Accueil / F3 / British F3 – John Bryant-Meisner vole la vedette aux favoris

British F3 – John Bryant-Meisner vole la vedette aux favoris

John Bryant Meisner (SWE) Performance Racing Europe Dallara Volkswagen
Malgré un contexte morose et un calendrier allégé à quatre meetings pour la saison 2013 de British F3, dix-neuf voitures étaient présentes ce week-end à Silverstone pour l’ouverture.

Essais

La première séance d’essais libres tournait à l’avantage de Jordan King sur une piste humide. Le Britannique de Carlin signait un tour en 2m01.688s, plus d’une seconde plus rapide qu’Antonio Giovinazzi et deux sur Felipe Guimarães, William Buller, Jan Mardenborough et Felix Serralles. Sean Gelal, Nicholas Latifi, Ed Jones et Tatiana Calderon complétaient le Top 10. Avec sa neuvième position, Ed Jones était le plus rapide des National Class, devant l’invité John Bryant-Meisner. Sun Zheng et Chris Vlok suivaient le leader des anciennes Dallara, devant Huan Zhu, Cameron Twynham, Liam Venter, Roberto La Rocca et Sean Walkinshaw. De son coté, Alice Powell ne réalisait pas de tour chronométré.

Les conditions étaient encore plus difficiles pour la deuxième séance. Le meilleur tour était réalisé par Jann Mardenborough en 2m16.710s, une demi-seconde devant Jordan King et Antonio Giovinazzi. John Bryant-Meisner se glissait au quatrième rang suivi de William Buller, Sean Gelael, Nicholas Latifi. Ed Jones était à nouveau le plus rapide en National Class devant les F312 de Felix Serralles, Tatiana Calderon et Felipe Guimarães. Le temps d’Ed Jones était trois secondes plus rapide que le deuxième en National Class, Sun Zheng. Cameron Twynham, Chris Vlok, Liam Venter, Alice Powell, Huan Zhu et Sean Walkinshaw suivaient dans cet ordre tandis que Roberto La Rocca ne signait pas de chrono.

Qualifications

Le Suédois John Bryant-Meisner, dont la saison 2012 avait été écourtée suite à un accident l’ayant blessé, se montrait le plus rapide en décrochant une double pole. L’invité partira en pole position de la course 1 et de la course 3 tandis qu’Ed Jones a fait de même en National Class.

John Bryant-Meisner réalisait son meilleur tour en 1m53.882s, près d’une seconde plus rapide que Jordan King, deuxième. Le Suédois prenait rapidement les devants du classement, dès son deuxième tour lancé d’une séance de trente minutes. Sa Dallara F310 à moteur Volkswagen se montrant plus rapide que les F312 équivalentes.

La grille de la course 1 verra Bryant-Meisner s’élancer devant les Carlin de Jordan King et Nicholas Latifi et la Fortec de Felix Serralles. Jann Mardenborough et William Buller complètent la troisième ligne devant Felipe Guimarães, Sean Gelael, Antonio Giovinazzi et Tatiana Calderon. Les pilotes de National Class suivent avec Ed Jones au onzième rang suivi de Sun Zheng, Chris Vlok, Roberto La Rocca, Cameron Twynham, Alice Powell, Liam Venter, Sean Walkinshaw et Huan Zhu.

La grille de la course 3 verra à nouveau Bryant-Meisner s’élancer devant Jordan King, William Buller et Sean Gelael, le plus jeune du plateau, voyant ainsi quatre équipes différents sur les deux premières lignes. Felix Serralles, Jann Mardenborough, Nicholas Latifi, Felipe Guimarães, Antonio Giovinazzi et Tatiana Calderon complètent le Top 10. En raison d’une pénalité consécutive à une collision, Latifi partira toutefois cinq places plus loin, ce qui permet à Ed Jones de rentrer dans le Top 10 suivi de Chris Vlok. On retrouve derrière Latifi d’autres pilotes National Class avec Roberto La rocca, Sun Zheng, Cameron Twynham, Alice Powell, Sean Walkinshaw, Liam Venter et Huan Zhu.

Course 1

Estimant que le boost uniquement disponible sur sa Dallara-Volkswagen utilisée en F3 allemande lui conférait un avantage déloyal, John Bryant-Meisner s’en voyait privé pour les courses. Cela ne perturbait pas le Suédois qui réalisait un départ parfait tandis que Jordan King manquait totalement son départ. Quelques virages après le départ, Felix Serralles et Nicholas Latifi se touchaient, ruinant leurs espoirs de briller puisqu’ils franchissaient l’arrivée avec un tour de retard.

En tête, John Bryant-Meisner s’échappait rapidement vers la victoire qu’il décrochait avec seize secondes d’avance. William Buller devait défendre sa deuxième place face à Jann Mardenborough et Jordan King, bien remonté. Les deux coéquipiers à la lutte pour rattraper Buller se touchaient au onzième tour, amenant King à abandonner aux stands et Mardenborough à poursuivre quelques tours avant de renoncer suite à une suspension endommagée.

Felipe Guimarães récupérait la place sur le podium que Mardenborough lui avait subtilisé dans les premiers tours. Le Brésilien était suivi du trio Double R Racing composé de Sean Gelael, Tatiana Calderon et Antonio Giovinazzi, ce dernier ayant reçu un drive-through et une pénalité de temps pour avoir trop abusé des limites de la piste, ruinant ses espoirs de bien figurer.

En National Class, Ed Jones poursuivait sa domination en s’imposant malgré un départ moyen l’ayant vu frôler les limites sur l’herbe à la sortie de Becketts. Le pilote sous licence des Emirats devançait finalement de cinq secondes à l’arrivée le Chinois Sun Zheng, longtemps leader, et son coéquipier Cameron Twynham. Quatrième de la catégorie et dixième au général, on trouvait Roberto La Rocca qui devançait Liam Venter, Huan Zhu, Felix Serralles, Nicholas Latifi et Sean Walkinshaw. La liste des abandons était complétée par Alice Powell, victime de problèmes mécaniques avant son retrait après le treizième tour.

Course 2

Avec la grille inversée pour les huit premiers de la course 1, Sun Zheng s’offrait un départ en pole devant Ed Jones, Antonio Giovinazzi, Tatiana Calderon et Sean Gelael. En fond de grille, une course difficile allait attendre les pilotes Carlin puisque les péripéties des pilotes le samedi plaçaient Nicholas Latifi, Jann Mardenborough et Jordan King respectivement aux quatorzième, seizième et dix-huitième positions.

Antonio Giovinazzi réalisait le meilleur départ depuis la deuxième ligne pour ne plus quitter la tête des seize tours de course et ainsi remporter sa première course en British F3 devant William Buller et Sean Gelael, le coéquipier de Giovinazzi, lui aussi passé par la Formula Pilota China l’an passé.

Felix Serralles et Nicholas Latifi terminaient au pied du podium suivis de Jordan King, Tatiana Calderon, dépassée par les trois pilotes précédemment cités en fin de course, Felipe Guimaraes, John Bryant-Meisner et Jann Mardenborough qui complétaient le Top 10 qui se tenait en un peu plus de vingt secondes à l’arrivée malgré le départ lointain des Carlin et du Porto-Ricain.

En National Class, l’équipe West-Tec s’offrait un quadruplé avec une nouvelle victoire d’Ed Jones, dix secondes devant Roberto La Rocca. Cameron Twynham et Liam Venter suivaient, devançant de peu Sun Zheng, dépassé au départ et relégué dans le peloton dès le premier tour, et leurs coéquipiers Chris Vlok, Sean Walkinshaw et Huan Zhu. En fin du peloton, après un drive-through infligé pour ne pas s’être positionnée correctement sur la grille, Alice Powell terminait en dernière position d’une course où aucun abandon n’était à signaler.

Course 3

Retrouvant la pole position, John Bryant-Meisner retrouvait également sa position de vainqueur à l’arrivée. Le Suédois n’a pas été inquiété par l’absence de son boost après les qualifications ou le lest ajouté à sa monoplace après son succès en course 1. Avec son équipe Performance Racing, Bryant-Meisner s’offrait un deuxième succès au scratch en dépit de son statut d’invité.

Auteur d’un bon départ, John Bryant-Meisner profitait pleinement des batailles derrière lui pour creuser un écart que Jordan King ne parvenait pas à combler avant le drapeau à damier pour lui ravir la victoire. King se contentait ainsi d’une deuxième place synonyme de victoire au championnat devant William Buller, dont l’accrochage avec Felix Serralles en début de course contraignait ce dernier à l’abandon et permettait à King d’hériter du deuxième rang.

Malgré une légère sortie au premier tour, Jann Mardenborough terminait au pied du podium devant Nicholas Latifi et Felipe Guimarães, privé de la lutte pour le podium suite à un drive-through reçu pour ne pas avoir respecté les limites de la piste. Le Brésilien se satisfaisait toutefois de finir devant les trois Dallara de Double R Racing avec Antonio Giovinazzi, Sean Gelael et Tatiana Calderon dans cet ordre.

En National Class, Ed Jones était de nouveau irrésistible en devançant Sun Zheng et Cameron Twynham. Roberto La Rocca, Sean Walkinshaw et un Huan Zhu pénalisé terminaient dans le tour du vainqueur, laissant Liam Venter et Alice Powell à un tour tandis que Chris Vlok renonçait à trois tours du but.

Bilan

Au championnat, le statut d’invité de John Bryant-Meisner le rend inéligible aux points, permettant ainsi à William Buller de prendre la tête du championnat international avec vingt-et-un points d’avance sur Felipe Guimarães. Jordan King, Antonio Giovinazzi et Sean Gelael suivent dans un mouchoir de poche.

En National Class, le grand chelem d’Ed Jones lui donne une avance similaire sur Sun Zheng tandis que Cameron Twynham, Roberto La Rocca et Liam Venter sont les outsiders à l’issue de cette première étape.

Le prochain meeting de British F3 aura lieu à Spa-Francorchamps le week-end du 25 au 27 juillet 2013, en marge des 24 heures de Spa.

British F3 – Classements généraux – Meeting 1/4
International Class
1. William Buller – 52 points
2. Felipe Guimarães – 31
3. Jordan King – 29
4. Antonio Giovinazzi – 28
5. Sean Gelael – 27
6. Nicholas Latifi – 25
7. Tatiana Calderon – 20
8. Jann Mardenborough – 17
9. Felix Serralles – 15
Inv. John Bryant-Meisner
National Class
1. Ed Jones – 62
2. Zheng Sun – 41
3. Cameron Twynham – 38
4. Roberto La Rocca – 33
5. Liam Venter – 24
6. Sean Walkinshaw – 20
7. Huan Zhu – 19
8. Chris Vlok – 5
National B
1. Alice Powell

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox