Accueil / F3 / British F3 – Buller, King et Giovinazzi se détachent à Spa

British F3 – Buller, King et Giovinazzi se détachent à Spa

British Formula 3 Spa Francorchamps 2013

La Formule 3 britannique faisait son retour en piste à Spa-Francorchamps pour le deuxième des quatre meetings d’une saison allégée. Après la domination de John Bryant-Meisner à Silverstone, le plateau était décimé en raison de l’interdiction des voitures utilisées en F3 allemande, jugée trop puissante, et le boycott des pilotes engagés en European F3 Open, la discipline se rendant en Belgique dans plusieurs semaines et souhaitant respecter l’égalité entre les concurrents.

Dans le même temps, Felix Serralles et d’autres pilotes Fortec ne faisaient pas le déplacement, en raison d’un mal de dos récurrent du Porto-Ricain ou du manque de cohérence économique pour les autres. William Buller arrivait donc en tête du championnat, vingt-et-un points devant son coéquipier Felipe Guimarães. Jordan King, Antonio Giovinazzi et Sean Gelael suivaient et pouvaient espérer reprendre des points à la tête. En National Class, le leader Ed Jones ne participait pas car concourant en European F3 Open. Sun Zheng pouvait donc espérer s’emparer des commandes d’autant plus que ses poursuivants Cameron Twynham, Roberto La Rocca et Liam Venter étaient tous absents.

A noter que le pilote Carlin Jann Mardenborough, vainqueur de la Nissan GT Academy, s’apprêtait à un week-end chargé, cumulant les trois courses de British F3 avant de s’attaquer aux 24 heures de Spa.

Essais

La première séance de trente-cinq minutes voyait la domination des pilotes de l’équipe Carlin. Le Canadien Nicholas Latifi réalisait la meilleure performance en 2m16.735s, quatre dixièmes devant ses coéquipiers Jordan King et Jann Mardenborough. Les Double R Racing d’Antonio Giovinazzi et Tatiana Calderon complétaient le top cinq suivi de Felipe Guimarães. Après s’être montré le plus rapide en début de session, William Buller se classait septième devant Sean Gelael.

En National Class, le Chinois Sun Zheng dominait ses deux concurrents, Jordan Oon et Chris Vlok, grâce à un effort en 2m21.913s.

Un orage s’abattait sur le circuit de Spa-Francorchamps une heure avant la séance. Le début des seconds essais était alors marqué par des choix de pneumatiques différents. Au terme de la session, la confirmation venait de la bonne forme des pilotes Carlin, à nouveau auteurs d’un triplé. Cette fois, Jordan King en 2m16.708s devançait Nicholas Latifi et Jann Mardenborough. Les trois hommes se tenaient en un centième de seconde devant Antonio Giovinazzi et Sean Gelael. William Buller obtenait le sixième rang devant son coéquipier Felipe Guimarães et Tatiana Calderon.

Sun Zheng se montrait à nouveau le plus rapide en National Class avec un tour en 2m20.463s en fin de séance. Le Chinois profitait de la faiblesse du moteur Toyota pour devancer Jordan Oon et Chris Vlok.

Qualifications

Nicholas Latifi se montrait le plus rapide à l’issue de la séance qualificative en dominant à nouveau ses coéquipiers qui réalisaient le tiercé. Le Canadien réalisait un tour deux dixièmes plus rapide que Jordan King, lui-même un dixième devant Jann Mardenborough. Nicholas Latifi parvenait également à réaliser le deuxième meilleur temps, lui offrant la pole de la course 3. En National Class, Sun Zheng poursuivait sa domination.

La séance était menée d’entrée par Nicholas Latifi, rapidement rejoint par Jordan King et Jann Mardenborough. Jordan King parvenait à prendre éphémèrement la pole provisoire mais le dernier effort de Nicholas Latifi, conclu en 2m15.542s, ne trouvait pas de réponse. Le Canadien enregistrait ainsi sa première pole position en British F3 devant Jordan King et Jann Mardenborough. Derrière les Carlin, on retrouvait à huit dixièmes Antonio Giovinazzi et Felipe Guimarães, le Brésilien parvenant à battre son coéquipier William Buller, septième derrière Tatiana Calderon. Dernier pilote en International Class, Sean Gelael prenait le huitième rang devant la F311 de Sun Zheng et les West-Tec de Chris Vlok et Jordan Oon.

Basée sur les seconds meilleurs temps, la grille de la course 3 restait identique pour les trois premiers, à savoir Nicholas Latifi en pole devant Jordan King et Jann Mardenborough. Felipe Guimarães parvenait à obtenir la quatrième place devant Antonio Giovinazzi, Will Buller et Sean Gelael. Tatiana Calderon se contentait du huitième rang devant Sun Zheng, suivi cette fois par Jordan Oon ayant pris le meilleur sur Chris Vlok.

Course 1

William Buller démontrait toute son expérience en dominant la première course du week-end belge. Parti de la quatrième ligne, le Britannique est remonté sur la piste humide pour décrocher sa deuxième victoire de la saison. Sun Zheng s’imposait en National Class pour la première fois après une belle lutte avec Jordan Oon.

La piste était arrosée une heure avant la course dont le départ voyait Felipe Guimarães piégé à l’épingle de la Source et Felipe Guimarães pris au piège. Antonio Giovinazzi et Sean Gelael réalisaient d’excellents envols mais l’Italien se montrait trop ambitieux au premier virage, forçant Jordan King à virer large pour pouvoir continuer.

Sean Gelael profitait de l’action pour se placer au quatrième rang derrière Nicholas Latifi, William Buller et Jann Mardenborough. William Buller prenait la tête de la course au premier passage dans le Raidillon après une manœuvre osée. Une fois en tête, le pilote Fortec n’était plus inquiété de toute la course. Jordan King remontait au deuxième rang au fil des tours mais ne pouvait lutter avec le rythme de Buller, rapidement à l’abri grâce à un écart de quatre secondes.

A mi-course, Nicholas Latifi prenait un peu d’avance sur Jann Mardenborough, vainqueur d’une lutte face à Sean Gelael où les deux hommes se dépassaient et se repassaient en moins d’un tour. A deux tours du drapeau à damier, la course basculait. Nicholas Latifi perdait son écart après une mauvaise relance après la chicane Bus Stop. Jann Mardenborough se rapprochait et tentait un dépassement au Raidillon. Le Britannique décollait sur une roue de Latifi et atterrissait sur l’arceau de sécurité avant de terminer dans les murs de pneus. Les deux pilotes abandonnaient la course, désormais neutralisée avant de repartir pour un ultime tour de procession.

William Buller s’imposait alors devant Jordan King et Sean Gelael, promu sur le podium. Tatiana Calderon terminait quatrième devant Antonio Giovinazzi et Sun Zheng, vainqueur en National Class et suivi de Jordan Oon et Chris Vlok. Jordan Oon avait pris éphémèrement la tête, profitant des problèmes de température de Sun Zheng qui récupérait rapidement les commandes de la catégorie. De son côté, Chris Vlok avait lutté avec Antonio Giovinazzi, passé par les stands pour réparer son feu arrière.

Course 2

La seconde tournait à l’avantage de Jordan King mais le Britannique devait batailler pour atteindre ce résultat puisqu’il s’élançait de la septième place sur la grille. En National Class, Sun Zheng s’imposait à nouveau devant Jordan Oon.

Avec la grille inversée, Chris Vlok prenait le départ en pole position mais sa National Class ne résistait pas longtemps en tête. Antonio Giovinazzi, parti quatrième, s’emparait des commandes devant Tatiana Calderon et Jordan King au terme du premier tour. Vainqueur de la première course et leader du championnat, William Buller se plaçait cinquième dans les échappements de Sean Gelael.

La fin du mauvais temps réservait une mauvaise surprise à Antonio Giovinazzi dont les pneus commençaient à surchauffer. L’Italien se voyait alors dépasser par Jordan King puis William Buller, désormais en lutte pour la victoire. King conservait l’emprise sur son royaume en dominant d’une demi-seconde son compatriote sur la ligne d’arrivée tandis que Giovinazzi parvenait à accrocher son deuxième podium de l’année devant Tatiana Calderon et Sean Gelael, ses équipiers.

Réparée à toute vitesse entre les deux courses, la voiture de Jann Mardenborough ne parvenait pas à retrouver son niveau, assurant seulement le sixième rang au Britannique, finalement devant Felipe Guimarães. Le Brésilien ne parvenait pas à surprendre le pilote Carlin après s’être débarrassé des National Class. Nicholas Latifi ne connaissait pas autant de chance que Mardenborough puisque sa voiture était encore en travaux avant le départ. Le Canadien suivait donc la course des stands.

Sun Zheng s’était fait peur au départ en sortant à Pouhon. Le Chinois ne baissait pas les bras et s’offrait le poleman Chris Vlok avant de s’occuper du cas de Jordan Oon, finalement deuxième de la catégorie à onze secondes de Zheng.

Course 3

Nicholas Latifi retrouvait les joies de la course en retrouvant la pole position, dans des conditions encore très humides. Antonio Giovinazzi réalisait toutefois un envol parfait lui permettant de prendre la tête dès les premiers mètres devant Jann Mardenborough qui avait dépassé Latifi au Raidillon, moins de vingt-quatre heures après leur accrochage au même endroit.

L’Italien parvenait à créer un petit écart dès les premiers tours de la course avant de voir le retour de Jann Mardenborough dans ses rétroviseurs. Le Britannique partait toutefois en tête-à-queue aux Fagnes dans ses efforts pour jouer la victoire, qui aurait pu être sa première en F3.

Antonio Giovinazzi s’imposait alors pour la deuxième fois cette saison en British F3 au terme des douze tours de course devant Jann Mardenborough dont les coéquipiers se disputaient la plus petite marche du podium. Jordan King prenait finalement l’avantage sur Nicholas Latifi dans l’avant-dernier tour et réalisait la performance de signer un podium dans chaque course ce week-end.

Felipe Guimarães terminait la course en cinquième position devant Tatiana Calderon, qui profitait des problèmes de Sean Gelael en fin de course. L’Indonésien se classait finalement huitième derrière William Buller, pénalisé d’un drive-through à l’issue du premier tour puisque son équipe n’avait pas arrêté de travailler sur sa monoplace après le signal.

En National Class, Sun Zheng s’imposait à nouveau devant Jordan Oon et Chris Vlok, s’assurant ainsi le grand chelem lors du meeting belge. Le départ du Chinois lui avait permis de batailler avec Felipe Guimarães.

Bilan

A l’issue du week-end, marquant la moitié du championnat, William Buller conserve une avance de 21 points. Son dauphin n’est toutefois plus son équipier Felipe Guimarães mais Jordan King, fort de ses podiums. Antonio Giovinazzi monte désormais sur le podium, deux points derrière King. Les Carlin de Latifi et Mardenborough n’arrivent pas à concrétiser leur vitesse sur un tour et se retrouvent loin au classement. En National Class, Sun Zheng prend la tête, profitant des diverses absences. Le pilote CF Racing possède ainsi 44 points de plus qu’Ed Jones.

Le prochain meeting de British F3 aura lieu à Brands Hatch le week-end du 10 au 11 août. A noter que Jann Mardenborough écopera d’une pénalité de cinq places sur la grille de la première course pour avoir percuté la voiture de Giovinazzi dans le tour de rentrée aux stands.

British F3 – Classements généraux – Meeting 2/4
International Class
1. William Buller – 96 points
2. Jordan King – 75
3. Antonio Giovinazzi – 73
4. Sean Gelael – 55
5. Tatiana Calderon – 47
6. Felipe Guimarães – 45
7. Jann Mardenborough – 40
8. Nicholas Latifi – 37
9. Felix Serralles – 15
Inv. John Bryant-Meisner
National Class
1. Zheng Sun – 96
2. Ed Jones – 64
3. Jordan Oon – 45
4. Chris Vlok – 43
5. Cameron Twynham – 38
6. Roberto La Rocca – 33
7. Liam Venter – 24
8. Sean Walkinshaw – 20
9. Huan Zhu – 19
National B
1. Alice Powell

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox