Accueil / F2 / F2 : Clap de fin pour la Formule 2

F2 : Clap de fin pour la Formule 2

Comme pressenti depuis quelques mois depuis les déclarations de Gerhard Berger mais aussi l’implication des promoteurs de la F2, MotorSport Vision, dans le développement de la British F4, la Formule 2 a connu sa dernière saison en 2012 alors que le contrat courait jusqu’à fin 2013.

Lancée en 2009 comme une formule monotype à châssis Williams et moteurs Audi et au concept interdisant les équipes pour mettre à égalité les pilotes, la série s’arrête après 4 saisons au succès mitigé puisqu’aucun champion n’a roulé en course l’année suivante jusqu’à aujourd’hui.

L’une des raisons qui a poussé Jonathan Palmer, à la tête de MSV, à cesser les frais. L’ancien pilote parle également à mots couverts du concept sans équipe qui a diminué l’attrait du championnat, de même que la Formule 3 a retrouvé le sien avec les nouveaux châssis 2012 et les nouveaux moteurs 2013.

Jonathan Palmer a avoué que que toute F2 future devrait fonctionner de manière plus classique avec plusieurs équipes, et que la FIA était en accord avec cela. Une manière d’y voir les enseignements dont parlait Gerhard Berger dans sa précédente sortie.

Bien que peu de pilotes aient émergé au plus haut niveau après un passage en F2, il sera toutefois intéressant de suivre la progression de certains, à l’image de Mathéo Tuscher, vice-champion à l’âge de 15 ans cette saison, reçevant ainsi l’Autosport Award du Rookie de l’Année. Une première pour un pilote si jeune.

A titre personnel, nous regretterons la Formule 2 et son atmosphère familiale et accueillante, même si cela entre dans la logique de nettoyer le chemin des formules de promotion, qui se fait de lui-même lorsque la série n’est plus rentable d’ailleurs. La discipline avait été la première à nous considérer comme un média en nous accueillant à Magny-Cours lors de la saison 2011, puis à Spa-Francorchamps en 2012. Bonne chance aux hommes de MSV dans leurs futurs défis !

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox