Accueil / F1 / Ecuries et pilotes / Wrooom : Ferrari, Hamashima, Clark et la F663

Wrooom : Ferrari, Hamashima, Clark et la F663

Ferrari, McLaren, Red Bull et les autres : à qui profiteront les changements ?

Alors que Ferrari a sifflé le coup d’envoi ce matin son événement annuel à Madonna di Campiglio, l’équipe a annoncé qu’elle avait recruté de nouvelles personnes clé, dont l’ancien directeur de Bridgestone, Hirohide Hamashima. Steve Clark, ex-McLaren, rejoindra également la Scuderia pour occuper le poste d’ingénieur de course en chef.

Le but du recrutement d’Hamashima est de permettre une meilleure compréhension des pneumatiques Pirelli, certes différents des Bridgestone. Néanmoins, l’enjeu est capital pour Ferrari : Domenicali a en effet souligné l’importance de la compréhension des pneumatiques dans le cadre du développement de la voiture, en expliquant que Ferrari avait rencontré des difficultés relatives aux gommes. Un expert dans le domaine ne pourra qu’être bénéfique donc.

Les pneumatiques expliquent seulement en partie le manque de performances face aux Red Bull et aux McLaren. Aussi Domenicali a insisté sur le fait que la Ferrari 663, présentée le 3 février prochain, sera radicalement différente de celle de 2011. Bien entendu, rien ne dit que cette rupture sera positive pour l’équipe italienne, d’autant plus que Red Bull et McLaren n’ont certainement pas décidé de céder du terrain et visent toutes deux la plus haute marche. De la com’ à la réalité, il y a un pas qu’il est difficile à concrétiser…

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox