Accueil / F3 / ATS F3 : Les rookies se rebiffent au Lausitzring

ATS F3 : Les rookies se rebiffent au Lausitzring

Lucas Auer Lausitzring 2012 ATS F3 Cup
La F3 allemande rentrait dans son dernier tiers de saison ce week-end lors de son meeting à l’EuroSpeedway Lausitz, où Jimmy Eriksson pouvait prendre une grosse option pour le titre tandis que Lucas Auer et Mitchell Gilbert luttent à couteaux tirés pour le titre de meilleur débutant.

C’est d’ailleurs un des deux débutants cités qui s’illustra en qualifications, l’Australien Mitchell Gilbert signant le deuxième meilleur temps de la séance à 4 minutes de sa fin, avant de réussir le meilleur chrono absolu dans la toute dernière minute, en 1m37.278s. Résultat pour le pilote de 18 ans : double pole position pour les courses 1 et 3. Il sera accompagné sur les deux grilles par Dennis van de Laar en première ligne, tandis que Jimmy Eriksson et Lucas Auer se partageront la deuxième ligne, suivis de Kimiya Sato et René Binder, après la demi-heure d’essais qualificatifs disputée sous un ciel menaçant mais n’ayant pas lâché une seule goutte. Parmi les incidents de la séance, Dennis van de Laar a causé un drapeau rouge suite à sa sortie dans les graviers à 7 minutes du drapeau à damiers. Alors en tête, Lucas Auer n’a su améliorer après. En Trophy, le leader du classement, Andre Rudersdorf, s’est à nouveau montré le plus rapide dans sa classe.

Avec les six points des deux poles, Mitchell Gilbert a réalisé un carton plein lors de la première course en s’emparant également des 25 points de la victoire et des trois points du meilleur tour en course. L’Australien évoluait dans sa propre catégorie en s’imposant avec 13 secondes d’avance sur Jimmy Eriksson et Luca Stolz au terme d’une course disputée sous un ciel bleu et un soleil radieux. La démonstration de Gilbert a débuté dès le départ lorsque le rookie a rapidement créé l’écart, puis en l’augmentant tour après tour sans jamais faillir. La lutte était toutefois plus disputée quelques positions plus loin. Dans le premier tour, en attaquant van de Laar, Lucas Auer s’est retrouvé sur l’herbe en tête-à-queue à haute vitesse avant de revenir sur la piste, où par chance, il ne fut pas percuté. Peu effrayé par l’accident, l’Autrichien prendra la 4ème place à l’arrivée après une longue bataille avec René Binder. Au 6ème rang, Artem Markelov a connu une course solitaire, suivi de Yannick Mettler et André Rudersdorf, vainqueur en Trophy et, en conséquence de sa 8ème place, poleman pour la course 2. La déception est une nouvelle fois venue de Kimiya Sato, auteur d’un tête-à-queue et seulement 11ème au drapeau à damiers.

Parti de la pole avec son ancienne Dallara F307, le leader en Trophy André Rudersdorf n’aura malheureusement pas pu résister tout au long de la course au reste du peloton et doit se contenter d’une 7ème place finale en course 2 à l’issue des 12 tours disputés. Malgré cette déception relative, l’ATS F3 a sacré un nouveau vainqueur en la personne d’Artem Markelov. Le Russe de Lotus s’est imposé pour la première fois face à Rene Binder et Jimmy Eriksson, à nouveau sur le podium. Le départ a été marqué par un départ tardif de Yannick Mettler, chutant au 8ème rang alors qu’il s’élançait de la première ligne. Tout le contraire de Markelov, auteur d’un bon envol avant de mettre la pression rapidement à Rudersdorf, qui cèdera au 3ème tour. Une fois en tête, le Russe a défendu sa position avec succès jusqu’au drapeau à damiers. Lucas Auer reste au pied du podium malgré ses tentatives et devance Yannick Mettler et Mitchell Gilbert, 6ème et auteur du meilleur tour en course. Avec sa 7ème place, Rudersdorf remporte à nouveau le classement Trophy et devance Dennis van de Laar et Kimiya Sato, dont les espoirs de titre s’envolent toujours plus vite.

La troisième et dernière course du week-end reviendra à Lucas Auer, moins d’une demi-seconde devant son rival au titre rookie, Mitchell Gilbert. La dernière marche du podium est assurée par Kimiya Sato, qui fait son retour sur un podium après l’avoir manqué pendant six courses. En s’imposant tout en signant le meilleur tour en course, Lucas Auer ravit même la deuxième place du championnat à Kimiya Sato. Au départ, l’envol de Dennis van de Laar lui permettait de prendre la tête mais Lucas Auer le reprendra au tour suivant. L’Autrichien n’aura dès lors plus qu’à gérer son avance alors que Mitchell Gilbert et Kimiya Sato remontaient vers le podium. Au 12ème tour, la bataille pour la 4ème place impliquait Dennis van de Laar et Luca Stolz et le premier cité est alors parti en tonneau mais a pu sortir de sa voiture sans blessure. La course a alors été neutralisée avant de libérer la meute pour les deux derniers tours. Les positions de tête sont toutefois restées identiques tandis que Luca Stolz et Yannick Mettler sont restés au pied du podium mais devant Jimmy Eriksson, auteur d’une course décevante. En 7ème place, René Binder, qui paie le contrecoup d’un tête-à-queue au 8ème tour. L’Autrichien devance toutefois Artem Markelov et André Rudersdorf, leader toujours incontesté en Trophy.

Au championnat, Jimmy Eriksson possède 86 points d’avance sur Lucas Auer alors qu’il reste encore 150 points à distribuer. Le Suédois peut donc être sacré dès le prochain rendez-vous de l’ATS F3, au Nürburgring du 14 au 16 septembre. La discipline conservera toutefois quelques points d’intérêts, dont le classement Rookies où Lucas Auer possède 6 unités de plus que Mitchell Gilbert, ou encore le classement Trophy, où André Rudersdorf n’est pas encore à l’abri d’un incident.

ATS Formel 3 2012 – Classements généraux – Meeting 7/9
Classement Cup
1. Jimmy Eriksson – 313 points
2. Lucas Auer – 227
3. Kimiya Sato – 220
4. Mitchell Gilbert – 217
5. René Binder – 165
6. Tom Blomqvist – 163
7. Yannick Mettler – 109
8. Artem Markelov – 103
9. Dennis van de Laar – 83
10. Luca Stolz – 65
11. Alon Day – 34
12. Sheban Siddiqi – 26
13. John Bryant-Meisner – 24
14. Daniel Abt – 18
15. Michela Cerruti – 2
Classement Trophy
1. Andre Rudersdorf – 317 points
2. Jordi Weckx – 256
3. Luca Iannaccone – 208
4. Luca Stolz – 184
5. Dominik Kocher – 172
6. Maximilian Hackl – 44
7. Sylvain Warnecke – 14
Classement Rookies
1. Lucas Auer – 313 points
2. Mitchell Gilbert – 307
3. Artem Markelov – 210
4. Luca Stolz – 202
5. Dennis van de Laar – 169
6. Andre Rudersdorf – 152
7. Sheban Siddiqi – 115
8. John Bryant-Meisner – 34
9. Maximilian Hackl – 16

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox