Accueil / F3 / European F3 Open – Stuvik et Jones se détachent à Spa
Ed Jones European F3 Open 2013 Spa-Francorchamps
© European F3 Open

European F3 Open – Stuvik et Jones se détachent à Spa

Spa-Francorchamps accueillait le sixième meeting de la saison 2013 d’European F3 Open. L’exigeant circuit belge pouvait permettre de décanter la lutte pour les deux titres. Dans l’Open, Sandy Stuvik arrivait en leader devant Ed Jones, Santiago Urrutia et Nelson Mason. Le duel en Copa entre Richard Gonda et Cameron Twynham allait également se poursuivre dans les Ardennes.

Essais

La première séance était dominée par Ed Jones en 2m18.474s, plus d’une seconde devant Alexandre Cougnaud et Sandy Stuvik. Alex Toril Boquoi se classait quatrième devant Mario Marasca tandis que Santiago Urritia pointait à deux secondes.

Septième, Tommaso Menchini était l’unique Copa dans le top dix, complété par Yarin Stern, Valeria Carballo et Alexey Chuklin. Les autres F308 prenaient le quinzième rang pour Richard Gonda, le dix-septième pour Trino Rojas, juste devant Cameron Twynham et Che One Lim.

Santiago Urrutia réalisait la meilleure performance de la seconde séance en 2m18.679s, un dixième devant Ed Jones. Les deux Français du peloton suivaient, Alexandre Cougnaud devant Brandon Maïsano, dont la première matinée en European F3 Open s’était résumée en un programme réduit à deux tours. Sandy Stuvik complétait le top cinq devant Nelson Mason, Yarin Stern, Alex Toril Boquoi et Alexey Chuklin.

Dixième, Tommaso Menchini se montrait à nouveau le plus rapide en Copa, huit dixièmes devant Che One Lim et Nicholas Pohler. Gerardo Nieto et Richard Gonda suivaient dans la catégorie.

Qualifications 1

Sandy Stuvik s’offrait sa deuxième pole position de la saison en s’assurant le meilleur tour en 2m16.777s. Le Thaïlandais dominait les qualifications du samedi et devançait de sept dixièmes son équipier Alexandre Cougnaud. Ed Jones et Santiago Urrutia s’offraient la deuxième ligne devant Hector Hurst et Richard Gonda, premier en Copa et plus d’une seconde et demi devant Tommaso Menchini et Cameron Twynham.

Dans les points depuis le début de l’année, Alex Toril Boquoi se qualifiait en septième position devant Jonathan Legris, dans le top dix dès son retour, tout comme le débutant Brandon Maïsano et Yarin Stern. Vingt-troisième, Nelson Mason était le prétendant au titre qui pouvait perdre gros.

Course 1

Le Thaïlandais Sandy Stuvik convertissait sa pole position en victoire au terme d’un duel avec Ed Jones durant l’une des courses les plus spectaculaires de la saison dans la discipline. Santiago Urrutia accompagnait les deux hommes sur le podium.

Au départ, Sandy Stuvik conservait la tête tandis qu’Ed Jones dépassait Alexandre Cougnaud avant de prendre la première place au Thaïlandais avant même la fin du premier tour. Sandy Stuvik ne se laissait pas déstabiliser et répliquait. Deux tours d’une bataille intense permettait à l’Asiatique de prendre l’avantage sur l’Européen basé aux Emirats. Ce dernier se montrait légèrement plus rapide, signant le meilleur tour au passage, mais ne parvenait pas à récupérer la tête de la course. Santiago Urrutia s’assurait un nouveau podium devant Nelson Mason, qui remontait dix-neuf positions en treize tours pour terminer au pied du podium.

Sur une piste légèrement humide, Liam Venter, Damiano Fiovaranti, Mario Marasca et Andrés Saravia partaient à la faute. Ce n’était pas le cas de Brandon Maïsano dont le retour à la compétition était synonyme d’une cinquième place après avoir lutté de nombreux tours avec Yarin Stern et Hector Hurst. Alexandre Cougnaud se classait huitième devant Valeria Carballo et Jonathan Legris.

La lutte était tout ainsi intense en Copa. Les temps de Richard Gonda était annulés pour une infraction technique et partait donc du fond de la grille. Cameron Twynham prenait la tête de la catégorie au départ mais s’inclinait après quelques tours face au retour de Richard Gonda. Le Slovaque devait toutefois abandonner à deux tours de l’arrivée suite à un problème électrique. Cameron Twynham héritait ainsi de la victoire devant Che One Lim et Sean Walkinshaw, né en Belgique !

Qualifications 2

Le dimanche, les conditions météo ne s’amélioraient pas. Cela n’empêchait pas Sandy Stuvik de s’offrir une seconde pole position sur le tracé de Spa-Francorchamps. Le rival du Thaïlandais se nommait Nelson Mason mais Sandy Stuvik s’était rapidement mis à l’abri grâce à un tour en 2m35.050s, quatre dixièmes devant le meilleur effort du Canadien en fin de séance.

Ed Jones était relégué à plus d’une seconde du leader mais cela lui suffisait pour prendre la troisième place, suivi par Vicky Piria et Alex Toril Boquoi. Mario Marasca complétait la troisième ligne devant Santiago Urrutia et Gerardo Nieto, meilleur Copa, Yarin Stern et Artur Janosz.

Avec sa huitième position, Gerardo Nieto s’offrait donc la pole en Copa, cinq dixièmes devant Che One Lim et neuf devant Cameron Twynham. Les Français Alexandre Cougnaud et Brandon Maïsano se qualifiaient en septième ligne, à près de trois secondes du poleman.

Course 2

La seconde course du week-end spadois se montrait tout aussi chaotique que la précédente en dépit des conditions sèches sur le tracé des Ardennes. Ed Jones en sortait vainqueur devant Sandy Stuvik et Nelson Mason.

Poleman, Sandy Stuvik parvenait à rester devant grâce à un départ moyen de Nelson Mason. Ed Jones réussissait à prendre un envol parfait depuis la troisième position et s’emparait des commandes de la course aux Combes. Juste derrière les leaders, Vicky Piria partait en tête-à-queue tandis que Santiago Urrutia était envoyé à l’envers. La voiture de sécurité était alors déployée mais à l’approche du double-gauche, certains pilotes étaient surpris par le ralentissement général ce qui provoquait un accident spectaculaire.

Si aucun pilote n’était blessé, Hector Hurst, Valeria Carballo, Saud Al Faisal, Igor Urien, Nicolas Pohler, Sean Walkinshaw, Trino Rojas, Cameron Twynham et Jonathan Legris restaient sur le carreau alors que le drapeau rouge était décidé par la direction de course.

Au nouveau départ, Ed Jones conservait la tête mais ne parvenait pas à distancer Sandy Stuvik. Les deux hommes restaient en lutte durant douze tours mais à l’arrivée, Jones prenait sa revanche sur le Thaïlandais puisque le scénario était similaire à la veille dans des rôles inversés.

La troisième position du podium était tout autant disputée. Alex Toril Boquoi occupait la place de nombreux tours avant de perdre en rythme et de se faire dépasser successivement par Nelson Mason, finalement troisième, puis par Alexandre Cougnaud et Yarin Stern. Artur Janosz marquait ses premiers points de l’année en se classant septième devant les Copa de Gerardo Nieto et Che One Lim, finalement devant Vicky Piria.

En Copa, Gerardo Nieto s’imposait malgré le retour de Che One Lim. Après l’abandon de nombreuses monoplaces de la catégorie l’incident du premier tour, Tommaso Menchini s’assurait la troisième place suivi par Richard Gonda, parti à la faute dans son attaque en fin de course.

Bilan

Avec chacun une victoire et une deuxième place, Sandy Stuvik et Ed Jones conservent la tête du classement. Le Thaïlandais possède huit points d’avance sur son concurrent basé aux Emirats. Nelson Mason pointe désormais à quarante-neuf unités de la tête et Santiago Urrutia paie cher son abandon puisqu’il est relégué à cinquante-cinq points. Alex Toril Boquoi et Hector Hurst sont les derniers pilotes hormis ceux cités à pouvoir viser le titre mais il leur faudra compter sur un exploit.

En Copa, Richard Gonda et Cameron Twynham ont tous les deux connu un abandon. Mais grâce à sa victoire du samedi, Cameron Twynham revient à égalité de points avec le Slovaque qui conserve la tête au nombre de victoires. Tommaso Menchini est désormais troisième à seize points tandis que Che One Lim, Igor Urien et Gerardo Nieto conservent de maigres espoirs de titres qui pourraient s’envoler dès le prochain rendez-vous de l’European F3 Open à Monza, le week-end du 5 au 6 octobre.

European F3 Open 2013 – Classement général – Meeting 6/8
Pos Pilote Points
1 Sandy Stuvik 202
2 Ed Jones 194
3 Nelson Mason 153
4 Santiago Urrutia 147
5 Alexander Toril Boquoi 111
6 Hector Hurst 97
7 Alexandre Cougnaud 73
8 Yarin Stern 71
9 Mario Marasca 32
10 Vicky Piria 29
11 Alexey Chuklin 28
12 Roberto La Rocca 15
13 Andrés Saravia 10
14 Brandon Maïsano 10
15 Valeria Carballo 10
16 Spencer Pigot 10
17 Denis Nagulin 8
18 Artur Janosz 6
19 Emil Bernstorff 6
20 Mattia Vita 5
21 Gerardo Nieto 4
22 Richard Gonda 4
23 Liam Venter 4
24 Chewon Lim 3
25 Nicolas Pöhler 2
26 Luca Orlandi 1
27 Jonathan Legris 1
28 Cameron Twynham 0
29 Tommaso Menchini 0
30 Igor Urien 0
31 Lorenzo Paggi 0
32 Hu An Zhu 0
33 Sean Walkinshaw 0
34 Saud Al Faisal 0
35 Trino Rojas 0
36 Damiano Fioravanti 0

 

European F3 Open 2013 – Classement Copa – Meeting 6/8
Pos Pilote Points
1 Richard Gonda 68
2 Cameron Twynham 68
3 Tommaso Menchini 52
4 Chewon Lim 41
5 Igor Urien 32
6 Gerardo Nieto 30
7 Nicolas Pöhler 24
8 Liam Venter 23
9 Sean Walkinshaw 15
10 Lorenzo Paggi 9
11 Hu An Zhu 4
12 Saud Al Faisal 3
13 Damiano Fioravanti 3

 

Spa-Francorchamps accueillait le sixième meeting de la saison 2013 d'European F3 Open. L'exigeant circuit belge pouvait permettre de décanter la lutte pour les deux titres. Dans l'Open, Sandy Stuvik arrivait en leader devant Ed Jones, Santiago Urrutia et Nelson Mason. Le duel en Copa entre Richard Gonda et Cameron Twynham allait également se poursuivre dans les Ardennes. Essais La première séance était dominée par Ed Jones en 2m18.474s, plus d'une seconde devant Alexandre Cougnaud et Sandy Stuvik. Alex Toril Boquoi se classait quatrième devant Mario Marasca tandis que Santiago Urritia pointait à deux secondes. Septième, Tommaso Menchini était l'unique Copa…

Passage en revue

Spectacle - 7
Dose d'imprévus - 7.7
Exploit des vainqueurs - 7.5

7.4

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox