Accueil / F3 / Euroformula Open – Sandy Stuvik s’impose au Castellet
Sandy Stuvik Euroformula Open Winter Series 2014 Castellet
© Fotospeedy / Euroformula Open

Euroformula Open – Sandy Stuvik s’impose au Castellet

Après les essais organisés à Jerez de La Frontera il y a deux semaines, l’Euroformula Open lançait officiellement sa Winter Series sur le Circuit Paul Ricard. Vingt pilotes, seize en Open et quatre en Copa, étaient présents dans le Var pour ce premier rendez-vous. Yarin Stern avait dominé les essais en Andalousie, l’Israëlien allait-il confirmer ? A noter qu’en raison d’un problème de visa, Konstantin Tereschenko ne pouvait participer.

Essais

Au terme des quatre séances du vendredi, le vice-champion dans la catégorie Copa, Cameron Twynham, signait le meilleur temps en 2m02.720s lors d’une journée où l’incident entre Yarin Stern et Tanart Sathienthirakul allait mettre un terme prématuré au week-end du Thaïlandais.

La première session avait tourné à l’avantage de Tatiana Calderon en 2m03.543s devant les trois West-Tec de Christopher Höher, Tanart Sathienthirakul et Yarin Stern, ainsi que son équipier Yu Kanamaru. Sixième, Cameron Twynham devançait Artur Janosz, Hector Hurst, Sandy Stuvik et Alex Palou.

Cameron Twynham prenait ensuite l’avantage de la deuxième séance, qui allait se montrer la plus rapide du vendredi pour de nombreux pilotes. Le temps en 2m02.720s du Britannique lui permettait de devancer Yu Kanamaru, Artur Janosz et Kevin Giovesi. Cinquième, Chewon Lim devançait son équipière, Tatiana Calderon. Le reste du Top 10 était occupé par Hector Hurst, Christopher Höher, Sandy Stuvik et Alex Palou.

Le Britannique conservait l’avantage lors de la troisième session, marquée par l’arrivée de la pluie. Son temps en 2m17.434s était deux dixièmes plus rapides que la référence de Kevin Giovesi. Christopher Höher, Yu Kanamaru et Hector Hurst intégraient le quinté de tête, devant Tatiana Calderon, Chewon Lim, Nicolas Pohler, Artur Janosz et Wei Fung Thong, qui plaçait sa Copa dans le Top 10.

La journée se terminait avec Kevin Giovesi au sommet avec un tour en 2m12.701s devant les Campos Racing de Sean Walkinshaw et Alex Palou. Quatrième, Yu Kanamaru possédait un millième de seconde d’avance sur Hector Hurst. Christopher Höher se classait sixième devant Tatiana Calderon, Henrique Baptista et la Copa de Wei Fung Thong. Cameron Twynham complétait les dix premiers.

Les deux séances du samedi se montraient plus rapides. Yu Kanamaru dominait la cinquième séance en 2m01.325s devant Sandy Stuvik et Kevin Giovesi. Christopher Höher et Artur Janosz entraient dans le Top 5, suivis de Sean Walkinshaw, Tatiana Calderon, Cameron Twynham, Alex Palou et Chewon Lim.

Enfin, Yarin Stern prenait l’avantage lors de l’ultime séance en 2m00.997s, devenant le premier à rouler dans les deux minutes. Alex Palou se classait deuxième devant le trio d’EmiliodeVillota Motorsport, composé de Yu Kanamaru, Tatiana Calderon et Chewon Lim. Sixième, Christopher Höher devançait Kevin Giovesi, Cameron Twynham, Hector Hurst et Dzhon Simonyan.

Qualifications

Vice-champion de la discipline l’an passé, Sandy Stuvik se rappelait au bon souvenir de tous en signant la première pole position de l’année dans la nouvelle dénommée Euroformula Open. Auteur d’un tour en 2m00.750s, le Thaïlandais devançait Alex Palou, qui s’apprêtait à connaître sa première course en monoplace.

Kevin Giovesi, vainqueur 2012 en Copa, prenait la troisième place sur la grille devant Cameron Twynham, Tatiana Calderon et Yu Kanamaru. Yarin Stern terminait au septième rang, suivi d’Artur Janosz, Christopher Höher et Chewon Lim.

Dans la catégorie Copa, Wei Fung Thong s’offrait le meilleur temps devant Constantino Peroni, Chang Wing Chung et Saud Al Faisal.

Course

A l’extinction des feux, Kevin Giovesi prenait l’avantage sur Alex Palou, mais aussi Sandy Stuvik, pour se positionner en tête de la course. En parallèle à cela, Alex Palou réalisait un envol moyen et perdait plusieurs positions.

Alors en première position, Kevin Giovesi voyait Yu Kanamuru, également bien parti, et Sandy Stuvik. Voyant l’Italien commencer à s’échapper, le Thaïlandais passait la vitesse supérieure et se débarrassait de Yu Kanamuru dès le deuxième tour avant de revenir sur le leader à coups de meilleurs tours en course. Sandy Stuvik trouvait l’ouverture au neuvième tour avant de s’imposer cinq tours plus tard devant un Kevin Giovesi qui n’avait pas baissé les bras.

La troisième marche du podium revenait à Yu Kunumuru, mais le Japonais avait fort à faire dans les derniers tours avec les attaques de son équipière Tatiana Calderón, profitant au mieux de l’aspiration dans la ligne droite du Mistral. Pour la première fois en conditions de course avec une Dallara F312, Cameron Twynham s’offrait la cinquième position, résistant bien au retour d’Alex Palou, assez impressionnant pour une première en monoplace, et encore plus en F3.

L’équipier de Twynham, Christopher Höher se classait septième devant Yarin Stern, également pilote du Team West-Tec, et les redoublants Chewon Lim et Nicolas Pohler, tandis que Sean Walkinshaw mettait ses problèmes moteur de côté pour échouer aux portes du Top 10.

Dans la catégorie Copa, la domination de Wei Fung Thong lui permettait même de devancer pour quatre dixièmes de seconde la F312 de Hector Hurst, seule voiture Open à lutter avec les Copa. Constantino Peroni et Chang Wing Chung s’offrait le podium d’une catégorie assez faible en effectifs, puisque seul Saud Al Faisal manquait les honneurs.

Bilan

Alors qu’il envisageait un saut en GP2 Series cette saison, Sandy Stuvik est donc revenu – pour le moment – en Euroformula Open. Sa victoire ne fait que confirmer son rang et tout autre résultat aurait été décevant, à commencer pour lui-même. Egalement passé par la discipline avant un programme en GP2 Series avorté et des apparitions en Auto GP, il en a été de même pour Kevin Giovesi.

Le podium de Yu Kanamaru est surprenant, mais la catégorie a montré que certains pilotes « surprises » pouvaient arriver au sommet. Le Japonais est parvenu à devancer Tatiana Calderon et Cameron Twynham, à la réputation plus solide jusqu’ici. Pour sa première course en monoplace après des essais en Formula Renault 2.0 et en F3, Alex Palou s’est montré prometteur, mais devra confirmer dans deux semaines à Barcelone.

Christopher Höher, Yarin Stern, Chewon Lim et Nicolas Pohler ont confirmé leur statut d’outsiders, mais devront aussi leur niveau de performances. Quant à Artur Janosz, il lui manque encore un brin de fiabilité et de réussite pour convertir son potentiel après son passage du karting à la F3 l’an prochain. Dzhon Simonyan, Henrique Baptista et Hector Hurst ont un peu déçu, mais tous peuvent désormais se reprendre pour la deuxième manche des Winter Series à Barcelone le 15 mars prochain.

La manche de Barcelone a été modifiée : il n’y aura pas de courses au programme, simplement des essais. Les équipes qui viennent de recevoir de nouveaux châssis ont jugé nécessaire de bénéficier de plus d’essais. Ces équipes n’étaient pour certaines pas présentes à Jerez ou au Castellet. Le programme sera donc composé de quatre séances d’une heure chacune vendredi et samedi. Les pilotes pourront se partager le même baquet.
Euroformula Open Winter Series 2013 – Circuit Paul Ricard – Course
1 Sandy Stuvik RP Motorsport A 14 tours
2 Kevin Giovesi DAV Racing A +1.790s
3 Yu Kanamaru EmiliodeVillota Motorsport A +13.322s
4 Tatiana Calderon EmiliodeVillota Motorsport A +13.477s
5 Cameron Twynham Team West-Tec A +18.260s
6 Alex Palou Campos Racing A +18.608s
7 Christopher Höher Team West-Tec A +20.544s
8 Yarin Stern Team West-Tec A +21.013s
9 Chewon Lim EmiliodeVillota Motorsport A +21.987s
10 Nicolas Pohler Team West-Tec A +24.594s
11 Sean Walkinshaw Campos Racing A +26.282s
12 Dzhon Simonyan RP Motorsport A +31.172s
13 Henrique Baptista DAV Racing A +35.740s
14 Wei Fung Thong Team West-Tec C +61.252s
15 Hector Hurst DAV Racing A +61.686s
16 Constantino Peroni RP Motorsport C +75.384s
17 Chang Wing Chung Team West-Tec C +81.766s
18 Saud Al Faisal RP Motorsport C +83.082s
19 Artur Janosz RP Motorsport A + 2 tours
NQ Tanart Sathienthirakul Team West-Tec A
Abs Konstantin Tereschenko Campos Racing A

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox