Accueil / F3 / F3 Europe – Le triplé de Rosenqvist relance le championnat

F3 Europe – Le triplé de Rosenqvist relance le championnat

FIA Formula 3 European Championship, round 5, race 3, Spielberg (A)

Le Red Bull Ring accueillait les pilotes de FIA European F3 Championship ce week-end avec pour cadre une météo capricieuse, qui laissait présager des surprises. Néanmoins, Raffaele Marciello disposait d’une avance confortable et pouvait se permettre quelques écarts. Qu’en a-t-il été ?

Essais

Sous des trombes d’eau, les essais de F3 Europe n’ont pas été une mince affaire pour les pilotes en piste. Beaucoup de sorties de piste ont ainsi été à noter, mais le pilote invité Daniil Kvyat s’est distingué en 1m46.022s devant Felix Rosenqvist, qui, au jeu des temps cumulés, a été le seul parmi le top 6 à ne pas être un pilote Carlin !

Dans la première séance, c’était le même pilote Mücke Motorsport qui avait signé le meilleur temps en 1m46.520s, cinq dixièmes devant la Carlin d’Harry Tincknell qui ne parviendra pas à améliorer son chrono de base dans la deuxième séance. Marciello, Mitchell Gilbert et Kvyat complétaient le top 5 de la première séance, alors que celui de la seconde était composé dans l’ordre de Kvyat, Rosenqvist, Jann Mardenborough, Nicholas Latifi et Jordan King.

Qualifications

Quoi de mieux que de réaliser la pole sur le Red Bull Ring lorsque vous êtes un pilote soutenu par la firme autrichienne ? Daniil Kvyat a vu le coup venir et partira ainsi en pole position des trois courses du week-end. La grille de la première course a donc été déterminée à partir de son meilleur temps de la première séance en 1m43.825s, 4 centièmes devant Felix Rosenqvist, qui semblait alors déterminé à ne pas lâcher la tête de course. Lucas Wolf réalisait son meilleur résultat en prenant le troisième temps en 1m44.114s, devant Eddie Cheever, Jordan King et Nicholas Latifi. Raffaele Marciello devait pour sa part se contenter de la treizième place.

Au jeu des seconds meilleurs tours, Kvyat a encore été gagnant pour s’élancer en pole de la deuxième course. Lucas Wolf prenait la deuxième place à Felix Rosenqvist, les deux hommes réalisant un échange de bons procédés. Nicholas Latifi progressait au quatrième rang à six dixièmes du deuxième meilleur temps de Kvyat, devant Josh Hill et Eddie Cheever sur la Prema Powerteam. Son coéquipier Raffaelle Marciello faisait encore pire que pour les meilleurs chronos en se classant seizième.

La grille de départ de la troisième course est déterminée dans une deuxième partie de séance bien distincte, comme à l’accoutumée. Daniil Kvyat n’a pas été menacé par la brève interruption de séance provoquée par Tatiana Calderon pour signer le meilleur temps. D’abord devant Felix Rosenqvist et Raffaele Marciello avant l’interruption, il s’est ensuite fait déborder par le leader du championnat Marciello. Kvyat a ensuite repris son dû, Marciello sauvant les meubles avec la deuxième place devant Rosenqvist, King, Latifi et Wolf.

Course 1

Daniil Kvyat s’est élancé de la pole position, mais cela ne lui a pas garanti de franchir la ligne d’arrivée en tête. Pire, Felix Rosenqvist a pris l’avantage avant de creuser un écart de près de 15 secondes sur le Russe, qui signe tout de même son meilleur résultat.

C’est au départ que le destin de la course s’est joué : Kvyat assure que son départ n’était pas mauvais, mais celui de Rosenqvist était encore meilleur. Une fois le sort de ces deux pilotes joué, ils ont eu une course tranquille. La troisième place du podium était bien plus disputée, Jordan King la remportant au prix d’une lutte de titans. Lucas Wolf la détenait pourtant jusqu’au seizième tour, jusqu’à ce que la pression de King ne soit trop impériale.

C’en était même trop pour Wolf, qui allait continuer de concéder des positions au profit notamment de Nicholas Latifi. Cela amènera même le pilote URD à entrer en contact avec l’Eurointernational de Tom Blomqvist, résultant en une pénalité pour le premier qui l’a fait plonger au 16e rang final.

Raffaele Marciello a sauvé les meubles après un départ au cœur du peloton. Il termine en effet la course au quatrième rang devant Latifi, Sven Müller, Alex Lynn, Cheever, Michael Lewis et Lucas Auer. Ce dernier n’a pas connu une course facile, après une collision en début de course qui l’a forcé à remonter jusqu’au top 10, le mieux qu’il pouvait atteindre après cette déconvenue. Mans Grenagen, Felix Serralles et Josh Hill n’ont pour leur part pas vu la fin de la course, n’y étant pas classés.

Course 2

Au départ, si Lucas Wolf a pris la tête, ce ne sera pas pour très longtemps puisque Rosenqvist et Kvyat l’ont débordé dans la foulée. Rosenqvist n’a plus eu qu’à créer à nouveau un écart conséquent. De son côté, le Russe est allé rallier l’arrivée en deuxième position sans être véritablement inquiété.

Wolf n’a pas eu cette chance : Latifi travaillait d’arrache-pied pour lui infliger une pression importante, qui lui sera également imposée par Sven Müller. Wolf a donc pu s’échapper de ce duo, dont l’agressivité leur a valu de s’accrocher au septième tour, faisant remonter Lucas Auer en quatrième position, un rang qu’il conservera jusqu’à l’arrivée, laissant Wolf prendre le podium.

Les Britanniques qui suivaient étaient au nombre de quatre : ce club était ainsi composé de Josh Hill, Jordan King, Harry Tincknell et Tom Blomqvist. Derrière eux, Eddie Cheever et Michael Lewis complétaient le top 10.

La course a été interrompue avant l’heure par un drapeau rouge suite à un incident au vingtième tour. Pipo Derani et Alex Lynn sont entrés en contact, ce qui a conduit le second tout droit dans le mur de pneus avant de s’immobiliser au beau milieu de la piste. Le classement au 19e tour sera celui de la fin de course, classant Derani et Lynn en onzième et douzième place devant Marciello.

Course 3

Au départ de la dernière course du week-end en F3 Europe, Raffaele Marciello s’est hissé en tête. Attendu au tournant par ses adversaires et en délicatesse ce week-end, l’Italien était rapidement sous pression de Kvyat et de Rosenqvist, fort de deux victoires en deux courses au Red Bull Ring.

Très rapidement, les deux hommes trouveront l’ouverture, repoussant l’Italien en troisième position. La voiture de sécurité entrait en piste au deuxième tour suite à une perte de contrôle de la Carlin de Mardenborough, sa monoplace se retrouvant coincée en piste.

Blomqvist entrera en contact avec la Carlin en perdition, tandis que Mans Grenhagen n’a tout simplement pas pu éviter la collision avec la monoplace arrêtée. Dennis van de Laar n’a pas eu le temps de comprendre, il s’est immédiatement échoué dans l’arrière de la F3 de Grenhagen.

Le nouveau départ n’a pas convenu à Raffaele Marciello, tombant au huitième rang. Lucas Auer était ainsi promu en troisième position derrière Rosenqvist et Kvyat. Le podium était bouclé, au grand dam de Tincknell, King, Marciello, Latifi, Lynn, Derani et Nissany. Ces pilotes se sont contentés de la fin du top 10 tout en se battant les uns contre les autres, pour célébrer la fin du week-end du mieux possible.

Bilan

Raffaele Marciello a connu son premier week-end sans en ne marquant aucun point lors de la deuxième course du week-end, ce qui a permis à Felix Rosenqvist, auteur d’un week-end parfait, de revenir à 27,5 points de l’Italien. Cela semble encore conséquent, mais ce week-end, il a marqué 50 points de plus que le leader !

Cela a de quoi laisser présager une lutte encore plus intense lors du prochain meeting au Norisring le week-end du 14 juillet prochain.

FIA European F3 Championship 2013 – Classement pilotes – Meeting 5/10
Pos Driver Points
1 Raffaele Marciello 239,5
2 Felix Rosenqvist 212
3 Lucas Auer 165
4 Alex Lynn 133,5
5 Harry Tincknell 130
6 Tom Blomqvist 94,5
7 Félix Serrallés 76
8 Jordan King 76
9 Sven Müller 60
10 Josh Hill 56
11 Pascal Wehrlein 49
12 William Buller 39
13 Nicholas Latifi 37
14 Lucas Wolf 28
15 Pipo Derani 18
16 Eddie Cheever 18
17 Dennis van de Laar 11
18 Roy Nissany 7
19 Michael Lewis 6
20 Jann Mardenborough 5
21 Kevin Giovinazzi 3
22 André Rudersdorf 1
23 Mans Grenhagen 0
24 Gary Thompson 0
25 Mitchell Gilbert 0
26 Sean Gelael 0
27 Spike Goddard 0
28 Tatiana Calderon 0
29 Sandro Zeller 0
30 Dmitry Suranovich 0
31 Michela Cerruti 0
NC Daniil Kvyat 0
NC Ed Jones 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

2 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox