Accueil / F3 / ATS F3 – Marvin Kirchhöfer hausse le ton à Oschersleben

ATS F3 – Marvin Kirchhöfer hausse le ton à Oschersleben

ADAC Formel Masters 2012, Zandvoort, Zandvoort, Marvin Kirchhöfer, Lotus

Le coup d’envoi de l’ATS F3, c’est maintenant ! La première manche d’Oschersleben accueillait 17 pilotes, et les Lotus ont imprimé un gros rythme d’entrée de jeu. Sont-elles parvenues à concrétiser de bonnes qualifications ?

Essais

Dès les essais, les Lotus ont marqué leur territoire : parmi les quatre en piste, trois d’entre elles se sont hissé en tête d’affiche, aux trois premières places du classement. Marvin Kirchhöfer a terminé un souffle devant le Russe Artem Markelov, tandis qu’Emil Bernstorff concédait trois dixièmes au meilleur temps. Performance Racing formait ensuite un tir groupé, devant l’EuroInternational d’Aston Hare. Les premiers signes faisaient en tous cas état de performances étroitement liées à l’équipe !

Qualifications

Marvin Kirchhöfer aura tout rafflé lors de la séance qualificative, en signant les deux meilleurs temps de la séance, s’assurant ainsi deux pole position. Les pneus pluie étaient de rigueur pour la première partie de séance, où John Bryant-Meisner, Thomas Jäger et Gustavo Menezes s’en sont donné à cœur joie. Mais le trouble-fête Kirchhöfer n’a pas attendu au-delà de son troisième tour pour mettre une correction au reste du plateau et à ne plus être détrôné avec un temps signé en 1m20.371s, juste devant Markelov à 199 millièmes.

La troisième Lotus de Bernstorff signait le troisième meilleur teps, devant Bryant-Meisner, Mettler et Jäger. Les deuxièmes meilleures performances voyaient la première ligne inchangée, Bryant-Meinsner et Bernstorff s’échangeant ensuite leurs positions en deuxième ligne, la troisième ligne restant identique.

Course 1

Sans surprise, Marvin Kirchhöfer a dominé la première course du week-end en partant de la pole. Gustavo Menezes, auteur d’un excellent départ qui l’a fait monter au quatrième rang au premier tour. Il montera finalement troisième à l’arrivée grâce à un dépassement en fin de course sur Yannick Mettler.

Pourtant, la course a amené des batailles qui ont changé la physionomie des choses – du moins derrière Kirchhöfer. Ainsi, Yannick Mettler a terminé troisième derrière Artem Markelov. Il faut dire aussi qu’Emil Bernstorff et Aston Hare se sont accrochés au premier virage. Bernstorff n’était que sonné et a pu rallier l’arrivée au douzième rang.

En Trophy, une domination était aussi à noter, du moins sur la piste : celle de Freddy Killensberger, qui termine devant son coéquipier Sebastian Balthasar. Les deux hommes se sont payé le luxe de terminer dans les dix premiers, mais cela aurait pu tourner court pour Killensberger, qui termine finalement dixième en raison d’une pénalité de trente secondes, que le pilote EuroInternational Nabil Jeffri a également reçue, ce qui l’a fait chuter neuvième et a fait passé Balthasar au huitième rang.

Deux autres abandons, en plus de celui d’Hare, ont été à déplorer : au cinquième tour, Maximilian Hackl a posé pied à terre, suivi au douzième tour par Luca Iannaccone.

Course 2

La course sprint a vu Balthasar prendre la pole grâce aux pénalités infligées, mais les pilotes dans la catégorie Cup ont vite repris le desss, avec la victoire finale de John Bryant-Meisner pour Performance Racing.

Balthasar n’en a pas vraiment profité : son départ anticipé lui a valu un drive-through et un secteur bouclé trop rapidement sous drapeau jaune 30 secondes de pénalité supplémentaires. Dans ces circonstances, Matteo Cairoli a pris la tête sur une piste humide pendant plusieurs tours. Derrière lui, Gustavo Menezes et Yannick Mettler étaient à la chasse à la première position, mais c’est Bryant-Meisner qui a habilement remonté le peloton pour finalement s’imposer grâce à un dépassement pour la gagne quelques tours avant le drapeau à damiers.

La Lotus s’est à nouveau révélée véloce, d’où la seconde place attribuée à Artem Markelov et son meilleur tour en course enregistré en 1m39.109s. Thomas Jäger, parti quatorzième, a réalisé une excellente remontée jusqu’à la troisième place, synonyme de podium. Pas mal pour une course de 20 minutes !

Du côté du Trophy, outre les déboires de Balthasar, Freddy Killensberger a dû s’élancer de la voie des stands, scotché sur la grille au moment clé. C’est donc Hubertus-Carlos Vier qui a remporté la bataille pour ce trophée, en terminant onzième de la course.

Aston Hare a été le seul abandon de la course au bout de quatre tours. Les choses se sont mieux passées pour les Lotus de Kirchhöfer et Bernstorff, respectivement quatrième et cinquième devant Gustavo Menezes, Tomasz Krzeminski, Matteo Cairoli, Yannick Mettler et Nabil Jeffri.

Course 3

Au départ de la dernière course du week-end, c’est Artem Markelov qui a réalisé le meilleur envol, coiffant son coéquipier Kirchhöfer au poteau. Derrière les pilotes Lotus Markelov, Kirchhöfer et Bernstorff, la pression était infligée par le vainqueur de la deuxième course Bryant-Meisner, dans la même dynamique que Thomas Jäger, son coéquipier chez Performance Racing.

Une pression qui n’a pas effrayé Kirchhöfer, qui s’est même motivé pour reprendre la tête dans un dépassement à l’extérieur effectué au sixième tour. Markelov n’a rien pu faire et a dû laisser partir Kirchhöfer vers sa deuxième victoire du week-end. Ces trois Lotus conserveront d’ailleurs leur avantage sur la concurrence. Les deux Performace Racing se suivront, le Suédois devant l’Autrichien. Derrière ce top 5 figurera Aston Hare à la septième place et Nabil Jeffri à la neuvième. Le seul abandon à déplorer était celui de Matteo Cairoli au bout de eux tours de course.

En Trophy, Sebastian Balthasar s’est imposé malgré la motivation de Freddy Killensberger, à la lutte pour la victoire dans cette catégorie. Maximilian Hackl se classait troisième de cette bataille, mais au général, seuls les deux premiers de Trophy se sont hissé dans le top 10, respectivement aux huitième et dixième rang. Il faut dire que Balthasar, bien qu’appartenant à cette classe Trophy, concourt dans une Dallara F311, ce qui n’est pas le cas de Killensberger.

Bilan

A la suite de ce premier meeting, Marvin Kirchhöfer a affiché sa pointe de vitesse, et Artem Markelov sa régularité, se classant deuxième des trois courses disputées sur le circuit d’Oschersleben. John Bryant-Meisner et Gustavo Menezes se classent devant la troisième Lotus d’Emil Bernstorff, qui pâtit d’une première course hors des points. En Trophy, Balthasar est en tête du championnat devant Killensberger et Vier.

Le prochain meeting se tiendra à Spa-Francorchamps les 11 et 12 mai prochains.

ATS F3 2013 – Classement pilotes – Meeting 1/9
Pos Pilote Points
1 Marvin Kirchhöfer 62
2 Artem Markelov 46
3 John Bryant-Meisner 30
4 Gustavo Menezes 24
5 Emil Bernstorff 19
6 Thomas Jäger 16
7 Yannick Mettler 12
8 Tomasz Krzeminski 12
9 Sebastian Balthasar 8
10 Matteo Cairoli 7
11 Aston Hare 6
12 Nabil Jeffri 4
13 Freddy Killensberger 1
14 Hubertus-Carlos Vier 0
15 Sheban Siddiqi 0
16 Maximilian Hackl 0
17 Luca Iannaccone 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox