Accueil / F3 / F3 Brazil Open – Les premiers engagés dévoilés

F3 Brazil Open – Les premiers engagés dévoilés

lucas-foresti-2012-f3-brazil-open-interlagos
Les premiers pilotes qui disputeront le 4ème Formula 3 Brazil Open ont été dévoilés par l’organisation. L’évènement annuel sacrera le week-end prochain sur le circuit d’Interlagos un successeur à William Buller, vainqueur en 2010, et Lucas Foresti, double-champion en titre.

Chez Capital Motorsport, Eduardo Banzoli sera aligné. Après des débuts en monoplace conclus par une 7ème place en Formula Future Fiat, avec une pole et deux podiums, Banzoli a rejoint Capital l’an passé pour un programme partiel en Formula 3 Sudamericana. Au volant de sa Dallara F301, le Brésilien signe trois podiums en six courses dans la catégorie Light, pour une 4ème place au classement. Pour relativiser les performances, il faut toutefois rappeller que seuls quatre à six pilotes dans la catégorie étaient alignés.

Eduardo Banzoli affrontera celui qui l’a défait en 2012 car Cesário Fórmula, sacré avec Lucas Foresti il y a douze mois, fera rouler Higor Hoffmann. Profitant de l’avantage d’avoir été l’un des deux seuls pilotes de la catégorie Light à avoir disputé l’intégralité de la saison, cela ne doit pas réduire sa prestation de champion en catégorie Light avec cinq poles, sept victoires et dix podiums en douze courses. Sans oublier sa victoire au scratch à Curitiba et d’autres performances lui permettant de devancer des pilotes de la catégorie supérieure, avec la Dallara F309. Avant cela, Hoffmann avait fait ses débuts en F3 SudAm avec le Cesário Fórmula Light et le Dragão Motorsport Light pour une 7ème position en 2011 avec une victoire dans sa saison composée uniquement de cinq courses. Il avait également disputé le F3 Brazil Open la saison passée, pour une 8ème place, 4ème chez les Lights en dépit de son abandon.

Un autre adversaire d’Higor Hoffmann pour le titre en SudAm sera également de la partie. Raphael Raucci repique avec sa structure, le RR Racing Team, après s’être classé 4ème de l’Open 2012, 2ème chez les Lights. Entretemps, Raucci s’est classé 2ème de la F3 SudAm Light avec quatre victoires et neuf podiums pour ce qui constituait sa première saison en monoplaces.

EMB Racing alignera un pilote également vu en F3 SudAm Light, Lucas de la Vega. Absent des deux derniers meetings, de la Vega a tout de même signé une victoire et quatre podiums avec la même structure, assurant une 3ème place au championnat. Auparavant, Lucas de la Vega avait conclu ses débuts en Formula Future Fiat en 8ème position, derrière Eduardo Banzoli.

Pour l’heure, le line-up le plus fourni est celui d’Hitech Racing Brazil. On y trouvera Felipe Guimarães, Roberto La Rocca et Dmitry Suranovich.

Le plus expérimenté sera Felipe Guimarães. Agé de 21 ans, ses débuts remontent à la F3 SudAm au sein de l’équipe du père de Felipe Nasr, Amir Nasr Racing. Il se classe 4ème avec deux victoires et six podiums avant d’aller en Europe chez TP Formula en 2008. Il prend la 9ème position en Euroseries 3000 et la 7ème en Formula 3000 Italie avec une pole et un podium à son actif. Durant l’hiver, il signe un podium et quelques points en A1GP avant de retourner outre-Atlantique pour 2009 où il monte deux fois sur le podium en trois courses d’Indy Lights au sein du Bryan Herta Autosport. Il revient en Europe disputer la saison 2010 de GP3 Series avec Addax. Un podium et une 16ème place au classement, il retourne au Brésil pour une seule course en F3 SudAm, avant de revenir pour six courses en 2012. Il s’illustre avec quatre victoires en autant d’arrivées mais son programme partiel l’empêche d’être en lutte pour le titre.

Parmi les deux « internationaux » du plateau provisoire, on retrouve Roberto La Rocca. Le Vénézuélien de 21 ans a débuté en 2009 par quelques courses en Skip Barber avant un retour en 2011 où il se classe 5ème place en F2000 Championship avec deux podiums. Il redouble et domine outrageusement la saison 2012 avec onze victoires, dix poles et treize podiums en quatorze courses. La Rocca débarque en cours de saison en European F3 Open et se place rapidement comme un candidat régulier aux points, se classant 10ème. Il connait bien le F3 Brazil Open pour l’avoir disputé en 2012, une 11ème place au final malgré une troisième place sur la grille avant son abandon en finale. On devrait le revoir en GP3 Series dans l’année.

Dernier pilote des premiers annoncés, le Russe Dmitry Suranovich. Le Russe a fait ses débuts en 2011 par de discrètes prestations en Formula Abarth. Pour 2012, il débute la saison par les Toyota Racing Series dont il se classe 12ème avec un premier podium en monoplace. Sa saison en GP3 Series sera toutefois plus mitigée. Au sein du Marussia Manor Racing, le pilote de 17 ans ne marque pas de points malgré une 11ème place à la course d’ouverture à Barcelone. Pire, il se fait remarquer lorsque sans aileron arrière, il sert de rampe de lancement à Conor Daly lors du meeting de Monaco.

Toujours alignées sur celles de la F3 SudAm, les règles demeurent les mêmes en cette nouvelle édition, avec des Dallara F309 ou F301 équipées de moteurs Berta de 260 chevaux et de pneus Pirelli.

Quatre courses seront au programme durant le week-end mais seule la dernière décidera du week-end, les trois premières jouant le rôle de courses de qualifications pour la finale. Les grilles des courses 1 et 2 sont déterminées par les résultats des qualifications du vendredi et des points sont attribués à l’issue de ces deux premières manches, afin d’établir la grille de la course 3 dont le résultat sera la grille de la finale.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox