Accueil / F3 / ATS F3 : Jimmy Eriksson conclut le titre en beauté

ATS F3 : Jimmy Eriksson conclut le titre en beauté

Jimmy Eriksson ATS F3 Cup 2012 Assen

A Hockenheim, c’est en qualifications que Jimmy Eriksson se payait le luxe d’être sacré : ses deux meilleures performances lui ont effectivement permis de se placer en pole des courses 1 et 3, avec un meilleur temps signé en 1m33.941s. Ces deux poles lui permettaient ainsi d’engranger six points supplémentaires suffisants pour s’assurer son sacre en ATS F3 ! Sur la grille de la première course, c’est devant Lucas Auer et Kimiya Sato que le champion 2012 d’ATS F3 s’élancera.

Non content de décrocher le titre, Jimmy Eriksson enfonçait le clou en course, terminant avec une marge de plus de six secondes sur son poursuivant Kimiya Sato, ainsi que le meilleur tour en course en prime ! Bilan plus contrasté pour Lucas Auer, qui a écopé d’un drive-through pour avoir coupé, ce qui le reléguait de la 3ème à la 8ème position, lui offrant néanmois la pole de la course 2. Plusieurs batailles ont donné le ton de cette course, dont les protagonistes étaient notamment Dennis van de Laar, Alon Day, Luca Stolz ou encore Rene Binder. Certaines d’entre elles se sont toutefois soldées par par un incident, à l’instar du contact du 1er tour entre Yannick Mettler et Alon Day. Si Day chutait en 11ème position, Mettler devait quant à lui poser pied à terre. Sur le podium, Eriksson et Sato sur le podium étaient accompagnés de Mitchell Gilbert, malgré son accrochage avec Artem Markelov. Le Russe n’a cependant pas semblé touché puisqu’il finit au pied du podium tandis que Dominik Kocher s’imposait en Trophy, devant l’Italien Luca Iannacone et l’Autrichien Michael Aberer.

Lors du départ de la course 2, le poleman, Lucas Auer, s’est manqué mais a pu récupérer des positions perdues en raison d’une manche des plus animées. Alon Day a tenté une manœuvre sur Rene Binder, alors en tête, mais l’Israëlien a heurté l’Autrichien par l’arrière, ce qui a poussé le responsable à l’abandon. Au même moment, Sato perdait le contrôle pour échouer dans le rail et abandonner. Rene Binder, au bout du compte, s’en tirait plutôt bien puisqu’il pouvait tout de même rallier l’arrivée au 5ème rang ! D’autres pilotes se sont faits remarquer, comme Mitchell Gilbert qui, au 8ème tour, a heurté l’arrière de son coéquipier Yannick Mettler. Cela ne l’a pas affecté plus que cela tandis que le Suisse a volé et l’atterrissage fut trop douloureux pour que sa Dallara reparte. Au final, le podium était composé d’Artem Markelov, qui signe sa deuxième victoire de la saison, de Lucas Auer et de Jimmy Eriksson. Fait marquant de la course, cette troisième place d’Eriksson montre qu’au niveau statistique, aucun pilote n’aura pu cette saison inscrire les 75 points possibles en un meeting de course cette année.

Après avoir commencé le week-end en assurant le titre, Jimmy Eriksson a conclu la saison en beauté en s’imposant lors de la 27ème et dernière course de l’année. Le Suédois s’est imposé devant Kimiya Sato et Lucas Auer, dont le podium suffisait pour assurer sa fin de saison par une place de vice-champion mais aussi le titre de meilleur débutant cette saison. L’Autrichien, neveu de Gerhard Berger, a profité du mauvais départ d’Alon Day pour se positionner dans le Top 3 et y rester sans être inquiété. Pendant ce temps, Alon Day continuait son calvaire, écopant d’un drive-through pour avoir piloté délibérément hors des limites du circuit mais jetera l’éponge dans la foulée. Ainsi, Mitchell Gilbert et Yannick Mettler ont complété le dernier top 5 d’une saison dont l’histoire retiendra le titre d’un Jimmy Eriksson, redescendu en ATS F3 pour se refaire une beauté, et la meilleure prestation chez les débutants de Lucas Auer, champion de JK Racing Asia Series l’an passé.

ATS Formel 3 2012 – Classements généraux finaux
Classement Cup
1. Jimmy Eriksson – 408 points
2. Lucas Auer – 298
3. Kimiya Sato – 281
4. Mitchell Gilbert – 277
5. Tom Blomqvist – 222
6. Rene Binder – 191
7. Artem Markelov – 155
8. Yannick Mettler – 131
9. Dennis van de Laar – 110
10. Luca Stolz – 85
11. Alon Day – 48
12. Sheban Siddiqi – 30
13. John Bryant-Meisner – 24
14. Daniel Abt – 18
15. Michela Cerruti – 3
Classement Trophy
1. Andre Rudersdorf – 377 points
2. Jordi Weckx – 300
3. Dominik Kocher – 268
4. Luca Iannaccone – 252
5. Luca Stolz – 184
6. Maximilian Hackl – 44
7. Sylvain Warnecke – 14
Classement Rookies
1. Lucas Auer – 414 points
2. Mitchell Gilbert – 399
3. Artem Markelov – 291
4. Luca Stolz – 254
5. Dennis van de Laar – 227
6. Andre Rudersdorf – 171
7. Sheban Siddiqi – 150
8. John Bryant-Meisner – 34
9. Maximilian Hackl – 16

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox