Accueil / F3 / British F3 : Carlos Sainz prend le pouvoir à Monza

British F3 : Carlos Sainz prend le pouvoir à Monza

Carlos Sainz (ESP) Carlin Dallara Volkswagen

Le deuxième meeting de la saison 2012 de British F3 s’est déroulé à Monza ce week-end, après le week-end inaugural il y a une semaine à Oulton Park. Au championnat, Jack Harvey possède six points d’avance sur Jazeman Jaafar, neuf sur Harry Tincknell, onze sur Carlos Sainz et douze sur Felix Serralles. Un championnat encore serré puisqu’aucun pilote ne s’est démarqué jusque-là.

Lors des qualifications, Felix Serralles (Fortec) et Carlos Sainz (Carlin) ont partagé les honneurs, le premier remportant la pole pour la course 1, le second pour la course 3. Les deux pilotes s’échangeront par ailleurs les positions sur la première ligne pour ces courses, la course 2 étant pour sa part soumise à une grille inversée en fonction des résultats de la course 1. Serralles et Sainz devancent Alex Lynn (Fortec), qui a pris les deux troisièmes places en jeu, devant Hannes van Asseldonk (Fortec), Pietro Fantin (Carlin) et Pipo Derani (Fortec). Harry Tincknell et Jack Harvey ne se sont pas montrés à leur avantage, Tincknell se classant huitième pour les deux grille, Harvey neuvième et dixième. En National Class, Spike Goddard s’est parfaitement rattrapé de son crash en essais en signant le meilleur chrono de cette catégorie.

En course 1, Carlos Sainz a remporté sa première course en British F3 au terme d’une course étrange, dont la pluie s’est montrée la principale problématique. Le départ a ainsi été l’un des plus étranges de l’histoire de la discipline. Une légère pluie s’est intensifiée peu de temps avant le départ, forçant les officiels à déclarer la piste humide. Néanmoins, tous les pilotes ont conservé les slicks afin de tous rentrer à la fin du tour de chauffe pour passer les pneus pluies. De ce fait, la grille de départ a été chamboulée par la rapidité des ravitaillements, et c’est Sainz qui était le premier à la sortie des stands, devant Fahmi Ilyas, Pietro Fantin, Spike Goddard et Nick McBride. Felix Serralles a vu sa pole convertie en dixième position. Sainz a construit progressivement son avance sur Ilyas (Double R) au rythme d’une seconde par tour, celui-ci manquant de grip puis perdant progressivement des positions. Pipo Derani, sorti huitième, a commencé une belle remontée jusqu’à la seconde place, mais Sainz était déjà à près de cinq secondes en tête, trop tard. L’Espagnol a fait une faute, perdant une demi-seconde au onzième tour, mais la récupèrera le tour suivant. Derrière Sainz et Derani, c’est Jazeman Jaafar qui prend la dernière marche du podium, devant Hannes van Asseldonk et Jack Harvey. Néanmoins, Jack Harvey écopera d’une pénalité de dix secondes qui le relèguera en septième place derrière Lynn et Fantin. En sixième position, Alex Lynn dont la course a failli s’arrêter au sixième tour dans le gravier. Septième Fantin, huitième McBride et neuvième Ilyas, devant un Serralles plus que déçu. Dans son malheur, le tirage au sort a fait qu’il sera en pole position sur la grille inversée demain pour la course 2. Le Porto-Ricain a fini devant Uhrhane, dernier International puisque Harry Tincknell a cassé sa suspension sur un vibreur. En National class, le duel a tourné au feuilleton, Spike Goddard (T-Sport) menant jusqu’au dernier tour, lors duquel Padayachee (Double R) est passé devant avant un accrochage entre les deux. Si le dernier est resté sur le carreau, Goddard a pu finir et remporter la course dans la catégorie.

Lors de la course 2, Felix Serralles n’a pas laissé passer sa chance une fois de plus, remportant sa seconde victoire de la saison, une semaine après sa première. La météo à Monza était une nouvelle fois pluvieuse, et la course a débuté par deux tours sous Safety Car, avant que les pilotes ne soient relâchés. La course s’est cependant vite arrêtée pour certains, à l’image d’Hannes van Asseldonk, qui est parti dans le rail sur le tour de sortie, et de Spike Goddard, qui est sorti au sixième tour. En tête, Felix Serralles n’a commis aucune erreur, en construisant rapidement son avance sur Nick McBride (T-Sport Nissan), parti troisième. Jack Harvey a cependant pris le meilleur sur McBride à la Variante Ascari, mais Serralles comptait déjà cinq secondes d’avance. Un écart qui ne sera pas assez réduit avant la fin de la course, offrant à Serralles une bonne vengeance sur les évènements de la veille. En troisième position, McBride a été dépassé à deux tours de la fin par Pietro Fantin, tandis que Jazeman Jaafar reste cinquième. La bataille entre les coéquipiers chez Fortec a tourné au burlesque, le premier duel entre Alex Lynn et Pipo Derani a fini par un contact puis une pénalité pour Lynn accusé d’avoir coupé une chicane en gagnant une position. Le second duel a eu lieu après le drapeau à damiers, Derani n’ayant pas vu le drapeau à damiers à cause de la pluie, il a alors heurté Lynn dans le tour de décélération. Enfin, en huitième place, Carlos Sainz, devant Harry Tincknell, Fahmi Ilyas et Geoff Uhrhane. En National Class, première victoire pour Duvashen Padayachee, qui a profité de l’abandon de Spike Goddard.

La course 3 a également débuté sous Safety Car, la pluie ne lâchant pas le morceau. Carlos Sainz a ensuite profité de sa pole position convertie en leadership afin de construire un écart au départ lancé, grâce à la meilleure visibilité dont il jouissait. A l’arrivée des 40 minutes de course, le constat est sans appel, Sainz remporte une nouvelle course avec 17 secondes d’avance sur son rival au championnat, Felix Serralles. Le Porto-Ricain a blâmé un problème de boite de vitesses mais est resté satisfait d’avoir empôché la seconde place après sa victoire du matin.
Son coéquipier Alex Lynn prend la troisième et dernière place du podium. Le champion 2011 de Formule Renault UK signe ainsi son premier podium, même si son début de saison est déçevant en rapport à ses performances cet hiver. En quatrième position, Jazeman Jaafar réalise son troisième Top 5 du meeting et devance Hannes van Asseldonk. Une bataille à quatre s’est dessinée pour la sixième place, qui a tourné à l’avantage de Tincknell face à Pipo Derani, Jack Harvey et Nick McBride. Fahmi Ilyas finit en dixième position après un drive-through infligé suite à sa collision avec son coéquipier Geoff Uhrhane, dont la course s’est arrêtée là, au septième tour. Pietro Fantin a également abandonné lors de la bataille à quatre, victime d’un problème mécanique. En National Class, Spike Goddard a bien rebondi après son accident et signe sa cinquième victoire en six courses face à Duvashen Padayachee.

Au championnat, Carlos Sainz prend la tête du classement, devant Felix Serralles. Les deux hommes sont les seuls pilotes ayant signé deux victoires cette saison. Jazeman Jaafar et Jack Harvey sont en embuscade à neuf et onze points de Sainz, alors que la suite du classement parait plus en retrait.

Le prochain meeting de British F3 aura lieu à Pau, les 12 et 13 mai 2012. Les F3 Euro Series se joindront au meeting, dans le cadre de l’European F3 Championship.

British F3 2012 – Classement général après Monza – Course 6/29
1. Carlos Sainz – 74 points
2. Felix Serralles – 66
3. Jazeman Jaafar – 65
4. Jack Harvey – 63
5. Pipo Derani – 48
6. Pietro Fantin – 40
7. Harry Tincknell – 40
8. Alex Lynn – 39
9. Hannes van Asseldonk – 22
10. Nick McBride – 19
11. Fahmi Ilyas – 13
12. Geoff Uhrhane – 3
National Class
1. Spike Goddard – 104 points
2. Duvashen Padayachee – 82

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox