Accueil / F2 / Bortolotti bat le record de victoires en F2

Bortolotti bat le record de victoires en F2

Mirko Bortolotti et Alex Brundle se rendent sur le podium à Magny Cours

Mirko Bortolotti s’impose dans la dernière course de la saison à Barcelone, et décroche ainsi le record de victoires dans le championnat FIA de Formule 2. Avec un total de sept victoires cette saison et huit en F2, il égale le record d’Andy Soucek de 2009, l’année où Bortolotti a signé sa première victoire lors de la saison où il avait échoué à la 4ème position du championnat.

Ramon Piñeiro termine derrière l’Italien lors de cette course finale, mais cela ne lui suffit pas pour souffler la seconde place au championnat, puisque l’Espagnol échoue à quatre unités derrière Christopher Zanella, qui termine 7ème. Mihai Marinescu complète le podium, son quatrième lors des six dernières courses. Il devance le régional de l’étape Miki Monras, qui termine pour sa première saison F2 en quatrième position au championnat.

Le superbe départ de Piñeiro n’aura pas suffi à prendre la tête : Bortolotti a en effet conservé sa position dans le premier enchaînement. Pendant ce temps, Marinescu est passé en troisième place au détriment de Monras, mais le Roumain ne progressera plus, la course se figeait quelque peu. Un pléonasme pour certains quand on parle de Barcelone.

Alors que les quatre premières places restaient figées, la bataille pour la cinquième position faisait rage entre Alex Brundle, Kelvin Snoeks et Christopher Zanella. Ils ont franchi la ligne dans cet ordre-ci, permettant au Suisse de sauver sa seconde place.
Mirko Bortolotti va maintenant se préparer à son test Williams F1 à Abou Dhabi, suivant les traces d’Andy Soucek et de Dean Stoneman, dans seulement deux semaines. Christopher Zanella et Ramon Pineiro vont quant à eux réaliser un test GP2 chacun, comme Jolyon Palmer et Sergey Afanasyev. Ces trois pilotes recevront également une Superlicence de la FIA, requise pour rouler en Formule 1.

Néanmoins, la probabilité de voir l’un des trois hommes en F1 la saison prochaine est plus que réduite, le niveau de la F2 jouant en leur défaveur. Ainsi, sur les deux dernières années, l’évolution des hommes sur le podium final du championnat a été la Formule Renault 3.5 (Mikhail Aleshin, Dean Stoneman), les GP2 Series (Jolyon Palmer), l’AutoGP (Sergey Afanasyev) et les GP3 Series (Robert Wickens). Seul Andy Soucek a touché de près la F1 dans la foulée de sa campagne en F2, puisqu’il a été le pilote réserviste de Virgin en 2010 avant de se séparer de l’équipe à l’amiable, s’estimant inutile à ne pas rouler. Des fortunes diverses en somme, symptomatiques de la difficulté de juger le niveau très hétéroclite de la F2.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox