Accueil / F3 / British F3 : Jack Harvey émerge en tête

British F3 : Jack Harvey émerge en tête

Jack Harvey (GBR) Carlin Dallara Volkswagen

Début de la saison de British F3 ce samedi à Oulton Park, une discipline dont nous avons passé les essais de préparation ainsi que les divers acteurs au crible plus tôt dans l’année.

Dès les qualifications, Jack Harvey a montré le rythme à suivre en signant la pole position pour deux des trois courses du meeting inaugural de 2012. Le pilote soutenu par Racing Steps Foundation avait eu du mal lors des essais libres, mais il a su se montrer comme le premier homme à franchir la barre de la minute 28 afin de s’emparer de la pole, la première pour l’homme qui s’était classé neuvième du championnat 2011. Son coéquipier Carlos Sainz avait établi le meilleur chrono plus tôt dans la séance, avant qu’un drapeau rouge causé par la sortie de Fahmi Ilyas ne relance les cartes. Sainz se qualifie finalement en quatrième position, derrière Harry Tincknell et Jazeman Jaafar, deux de ses coéquipiers chez Carlin. La déception était de mise chez Fortec, malgré la seconde place de Felix Serralles pour la course 3. Le même Serralles s’est classé seulement huitième pour la première grille, juste derrière Alex Lynn. Néanmoins, les écarts demeurent serrés, les neuf premiers se tenant dans la même seconde. En National Class, le pilote T-Sport Spike Goddard a battu son compatriote australien de Double R, Duvashen Padayachee.

A l’issue de la course 1, Jack Harvey a conservé l’avantage de sa pole position tout au long de la course pour s’imposer avec une avance de plus de sept secondes. La victoire était pourtant loin d’être assurée, la pole ayant été obtenue sur des conditions froides mais sèches, alors que la course a commencé avec des températures plus douces mais une piste humide. Harvey n’a pas commis d’erreur et s’impose devant Jazeman Jaafar, auteur d’un excellent départ qui a presque inquiété Jack Harvey. Le seul regret d’Harvey peut être d’avoir laissé échappé le point du meilleur tour. La bataille pour la troisième place a été plus intense, avec Carlos Sainz qui a pris le meilleur sur Tincknell au huitième tour. L’Espagnol espérait avoir sécurisé sa place sur le podium, mais la remontée d’Hannes van Asseldonk sur la piste qui s’asséchait, l’aura inquiété jusqu’au dernier tour, moment où le Néerlandais sortira de la piste et abandonnera. Le meilleur tour en course demeure sa consolation. Après ces tribulations, c’est Harry Rincknell qui sauve finalement la quatrième place face à Alex Lynn pour cinq centièmes. Fahmi Ilyas émerge en sixième position devant Felix Serralles, Pietro Fantin, Pipo Derani et Nick McBride, les deux derniers étant victimes d’un tête-à-queue synchronisé dans le dernier virage. En National Class, Spike Goddard a dominé la catégorie, finissant presque avec un tour d’avance sur son seul rival, Duvashen Padayachee.

La course 2 a vu la première victoire de Pipo Derani en British F3. Le Brésilien a profité de la grille inversée et de son bon début de course pour se porter en tête. Un leadership qu’une voiture de sécurité tardive durant la course de vingt minutes n’aura pas détruit, permettant ainsi à Fortec-Mercedes de remporter sa première victoire de l’année. Derani partait quatrième sur la grille, avant d’émerger en tant que leader au cinquième tour. Pipo Derani a ensuite construit son avance pendant trois tours, avant qu’un safety car n’entre en piste pendant quatre tours en raison de la sortie de son coéquipier Alex Lynn, jusqu’alors cinquième, dont l’épave était en mauvaise posture. La course est enfin repartie pour un dernier tour, à l’issue duquel Derani a conservé la tête de la course devant son compatriote, Pietro Fantin. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Jazeman Jaafar pourtant parti onzième. Une position de troisième que Jaafar avait déjà atteint à mi-course, devant d’autres pilotes Carlin, Harry Tincknell, Carlos Sainz et Jack Harvey, dans l’ordre. Felix Serralles prend la septième place devant Hannes van Asseldonk et Spike Goddard, une nouvelle fois vainqueur en National Class, devançant Geoff Uhrhane et Nick McBride, pourtant sur des Dallara F312.

En course 3, encore une première victoire pour un nouveau pilote ! Les honneurs reviennent cette fois au rookie Felix Serralles, le Porto-Ricain de 19 ans aperçu en Toyota Racing Series plus tôt dans l’année 2012. Serralles partait deuxième et a su prendre le meilleur sur Harvey le poleman au virage Old Hall. Une fois devant, Serralles a parfaitement géré son avance tout au long des 40 minutes de course pour l’emporter avec près de trois secondes d’avance face à Jack Harvey, qui conserve néanmoins la tête du championnat à l’issue de ce week-end inaugural. La course a été interrompue peu après le départ en raison d’un problème chez Pipo Derani. Le Safety Car aurait pu casser la bonne dynamique de Felix Serralles, mais un restart parfait lui a permis de mettre une seconde entre Harvey et lui, un écart jamais comblé. Derrière les deux hommes, Harry Tincknell prend la troisième place devant Carlos Sainz, Jazeman Jaafar et Alex Lynn. Hannes van Asseldonk est sorti de la route, tanis que Spike Goddard a encore devancé Duvashen Padayachee en National Class.

Au championnat, Jack Harvey possède six points d’avance sur Jazeman Jaafar, neuf sur Harry Tincknell, onze sur Carlos Sainz et douze sur Felix Serralles. Le championnat demeure néanmoins très serré comme aucun pilote ne s’est réellement démarqué au cours du meeting, et seuls les pilotes ayant connu l’abandon se trouvent légèrement distancés.

Le prochain meeting de British F3 aura lieu le week-end prochain à Monza, les 14 et 15 avril 2012.

British F3 2012 – Classement général après Oulton Park- Course 3/30
1. Jack Harvey – 41 points
2. Jazeman Jaafar – 35
3. Harry Tincknell – 32
4. Carlos Sainz – 30
5. Felix Serralles – 29
6. Pipo Derani – 23
7. Pietro Fantin – 22
8. Alex Lynn – 14
9. Fahmi Ilyas – 9
10. Hannes van Asseldonk – 4
11. Nick McBride – 4
12. Geoff Uhrhane – 3
National Class
1. Spike Goddard – 63 points
2. Duvashen Padayachee – 45

British F3 : Jack Harvey émerge en tête 

Début de la saison de British F3 ce samedi à Oulton Park, une discipline dont nous avons passé les essais de préparation ainsi que les divers acteurs au crible

plus tôt dans l’année.

Dès les qualification, Jack Harvey a montré le rythme à suivre en signant la pole position pour deux des trois courses du meeting inaugural de 2012. Le pilote

soutenu par Racing Steps Foundation avait eu du mal lors des essais libres, mais il a su se montrer comme le premier homme à franchir la barre de la minute 28

afin de s’emparer de la pole, la première pour l’homme qui s’était classé neuvième du championnat 2011. Son coéquipier Carlos Sainz avait établi le meilleur

chrono plus tôt dans la séance, avant qu’un drapeau rouge causé par la sortie de Fahmi Ilyas ne relance les cartes. Sainz se qualifie finalement en quatrième

position, derrière Harry Tincknell et Jazeman Jaafar, deux de ses coéquipiers chez Carlin. La déception était de mise chez Fortec, malgré la seconde place de

Felix Serralles pour la course 3. Le même Serralles s’est classé seulement huitième pour la première grille, juste derrière Alex Lynn. Néanmoins, les écarts

demeurent serrés, les neuf premiers se tenant dans la même seconde. En National class, le pilote T-Sport Spike Goddard a battu son compatriote australien de

Double R, Duvashen Padayachee.

A l’issue de la course 1, Jack Harvey a conservé l’avantage de sa pole position tout au long de la course pour s’imposer avec une avance de plus de sept

secondes. La victoire était pourtant loin d’être assurée, la pole ayant été obtenue sur des conditions froides mais sèches, alors que la course a commencé avec

des températures plus douces mais une piste humide. Harvey n’a pas commis d’erreur et s’impose devant Jazeman Jaafar, auteur d’un excellent départ qui a presque

inquiété Jack Harvey. Le seul regret d’Harvey peut être d’avoir laissé échappé le point du meilleur tour. La bataille pour la troisième place a été plus intense,

avec Carlos Sainz qui a pris le meilleur sur Tincknell au huitième tour. L’Espagnol espérait avoir sécurisé sa place sur le podium, mais la remontée d’Hannes van

Asseldonk sur la piste qui s’asséchait, l’aura inquiété jusqu’au dernier tour, moment où le Néerlandais sortira de la piste et abandonnera. Le meilleur tour en

course demeure sa consolation. Après ces tribulations, c’est Harry Rincknell qui sauve finalement la quatrième place face à Alex Lynn pour cinq centièmes. Fahmi

Ilyas émerge en sixième position devant Felix Serralles, Pietro Fantin, Pipo Derani et Nick McBride, les deux derniers étant victimes d’un tête-à-queue

synchronisé dans le dernier virage. En National class, Spike Goddard a dominé la catégorie, finissant presque avec un tour d’avance sur son seul rival, Duvashen

Padayachee.

La course 2 a vu la première victoire de Pipo Derani en British F3. Le Brésilien a profité de la grille inversée et de son bon début de course pour se porter en

tête. Un leadership qu’une voiture de sécurité tardive durant la course de vingt minutes n’aura pas détruit, permettant ainsi à Fortec-Mercedes de remporter sa

première victoire de l’année. Derani partait quatrième sur la grille, avant d’émerger en tant que leader au cinquième tour. Pipo Derani a ensuite construit son

avance pendant trois tours, avant qu’un safety car n’entre en piste pendant quatre tours en raison de la sortie de son coéquipier Alex Lynn, jusqu’alors

cinquième, dont l’épave était en mauvaise posture. La course est enfin repartie pour un dernier tour, à l’issue duquel Derani a conservé la tête de la course

devant son compatriote, Pietro Fantin. Sur la troisième marche du podium, on retrouve Jazeman Jaafar pourtant parti onzième. Une position de troisième que Jaafar

avait déjà atteint à mi-course, devant d’autres pilotes Carlin, Harry Tincknell, Carlos Sainz et Jack Harvey, dans l’ordre. Felix Serralles prend la septième

place devant Hannes van Asseldonk et Spike Goddard, une nouvelle fois vainqueur en National Class, devançant Geoff Uhrhane et Nick McBride, pourtant sur des

Dallara F312.

En course 3, encore une première victoire pour un nouveau pilote ! Les honneurs reviennent cette fois au rookie Felix Serralles, le Porto-Ricain de 19 ans aperçu en Toyota Racing Series plus tôt dans l’année 2012. Serralles partait deuxième et a su prendre le meilleur sur Harvey le poleman au virage Old Hall. Une fois devant, Serralles a parfaitement géré son avance tout au long des 40 minutes de course pour l’emporter avec près de trois secondes d’avance face à Jack Harvey, qui conserve néanmoins la tête du championnat à l’issue de ce week-end inaugural. La course a été interrompue peu après le départ en raison d’un problème chez Pipo Derani. Le Safety Car aurait pu casser la bonne dynamique de Felix Serralles, mais un restart parfait lui a permis de mettre une seconde entre Harvey et lui, un écart jamais comblé. Derrière les deux hommes, Harry Tincknell prend la troisième place devant Carlos Sainz, Jazeman Jaafar et Alex Lynn. Hannes van Asseldonk est sorti de la route, tanis que Spike Goddard a encore devancé Duvashen Padayachee en National Class.

Au championnat, Jack Harvey possède six points d’avance sur Jazeman Jaafar, neuf sur Harry Tincknell, onze sur Carlos Sainz et douze sur Felix Serralles. Le championnat demeure néanmoins très serré comme aucun pilote ne s’est réellement démarqué au cours du meeting, et seuls les pilotes ayant connu l’abandon se trouvent légèrement distancés.

Le prochain meeting de British F3 aura lieu le week-end prochain à Monza, les 14 et 15 avril 2012.

British F3 2012 – Classement général – Course 3/30
1. Jack Harvey – 41 points
2. Jazeman Jaafar – 35
3. Harry Tincknell – 32
4. Carlos Sainz – 30
5. Felix Serralles – 29
6. Pipo Derani – 23
7. Pietro Fantin – 22
8. Alex Lynn – 14
9. Fahmi Ilyas – 9
10. Hannes van Asseldonk – 4
11. Nick McBride – 4
12. Geoff Uhrhane – 3
National Class
1. Spike Goddard – 63 points
2. Duvashen Padayachee – 45

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox