Accueil / F3 / ATS F3 : Tom Blomqvist à l’aise sur le Ring

ATS F3 : Tom Blomqvist à l’aise sur le Ring

Tom Blomqvist ATS Formel 3 Red Bull Ring 2012

La sixième manche de la F3 allemande se rendait sur le Red Bull Ring en Autriche, permettant à René Binder et Lucas Auer, deux pilotes du plateau de rouler sur leurs terres. L’intérêt du championnat réside toutefois en la lutte chez Lotus pour le titre, avec Jimmy Eriksson et Kimiya Sato. Les deux pilotes étaient en F3 Euro Series l’an passé et ont choisi pour cette saison de redescendre. Le Japonais est ainsi dans sa quatrième année en F3, le Suédois dans sa troisième. C’est d’ailleurs ce dernier qui dispose de 72 points d’avance sur le premier cité. Une avance confortable puisque 75 points peuvent être pris sur un week-end.

Les qualifications souriront toutefois à Tom Blomqvist, auteur de sa deuxième pole de la saison pour un souffle d’avance sur Jimmy Eriksson, deux centièmes derrière, lui-même ayant seulement deux millièmes d’avance sur Dennis van de Laar et Lucas Auer. La séance a toutefois été marquée par le nombre de temps effacés suite à l’utilisation de dégagements pour garder une bonne vitesse dans les lignes droites. Treize pilotes seront pris par la patrouille durant la demi-heure. Mitchell Gilbert avait longtemps semblé le plus à l’aise mais l’Australien doit se contenter de la troisième ligne, qu’il partagera avec Kimiya Sato, encore une fois devancé par Eriksson en qualifications. En réalisant le deuxième meilleur temps absolu de la séance, Tom Blomqvist s’est également assuré la pole pour la troisième course, tandis qu’André Rudersdorf a pris la tête chez les Trophy.

Tom Blomqvist ne tremblera pas pour concrétiser sa pole position et signer son deuxième succès de l’année. Le fils de l’ex-rallyman Stig Blomqvist a défendu avec brio sa position durant 15 tours pour s’imposer avec près de trois secondes d’avance sur Mitchell Gilbert, qui se console en signant les points du meilleur tour en course. Avec sa troisième position, l’Israëlien Alon Day, de retour depuis peu après une expérience peu réussie en Indy Lights, monte sur son deuxième podium en quatre courses disputées. La course a été marquée par la présence d’un crachin persistant obligeant l’utilisation des pneus pluie de Yokohama. Un incident a provoqué le report du début de course, Rene Binder rencontrant un problème mécanique sur la grille. Une fois la course lancée, Tom Blomqvist n’a pas eu de problèmes et aurait même pu s’amuser des erreurs de ses poursuivants, notamment lorsque cinq pilotes sont partis ensemble trop large au 1er tour, dont Jimmy Eriksson et Kimiya Sato. Les deux hommes se tromperont également au moment de passer les slicks, trop tôt et finissent seulement onzième et sixième respectivement. Les pénalités auront été nombreuses aussi, avec Michela Cerruti, Jordi Weckx, Sylvain Warnecke et Yannick Mettler, écopant tous de drive-through, avant que la course ne connaisse l’entrée du safety-car dans les derniers tours suite à la sortie de Dennis van de Laar.

Le résultat de la course 2 était prévue avant même le départ de la course, lorsque Frits van Amersfoort a déclaré : « Lucas Auer gagnera cette course. » Le patron du neveu de Gerhard Berger ne se trompera pas, l’Autrichien s’imposant avec plus de huit secondes d’avance sur Tom Blomqvist, tout en s’emparant du meilleur temps. C’est un autre rookie qui prend la troisième place, l’Australien Mitchell Gilbert. Après-course pourtant, Tom Blomqvist écopera de trente secondes de pénalité pour de nombreux passages hors piste, ce qui le fait chuter à la neuvième place, à la grande joie de Mitchell Gilbert et Yannick Mettler, qui prennent ainsi les places d’honneur sur le podium. La piste était sèche pour cette course mais les pilotes ont continué à faire de nombreuses erreurs. A commencer par trois pilotes Lotus, Artem Markelov, Kimiya Sato et Sheban Siddiqi, tous pris pour départ anticipé. Il en sera de même pour Dennis van de Laar et Dominik Kocher. Van de Laar et Sato prendront, en plus, une pénalité de temps après-course pour les mêmes raisons que Tom Blomqvist. En Trophy, Andre Rudersdorf s’est imposé devant Maximilian Hackl et Jordi Weckx.

La troisième et dernière course du week-end aura des airs de déjà-vus avec le nouveau triomphe de Tom Blomqvist vers son troisième succès de l’année. Au terme des 21 tours de course, le Britannique s’est imposé avec près de trois secondes d’avance sur Lucas Auer et Jimmy Eriksson, les trois hommes récompensés par Gerhard Berger sur le podium. Le soleil était à nouveau présent pour ce dimanche et contrairement à la veille, un seul homme sera pris pour départ anticipé : Alon Day. Tandis que Blomqvist était tout sauf inquiété, on ne pouvait pas en dire autant pour Lucas Auer, menacé par Eriksson. Le Suédois a tout misé sur une attaque tardive qui n’aura pas porté ses fruits malgré la mise en difficulté d’Auer. Derrière, Dennis van de Laar, Kimiya Sato, Mitchell Gilbert et Yannick Mettler ont longtemps bataillé mais c’est bel et bien le Néerlandais qui termine au pied du podium devant Sato, Mettler et Gilbert. En Trophy, André Rudersdorf est resté l’homme du week-end en achevant un magnifique trois sur trois.

Au championnat, Tom Blomqvist réalise la bonne opération du week-end suite aux difficultés de Lotus mais demeure encore assez loin pour inquiéter Jimmy Eriksson, seul en tête. L’intérêt du championnat se reporte désormais sur la deuxième place, actuellement détenue par Kimiya Sato, mais inquiétée par Lucas Auer, Tom Blomqvist et Mitchell Gilbert. En Trophy, le retour d’André Rudersdorf permet à celui-ci de reprendre de l’avance sur Jordi Weckx. Chez les rookies, la lutte est toujours serrée entre Lucas Auer et Mitchell Gilbert, le premier ne reprenant que deux points sur le second à l’issue du meeting. L’EuroSpeedway Lausitz accueillera le prochain meeting d’ATS Formel 3 les 25 et 26 août.

ATS Formel 3 2012 – Classements généraux – Meeting 6/9
Classement Cup
1. Jimmy Eriksson – 281 points
2. Kimiya Sato – 203
3. Lucas Auer – 182
4. Tom Blomqvist – 163
5. Mitchell Gilbert – 159
6. René Binder – 141
7. Yannick Mettler – 89
8. Artem Markelov – 81
9. Dennis van de Laar – 77
10. Luca Stolz – 38
11. Alon Day – 32
12. Sheban Siddiqi – 25
13. John Bryant-Meisner – 24
14. Daniel Abt – 18
15. Michela Cerruti – 0
Classement Trophy
1. Andre Rudersdorf – 257 points
2. Jordi Weckx – 218
3. Luca Stolz – 184
4. Luca Iannaccone – 176
5. Dominik Kocher – 133
6. Maximilian Hackl – 44
7. Sylvain Warnecke – 14
Classement Rookies
1. Lucas Auer – 265 points
2. Mitchell Gilbert – 258
3. Artem Markelov – 176
4. Luca Stolz – 166
5. Dennis van de Laar – 157
6. Andre Rudersdorf – 127
7. Sheban Siddiqi – 99
8. John Bryant-Meisner – 34
9. Maximilian Hackl – 16

ATS F3 : Tom Blomqvist à l’aise sur le Ring

La sixième manche de la F3 allemande se rendait sur le Red Bull Ring en Autriche, permettant à René Binder et Lucas Auer, deux pilotes du plateau de rouler sur leurs

terres. L’intérêt du championnat réside toutefois en la lutte chez Lotus pour le titre, avec Jimmy Eriksson et Kimiya Sato. Les deux pilotes étaient en F3 Euro Series

l’an passé et ont choisi pour cette saison de redescendre. Le Japonais est ainsi dans sa quatrième année en F3, le Suédois dans sa troisième. C’est d’ailleurs ce

dernier qui dispose de 72 points d’avance sur le premier cité. Une avance confortable puisque 75 points peuvent être pris sur un week-end.

Les qualifications souriront toutefois à Tom Blomqvist, auteur de sa deuxième pole de la saison pour un souffre d’avance sur Jimmy Eriksson, deux centièmes derrière,

lui-même ayant seulement deux millièmes d’avance sur Dennis van de Laar et Lucas Auer. La séance a toutefois été marquée par le nombre de temps effacés suite à

l’utilisation de dégagements pour garder une bonne vitesse dans les lignes droites. Treize pilotes seront pris par la patrouille durant la demi-heure. Mitchell Gilbert

avait longtemps semblé le plus à l’aise mais l’Australien doit se contenter de la troisième ligne, qu’il partagera avec Kimiya Sato, encore une fois devancé par

Eriksson en qualifications. En réalisant le deuxième meilleur temps absolu de la séance, Tom Blomqvist s’est également assuré la pole pour la troisième course, tandis

qu’André Rudersdorf a pris la tête chez les Trophy.

Tom Blomqvist ne tremblera pas pour concrétiser sa pole position et signer son deuxième succès de l’année. Le fils de l’ex-rallyman Stig Blomqvist a défendu avec brio

sa position durant 15 tours pour s’imposer avec près de trois secondes d’avance sur Mitchell Gilbert, qui se console en signant les points du meilleur tour en course.

Avec sa troisième position, l’Israëlien Alon Day, de retour depuis peu après une expérience peu réussie en Indy Lights, monte sur son deuxième podium en quatre courses

disputées. La course a été marquée par la présence d’un crachin persistant obligeant l’utilisation des pneus pluie de Yokohama. Un incident a provoqué le report du

début de course, Rene Binder rencontrant un problème mécanique sur la grille. Une fois la course lancée, Tom Blomqvist n’a pas eu de problèmes et aurait même pu

s’amuser des erreurs de ses poursuivants, notamment lorsque cinq pilotes sont partis ensemble trop large au 1er tour, dont Jimmy Eriksson et Kimiya Sato. Les deux

hommes se tromperont également au moment de passer les slicks, trop tôt et finissent seulement onzième et sixième respectivement. Les pénalités auront été nombreuses

aussi, avec Michela Cerruti, Jordi Weckx, Sylvain Warnecke et Yannick Mettler, écopant tous de drive-through, avant que la course ne connaissent l’entrée du safety-car

dans les derniers tours suite à la sortie de Dennis van de Laar.

Le résultat de la course 2 était prévue avant même le départ de la course, lorsque Frits van Amersfoort a déclaré : “Lucas Auer gagnera cette course.” Le patron du

neveu de Gerhard Berger ne se trompera pas, l’Autrichien s’imposant avec plus de huit secondes d’avance sur Tom Blomqvist, tout en s’emparant du meilleur temps. C’est

un autre rookie qui prend la troisième place, l’Australien Mitchell Gilbert. Après-course pourtant, Tom Blomqvist écopera de trente secondes de pénalité pour de

nombreux passages hors piste, ce qui le fait chuter à la neuvième place, à la grande joie de Mitchell Gilbert et Yannick Mettler, qui prennent ainsi les places

d’honneurs sur le podium. La piste était sèche pour cette course mais les pilotes ont continué à faire de nombreuses erreurs. A commencer par trois pilotes Lotus,

Artem Markelov, Kimiya Sato et Sheban Siddiqi, tous pris pour départ anticipé. Il en sera de même pour Dennis van de Laar et Dominik Kocher. Van de Laar et Sato

prendront, en plus, une pénalité de temps après-course pour les mêmes raisons que Tom Blomqvist. En Trophy, Andre Rudersdorf s’est imposé devant Maximilian Hackl et

Jordi Weckx.

La troisième et dernière course du week-end aura des airs de déjà-vus avec le nouveau triomphe de Tom Blomqvist vers son troisième succès de l’année. Au terme des 21 tours de course, le Britannique s’est imposé avec près de trois secondes d’avance sur Lucas Auer et Jimmy Eriksson, les trois hommes récompensés par Gerhard Berger sur le podium. Le soleil était à nouveau présent pour ce dimanche et contrairement à la veille, un seul homme sera pris pour départ anticipé : Alon Day. Tandis que Blomqvist était tout sauf inquiété, on ne pouvait pas en dire autant pour Lucas Auer, menacé par Eriksson. Le Suédois a tout misé sur une attaque tardive qui n’aura pas porté ses fruits malgré la mise en difficulté d’Auer. Derrière, Dennis van de Laar, Kimiya Sato, Mitchell Gilbert et Yannick Mettler ont longtemps bataillé mais c’est bel et bien le Néerlandais qui termine au pied du podium devant Sato, Mettler et Gilbert. En Trophy, André Rudersdorf est resté l’homme du week-end en achevant un magnifique trois sur trois.

Au championnat, Tom Blomqvist réalise la bonne opération du week-end suite aux difficultés de Lotus mais demeure encore assez loin pour inquiéter Jimmy Eriksson, seul

en tête. L’intérêt du championnat se reporte désormais sur la deuxième place, actuellement détenue par Kimiya Sato, mais inquiétée par Lucas Auer, Tom Blomqvist et

Mitchell Gilbert. En Trophy, le retour d’André Rudersdorf permet à celui-ci de reprendre de l’avance sur Jordi Weckx. Chez les rookies, la lutte est toujours serrée

entre Lucas Auer et Mitchell Gilbert, le premier ne reprenant que deux points sur le second à l’issue du meeting. L’EuroSpeedway Lausitz accueillera le prochain

meeting d’ATS Formel 3 les 25 et 26 août.

ATS Formel 3 2012 – Classements généraux – Meeting 6/9
Classement Cup
1. Jimmy Eriksson – 281 points
2. Kimiya Sato – 203
3. Lucas Auer – 182
4. Tom Blomqvist – 163
5. Mitchell Gilbert – 159
6. René Binder – 141
7. Yannick Mettler – 89
8. Artem Markelov – 81
9. Dennis van de Laar – 77
10. Luca Stolz – 38
11. Alon Day – 32
12. Sheban Siddiqi – 25
13. John Bryant-Meisner – 24
14. Daniel Abt – 18
15. Michela Cerruti – 0
Classement Trophy
1. Andre Rudersdorf – 257 points
2. Jordi Weckx – 218
3. Luca Stolz – 184
4. Luca Iannaccone – 176
5. Dominik Kocher – 133
6. Maximilian Hackl – 44
7. Sylvain Warnecke – 14
Classement Rookies
1. Lucas Auer – 265 points
2. Mitchell Gilbert – 258
3. Artem Markelov – 176
4. Luca Stolz – 166
5. Dennis van de Laar – 157
6. Andre Rudersdorf – 127
7. Sheban Siddiqi – 99
8. John Bryant-Meisner – 34
9. Maximiliam Hackl – 16

Alon Day, Artem Markelov, Dennis van de Laar, German F3, Jimmy Eriksson, Jordi Weckx, Kimiya Sato, Luca Iannaccone, Luca Stolz, Lucas Auer, Mitchell Gilbert, Rene

Binder, Sheban Siddiqi, Tom Blomqvist, Michela Cerruti, Dominik Kocher, Andre Rudersdorf, Maximilian Hackl, Sylvain Warnecke, Yannick Mettler

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox