Accueil / F3 / European F3 Open – Retour de Jonathan Legris chez West-Tec

European F3 Open – Retour de Jonathan Legris chez West-Tec

Ed Jones 2013 European F3 Open Winter Series Jerez

Cinq ans après sa dernière course avec l’équipe, le Team West-Tec F3 accueillera à nouveau le Britannique Jonathan Legris lors du meeting de Spa-Francorchamps en fin de semaine.

Jonathan Legris, 25 ans, disposera d’une Dallara F312, celle autrefois attribuée à Roberto La Rocca et Emil Bernstorff, tout comme Ed Jones, Nelson Mason et Luca Orlandi tandis que Liam Venter, Cameron Twynham et Sean Walkinshaw disposeront de leurs F308 habituelles. Il semble en revanche que le Chinois Huan Zhu sera absent.

C’est en 2005 que Legris avait fait ses débuts en monoplace, en terminant seizième de la Formule BMW britannique. Le pilote redoublait une première fois pour terminer septième en 2006 avec une pole à Oulton Park et trois podiums. Sa troisième saison le menait également au septième rang avec une première victoire acquise à Donington.

Malgré ce bilan mitigé, Jonathan Legris pouvait se féliciter d’avoir été le meilleur pilote chez Pegasus Motorsport et Motaworld Racing. Le Britannique effectuait également une escapade en Formula Palmer Audi lors du trophée d’automne, dont il se classait sixième.

Passant en Formule 3 lors de la saison 2008, Legris prenait le chemin de la catégorie espagnole, déjà avec West-Tec. Au volant d’une ancienne Dallara F300 face aux Dallara F306 de la Copa et aux F308 du championnat, Jonathan Legris remportait les deux courses en Copa à Spa et une à Jerez, se classant à chaque fois deuxième au scratch. Sa saison se terminait avec une onzième place au classement général et une troisième place en Copa. Avec Litespeed et une SLC R1, Legris signait également un podium lors de la première de ses six courses en British F3 National Class.

En 2009, Jonathan Legris rejoignait l’équipe d’Emilio de Villota mais restait dans la même catégorie, désormais connue sous le nom d’European F3 Open. Disposant enfin d’une Dallara F306, le Britannique se classait deuxième et premier en Copa à Valencia lors du premier meeting, soit cinquième et troisième au général. Profitant d’un surplus de budget, Legris passait dans la catégorie supérieure avec une F308. L’apprentissage était plus dur mais il s’imposait à Spa et montait sur le podium à Donington. S’il manquait trois meetings sur huit, il se classait toutefois septième avant que sa carrière ne s’arrête.

Le Britannique n’a pas couru en monoplace depuis 2009 et n’aura pas le temps d’essayer sa nouvelle monture avant les premiers essais du vendredi en Belgique. Jonathan Legris n’aura toutefois pas le handicap d’apprendre les pneus puisque Dunlop apportera un tout nouveau composé.

Reste à voir comment Jonathan Legris s’adaptera à la Dallara F312 mais le Britannique a toujours été performant à Spa-Francorchamps. N’oublions pas non plus que West-Tec s’est imposé à six reprises sur les dix premières courses. Enfin, négliger Legris sur son manque de roulage pourrait être prématuré. L’un des pilotes West-Tec, Nelson Mason, joue encore le titre alors qu’il n’avait pas roulé depuis 2010 et ses six courses en F3 Italie. Le Canadien n’avait d’ailleurs disputé qu’onze courses de Formule Ford et de Formule 3 entre 2007 et 2012. Il occupe actuellement la quatrième place du championnat.

Alors, Jonathan Legris, carte joker de l’équipe de John Miller ?

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox