueil / F1 / Volte-pneu !

Volte-pneu !

Les pneumatiques, le nerf de la guerre

Rappelez-vous, hier, une personne vous a déclaré au sujet des pneus que quelque chose lui semblait louche d’un certain point de vue. Puisque l’auto-citation est tendance en cet été-automne 2010, je vous remets cela en mémoire :

Tel un secret de polichinelle, non point d’ironie ici, Pirelli sera le manufacturier unique pour les trois prochaines saisons. Michelin est donc vaincu, par un coup de « sans maitrise, la puissance n’est rien ». Ferrari et Renault qui auraient préféré Bibendum le retiendront. On note au passage que Pirelli pourra dès l’an prochain se vanter d’être un manufacturier vainqueur sur circuits de F1 et pistes de rallyes… mais aussi concurrent unique ! Hormis l’exposition médiatique, je cherche toujours l’intérêt marketing. Sans doute encore cette fameuse maitrise de l’image passant par la puissance des chevaux mécaniques.

Et bien, figurez-vous qu’apparemment, la FIA va autoriser à nouveau la concurrence des manufacturiers en WRC. Déjà que la discipline sera en pleine révolution de velours avec l’arrivée des S2000+, puisqu’il ne s’agit que de cela, mais aussi du défaut d’écuries d’usines… Alors, ici, on ne parle pas (ou plus) de monopole pour sauvegarder un équilibre précaire. J’espère que Ford et Citroën ont donné des gages solides à long-terme à la FIA, et que celle-ci ait été approchée par d’autres constructeurs, sinon, la logique des Championnats du Monde serait faite d’un poids, deux mesures. Une fois n’est pas coutume avec cette organisation.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox