Accueil / F3 / ATS F3 – Marvin Kirchhöfer champion 2013
Marvin Kirchhöfer 2013 ATS F3 Cup Oschersleben
© ADAC / ATS F3

ATS F3 – Marvin Kirchhöfer champion 2013

L’avant-dernière manche de l’ATS F3 Cup se jouait à Oschersleben, où Marvin Kirchhöfer était en mesure d’être sacré avec près de cent points d’avance sur son plus proche rival, le Russe Artem Markelov. Le débutant allemand se dirigeait-il vers de nouvelles victoires lors du week-end ?

Essais

Le pilote Lotus se plaçait d’entrée de jeu en tête de la feuille des temps avec un meilleur tour bouclé en 1m20.769s. Néanmoins, les écarts restaient serrés : Emil Bernstorff, coéquipier du leader du championnat, échouait à un dixième. Troisième classé, John-Bryant Meisner hissait sa Performance Raicng à deux dixièmes.

Gustavo Menezes suivait en quatrième position devant Artem Markelov, tous deux à cinq et six dixièmes. Matteo Cairoli prenait le sixième temps et menait le groupe des pilotes relégués à plus d’une seconde du leader.

Qualifications

Malgré des conditions changeantes, Marvin Kirchhöfer réalisait les deux poles positions grâce à deux meilleurs tours très compétitifs en 1m20.233s et 1m20.320s.

En tout début de séance, les conditions demeuraient sèches mais la pluie allait très vite s’inviter. Le leader du championnat en avait déjà profité pour réaliser le meilleur temps provisoire. Tous les pilotes n’avaient pas encore bouclé un tour à ce stade, ce qui obligeait ces derniers à en découdre sous la pluie. Gustavo Menezes montait ainsi au deuxième rang.

La piste allait toutefois en s’asséchant, Marvin Kirchhöfer en profitant pour se placer en tête. Gustavo Menezes le talonnait pour la première course avec le deuxième temps. Au jeu des seconds meilleurs tours, John Bryant-Meisner gagnait son ticket pour la deuxième ligne. En Trophy, Freddy Killensbergen dominait son sujet. Pour ne rien arranger pour la concurrence, Sebastian Balthasar ne pouvait pas réparer sa monoplace, endommagée lors des essais. Luca Iannaccone suivait dans la catégorie devant Andreas Germann.

La grille de la première course comprenait John Bryant-Meisner et Artem Markelov en deuxième ligne devant Emil Bernstorff, Tomasz Krzeminski et Matteo Cairoli. Au jeu des seconds meilleurs tours, qui déterminaient la grille de la troisième course, Artem Markelov et John Bryant-Meisner échangeaient leurs positions devant Emil Berstorff et Tomasz Krzeminski. Venaient ensuite Matteo Cairoli et Nabil Jeffri.

Course 1

Lors de cette course, le poleman Marvin Kirchhöfer pouvait être sacré, mais les circonstances ont facilité l’obtention de son titre.

Le départ de Marvin Kirchhöfer était réalisé sans encombre, Gustavo Menezes conservant la deuxième place devant John Bryant-Meisner. Emil Bernstorff et Artem Markelov se battaient l’un contre l’autre derrière eux. Le Russe abandonnait toutefois dans la manœuvre et offrait le titre à son coéquipier en n’inscrivant aucun point.

John Bryant-Meisner se voyait bien jouer les trouble-fête en dépassant Gustavo Menezes avant de se diriger tout droit vers le leader de la course, Marvin Kirchhöfer. Mais le nouveau champion était déjà loin et s’imposait devant la Performance Racing du Suédois et Gustavo Menezes.

En Trophy, Sebastian Balthasar s’est imposé alors qu’il partait du fond de grille. Freddy Killensberger et Luca Iannaccone prenaient le podium de la catégorie. Dans le reste du classement, Emil Bernstorff échouait aux portes du podium devant Tomasz Krzeminski et Nabil Jeffri. Sebastian Balthasar prenait la huitième place devant Matteo Cairoli et Sheban Siddiqi.

Course 2

Matteo Cairoli partait de la pole position pour ces vingt minutes de course devant Sebastian Balthasar et Nabil Jeffri. Sheban Siddiqi voyait sa course écourtée par une immobilisation hors-piste. Au départ, Matteo Cairoli conservait la tête devant Emil Bernstorff et Tomasz Krzeminski.

Nikita Zlobin se faisait une frayeur en sortant de piste, mais pouvait repartir. Marvin Kirchhöfer ne connaissait pas ce genre de problèmes, puisqu’il remontait lentement mais sûrement vers la tête de course en montant rapidement cinquième, à l’assaut de Gustavo Menezes avant la mi-course.

Emil Bernstorff était de son côté dans les échappements de Matteo Cairoli. Les deux hommes s’étaient détachées de la concurrence et disposaient d’un matelas d’avance de plus de trois secondes sur Nabil Jeffri, qui avait débordé Tomasz Krzeminski, qui cédait du terrain et tombait huitième. Marvin Kirchhöfer prenait ensuite la quatrième place sur un beau dépassement à l’extérieur de Gustavo Menezes.

En tête, Matteo Cairoli semblait s’être échappé d’Emil Bernstorff mais la Lotus préparait en fait sa meilleure réplique, celle qui allait mener la Lotus en tête de la course. La course allait de mal en pis pour Matteo Cairoli, qui se retrouvait rapidement menacé par Marvin Kirchhöfer.

Artem Markelov n’avait pas la même chance que ses coéquipiers : dans une tentative de dépassement, il freinait trop tard à la chicane et échouait dans les graviers face à Nabil Jeffri, sans pouvoir en sortir. Son adversaire ne le heurtait pas dans l’incident. Celui-ci provoquait la sortie du drapeau jaune le temps de dégager la monoplace du pilote Lotus, extrêmement déçu.

Pendant ce temps, Marvin Kirchhöfer continuait son périple vers la tête en se débarrassant de Matteo Cairoli. Plus rapide que son coéquipier Emil Bernstorff, il n’allait cependant pas disposer du temps nécessaire pour tenter une attaque même s’il terminait à un peu plus d’une seconde de son coéquipier. Matteo Cairoli sauvait le podium devant John Bryant-Meisner, remonté quatrième.

La cinquième place revenait à Nabil Jeffri devant Tomasz Krzeminski, qui s’est ressaisi en fin de course. Gustavo Menezes prenait la septième place devant Sebastian Balthasar, vainqueur en Trophy devant son poursuivant direct au classement général de la course, Freddy Killensbergen. Nikita Zlobin prenait la dixième place devant Andreas Germann et Luca Iannaccone.

Course 3

Marvin Kirchhöfer s’élançait de la pole position devant Gustavo Menezes et Artem Markelov, avec en quatrième position John Bryant-Meisner.

Le départ était retardé par la perte de contrôle d’une monoplace, qui pouvait repartir et obligeait tous les pilotes à refaire un tour de formation. Marvin Kirchhöfer conservait la tête à l’extinction des feux et prenait déjà de l’avance sur Gustavo Menezes et John Bryant-Meisner. Emil Bernstorff tenait la quatrième place devant Artem Markelov et Tomasz Krzeminski au terme du premier tour.

Andreas Germann recevait une pénalité de passage par les stands pour avoir volé le départ. Il se tenait toutefois au-delà du top dix. En tête, Marvin Kirchhöfer caracolait et avait déjà collé cinq secondes à son adversaire le plus proche en cinq tours de course. Son rythme était tel qu’il prenait des tours aux pilotes passés par les stands pour des arrêts non prévus.

Face à la procession de la course, Artem Markelov décidait d’apporter un peu de spectacle en dépassant son coéquipier Emil Bernstorff. Les deux hommes, qui étaient déjà au coude-à-coude au départ, ne prenaient pas de gants pour s’affronter.

Au terme de 20 tours de course, Marvin Kirchhöfer s’impose devant un top cinq inchangé, mis à part le dépassement d’Artem Markelov sur son céquipier. Tomasz Krzeminski termine sixième devant Matteo Cairoli et Nabil Jeffri. Sebastian Balthasar prend la neuvième place devant Sheban Siddiqi.

Bilan

Le suspense n’a pas été très entretenu cette saison et Marvin Kirchhöfer a remporté le championnat d’ATS F3 Cup avant l’heure. Malgré tout, il n’est pas parvenu à faire le triplé ce week-end, même si cela s’est joué serré.

Il reste une course à réaliser pour les pilotes de F3 allemande. Elle se jouera le week-end du 29 septembre en Allemagne, sur le circuit d’Hockenheim, où les monoplaces retrouveront l’ADAC Formel Masters, qui a élu domicile au Slovakiaring ce week-end.

ATS F3 2013 – Classement Cup – Meeting 8/9
Pos Pilote Points
1 Marvin Kirchhöfer 450
2 Artem Markelov 301
3 Emil Bernstorff 291
4 Gustavo Menezes 207
5 John Bryant-Meisner 189
6 Thomas Jäger 117
7 Matteo Cairoli 104
8 Nabil Jeffri 71
9 Tomasz Krzeminski 61
10 Sebastian Balthasar 53
11 Yannick Mettler 46
12 Jordi Weckx 19
13 Hubertus-Carlos Vier 14
14 Freddy Killensberger 14
15 Aston Hare 6
16 Thomas Amweg 4
17 Sheban Siddiqi 4
18 Maximilian Hackl 3
19 Nikita Zlobin 3
20 Nicolai Sylvest 2
21 Cristopher Höher 0
22 Luca Iannaccone 0
23 Christian Zeller 0
24 Andreas Germann 0
25 Thomas Warken 0
26 Stefan Neuburger 0
27 Frank Debruyne 0
28 Jan Schwitter 0
29 Michael Aberer 0

 

ATS F3 2013 – Classement Trophy – Meeting 8/9
Pos Pilote Points
1 Sebastian Bathasar 373
2 Freddy Killensberger 300
3 Hubertus-Carlos Vier 188
4 Maximilian Hackl 163
5 Andreas Germann 138
6 Christian Zeller 91
7 Luca Iannaccone 87
8 Thomas Warken 62
9 Thomas Amweg 60
10 Christopher Höher 44
11 Stefan Neuburger 31
12 Jan Schwitter 27
13 Michael Aberer 16
14 Frank Debruyne 15

 

ATS F3 2013 – Classement Rookie – Meeting 8/9
Pos Pilote Points
1 Marvin Kirchhöfer 458
2 Gustavo Menezes 275
3 John Bryant-Meisner 244
4 Matteo Cairoli 177
5 Thomas Jäger 167
6 Nabil Jeffri 145
7 Sebastian Balthasar 118
8 Tomasz Krzeminski 113
9 Freddy Killensberger 71
10 Hubertus-Carlos Vier 51
11 Nikita Zlobin 12
12 Aston Hare 10
13 Nicolai Sylvest 7
14 Jan Schwitter 2
L'avant-dernière manche de l'ATS F3 Cup se jouait à Oschersleben, où Marvin Kirchhöfer était en mesure d'être sacré avec près de cent points d'avance sur son plus proche rival, le Russe Artem Markelov. Le débutant allemand se dirigeait-il vers de nouvelles victoires lors du week-end ? Essais Le pilote Lotus se plaçait d'entrée de jeu en tête de la feuille des temps avec un meilleur tour bouclé en 1m20.769s. Néanmoins, les écarts restaient serrés : Emil Bernstorff, coéquipier du leader du championnat, échouait à un dixième. Troisième classé, John-Bryant Meisner hissait sa Performance Raicng à deux dixièmes. Gustavo Menezes suivait…

Passage en revue

Spectacle - 5.9
Dose d'imprévus - 6.7
Exploit des vainqueurs - 7.7

6.8

Pas de triplé pour Kirchhöfer

Résumé : Si la deuxième course a apporté un beau spectacle avec la victoire d'Emil Bernstorff, le reste du week-end démontrait bien pourquoi Marvin Kirchhöfer est sacré avant l'heure. Le débutant a su prendre la mesure de ses coéquipiers pour ce faire, ce meeting le prouve une fois de plus.

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox