Accueil / F2 / Les F2 à Magny Cours : le dimanche

Les F2 à Magny Cours : le dimanche

Christopher Zanella et sa F2

La deuxième séance de qualifications des F2 s’est soldée par la pôle de Christopher Zanella, qui devance Brundle et Marinescu.

Les temps complets de cette séance :

Temps F2 Magny Cours

On remarque, par rapport aux temps signés dans les deux séances qualificatives du week-end, de grandes disparités en termes de positions pour certains pilotes. La meilleure progression est signée Marinescu, tandis que Cole réalise une qualification décevante par rapport à sa neuvième place qualificative de la veille. C’est dommage, car il a déjà été victime d’un incident qui l’a fait tomber dans les tréfonds du classement de la course 1.

La lutte est également serrée entre les pilotes qualifiés en 1 minute et 29 secondes. L’écart qui sépare ces derniers s’élève à seulement trois dixièmes, et les écarts entre chaque pilote (1er/2e ; 2e/3e ; 3e/4e ; 4e/5e ; 5e/6e) ne dépasse pas plus de 128 millièmes, et se situe souvent en deçà d’un dixième.

Reste à voir qui vaincra parmi tous ces pilotes durant la course du dimanche après-midi !

A propos de la course

Avant toute chose, assister à une course dans la salle de presse avec des pilotes à proximité est plus que cocasse.

Ebrahim ouvre la salve des abandons dans les graviers, visiblement accompagné de Julian Theobald. Brundle met la pression à Zanella, il semblait en effet que les écarts laissaient présager des luttes serrées… Bortolotti a en effet pris l’avantage sur Marinescu, confirmant ces luttes serrées. Au tour 3, Bortolotti est le pilote le plus rapide, tandis que Piñeiro prend l’avantage sur Monras qui chute à la sixième place.

Le peloton n’est pas en reste, et Lancaster, débutant ici à Magny Cours, se trouve au cœur du spectacle. On annonce un incident entre les voitures 3 et 20 sous investigation, il s’agit d’Ebrahim et de Julian Theobald. En attente de la décision de la direction de course (quelle décision sachant que les deux sont déjà pénalisés par un abandon ?), les dépassements continuent – ici il y a guère de différence entre la European F3 Open et la F2 sur ce point. Julian Theobald a la parole aux stands après son abandon ; visiblement, comme souvent, cela n’était qu’un incident de course.

Le ralenti indique une manœuvre de dépassement à la limite de la piste d’Abadin sur Kralev, l’un des deux se retrouve en effet deux roues dans l’herbe… Il s’agit là d’une lutte pour la 18ème place, mais peu importe, pour cet ancien homme d’affaires qu’est Plamen Kralev, la compétition est un plaisir peu importe l’enjeu !

Kelvin Snoeks est également impliqué dans un incident, puisqu’un pilote l’a poussé en tête à queue… Les ennuis ne s’arrêtent pas pour lui, le voilà immobilisé aux stands. Fin de course en perspective pour le Néerlandais.

Et l’incident se retrouve encore sous investigation (Snoeks/Storz). Sur ce point, les formules de promotion n’échappent pas aux pluies de pénalités ! En parallèle avec l’actualité nivernaise du week-end, la Formule Renault 3.5. a en effet également connu son lot de pénalités.

Il reste 24 minutes de course, les leaders sont les suivants : Zanella, Brundle, Bortolotti, Marinescu, Monras, Lancaster, Piñeiro, Bratt, Hegewald et Clarke. Il faut souligner de nouveau les très bons débuts de Lancaster en F2 ce week-end, qui continue de gagner du terrain et des places. Peut-être aura-t-on (encore ?) un rookie champion d’une formule de promotion ? Il est bien trop tôt pour affirmer cela, mais l’envisager n’est pas interdit, n’est-ce pas ?

Les esprits semblent se calmer, et les positions se figer. Qu’en sera-t-il à l’arrivée ? Les écarts entre les premiers sont trop grands pour espérer des dépassements pour le moment, seul Monras semble en mesure d’inquiéter Marinescu : ces deux-là ne se sont pas quittés depuis le début. Mais c’est le 20ème tour sur 24 en tout, il n’y a plus beaucoup de temps !

Du côté de Plamen Kralev, il pourrait terminer sa première course du week-end. Il se trouve au moment de la rédaction à la dix-huitième place, entre Cole et Mun. Quant à Benjamin Lariche, il a perdu une place durant la course au profit de Mikkel Mac. Il est, au moment où j’écris, en 13ème place, et ce depuis quelques temps déjà.

Jack Clarke, qui stagnait également en 10ème position, est juste derrière les échappements de Piñeiro à deux tours de l’arrivée seulement. Pourra-t-il devancer son adversaire direct ? Il s’agit déjà du dernier tour… Zanella se dirige vers une victoire qu’il aura obtenue sans accroc, qu’il obtient devant Brundle, Bortolotti, Monras, Marinescu et Lancaster !

Le classement final est comme suit :

P1 Christopher Zanella
P2 Alex Brundle
P3 Mirko Bortolotti
P4 Miki Monras
P5 Mihai Marinescu
P6 Jon Lancaster
P7 Will Bratt
P8 Tobias Hegewald
P9 Ramon Piñeiro
P10 Jack Clarke
P11 Johannes Theobald
P12 Mikkel Mac
P13 Benjamin Lariche
P14 Maxim Snegirev
P15 Thiemo Storz
P16 Jose Luis Abadin
P17 James Cole
P18 Plamen Kralev
P19 Sunghak Mun
P20 Natalia Kowalska
P21* Kelvin Snoeks
P22* Julian Theobald
P23* Armaan Ebrahim

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox