Accueil / F3 / F3 Europe – Marciello entre succès et disqualification

F3 Europe – Marciello entre succès et disqualification

FIA Formula 3 European Championship, round 4, race 3, Brands Hatch (GB)

La quatrième manche du championnat FIA de F3 Europe se tenait sur le circuit de Brands Hatch Indy. Si 2 vainqueurs différents se sont illustrés au drapeau à damiers, 3 pilotes se sont imposés en raison de la disqualification de Raffaele Marciello lors de la dernière course du week-end.

Essais

L’Italien Marciello a répondu présent en essais, sans pour autant réaliser de meilleur temps. Les deux séances du vendredi ont été menées par Felix Rosenqvist puis Lucas Auer. La Prema Powerteam détient ainsi le meilleur temps absolu en 41.276s sur un tracé très court. Rosenqvist, qui avait signé son meilleur tours des premiers essais en 41.570s, l’a ensuite amélioré de deux dixièmes pour figurer au troisième rang.

Marciello se classait troisième de la première séance puis deuxième de la seconde, devant Mans Grenhagen, Felix Serralles et Jordan King. La première séance voyait Alex Lynn s’illustrer avec seulement 42 millièmes de retard sur Rosenqvist, devançant Marciello, Jordan King, Tom Blomqvist et Sven Müller.

Qualifications

Le circuit emprunté par les F3 s’étendait sur moins de 2 kilomètres, d’où la décision de séparer la grille en deux groupes pour la chasse au meilleur chrono, dans une configuration similaire au fonctionnement de la Formule Renault 2.0, qui court à Pau ce week-end. Un changement qui n’a pas perturbé Alex Lynn, régional de l’étape et poleman des trois courses. La première ligne a été verrouillée pour ces trois courses, le leader du championnat Marciello prenant à chaque fois la deuxième place.

La première des deux séances déterminait les grilles des deux premières courses à partir des deux meilleures performances de chaque pilote. La lutte en début de séance s’était installée entre la ma-con de Sven Müller et la Carlin d’Harry Tincknell. Ces deux hommes se sont néanmoins fait déborder par Marciello devant Müller, Tincknell, Michael Lewis, Jann Mardenborough et Eddie Cheever.

Le deuxième groupe prenait ensuite la piste avec Alex Lynn qui a signé le meilleur temps absolu en 41.098s, plus de deux dixièmes de la meilleure performance de Marciello. Lynn avait été à la lutte avec Blomqvist, qui a finalement dû renoncer à la pole et concéder plusieurs positions au drapeau à damier. Derrière Lynn dans ce deuxième groupe, on trouvait Auer, Rosenqvist, Blomqvist, Josh Hill et King.

Au jeu des seconds meilleurs tours, Lynn était encore le plus rapide devant Marciello, Auer, Müller, Rosenqvist et Tincknell qui complétait la troisième ligne devant Blomqvist et Mardenborough. La deuxième séance était elle aussi séparée en deux groupes. A nouveau, Marciello et Lynn ont dominé leurs groupes respectifs, avec avantage au Britannique.

Dans le premier groupe, Tincknell, Mans Grenhagen, Müller, Mardenborough et Giovinazzi terminaient aux 6 premières places. Le deuxième groupe était mené par Lynn en 41.845s, prenant la pole pour un millième face à Marciello. Derrière, Auer, Rosenqvist, King, Hill et Blomqvist suivaient le flamboyant britannique.

Course 1

Alex Lynn a remporté sa première course en F3 Europe lors de sa 9e course disputée. Grâce à un bon départ, le Britannique n’a plus été inquiété par Marciello, qui n’était pas en mesure de trouver l’ouverture sur un tracé aussi court, malgré l’impossibilité pour son adversaire de creuser l’écart !

C’est en effet au tour 43 sur 51 que la Prema de l’Italien est allée attaquer pour la première fois celle de son coéquipier Lynn. En vain, ce qui n’a pas manqué d’ennuyer le leader du championnat.

Derrière ce doublé Prema, la ma-con de Müller a failli tracer son chemin vers la troisième marche du podium, mais un abandon après la mi-course a ruiné ses espoirs. Lucas Auer est cependant allé le chercher : en se débarrassant du Suédois Rosenqvist, il héritait du podium. L’issue aurait pu être bien différente pour la Prema après un mauvais départ et un contact avec Müller.

En cinquième place, Tincknell menait un quinté 100% jeunes pilotes britanniques composé de Blomqvist, les inséparables King et Hill et Buller. Daniil Kvyat, présent toute cette saison, terminait derrière ce tir groupé au dixième rang.

Course 2

C’est à nouveau au départ que la course s’est jouée, Raffaele Marciello prenant le meilleur sur le poleman Lynn. Heureux d’être en tête, l’Italien s’est construit une avance de près de cinq secondes. Lynn ne s’est pas démonté en réduisant l’écart par la suite, mais il était déjà trop tard. L’écart s’était d’ailleurs réduit car Marciello a eu du pain sur la planche, le retardataire Roy Nissany le maintenant derrière lui pendant 6 tours !

Lucas Auer s’est mieux élancé que lors de la première course, conservant sa troisième place de départ au drapeau à damier. Müller a tenté de mettre la pression à Auer, mais cela s’est révélé infructueux. Felix Rosenqvist terminait cinquième devant Tom Blomqvist, Harry Tincknell, Josh Hill, William Buller et Jann Mardenborough.

Course 3

Raffaele Marciello avait remporté sa septième course de la saison, qui lui a été destituée en raison d’une irrégularité technique. Lucas Auer a ainsi pu s’imposer à Brands Hatch devant Harry Tincknell et Felix Rosenqvist qui l’ont rejoint sur le podium sur tapis vert.

Encore une fois, Marciello avait débordé son coéquipier Lynn au départ. Ce dernier a connu sa plus mauvaise course du week-end, une erreur au quinzième tour le faisant abandonner sur une perte de contrôle après Paddock Hill Bend. Eddie Cheever, qui arrivait sur les lieux, a tout fait pour éviter une collision, s’en tirant avec une petite touchette sur la monoplace de Lynn. La voiture de sécurité a dû prendre le relais pendant quelques tours.

Sous drapeau jaune, la course a été piégeuse pour 11 pilotes, qui ont écopé d’un drive through. Ceux-ci avaient été trop rapides lors de la neutralisation. Le groupe comprenait quatre pilotes alors dans le top 10 : King, Hill, Buller et Kvyat.

Derrière le podium définitif de la course, Müller, Blomqvist, Wolf, Latifi, Nissany, Giovinazzi et Rudersdorf complétait le top 10.

Bilan

Malgré la disqualification, Raffaele Marciello conforte inlassablement son avance au classement. Felix Rosenqvist est monté au deuxième rang du championnat devant Lucas Auer et le nouveau vainqueur Alex Lynn. Prema Powerteam a réalisé un très bon week-end, qui a failli être celui de Lynn au vu des qualifications, mais c’était sans compter sur des courses disputées et des pilotes assoiffés de victoire !

La prochaine manche aura lieu sur le Red Bull Ring en Autriche le week-end du 2 juin 2013.

FIA European F3 Championship 2013 – Classement pilotes – Meeting 4/10
Pos Driver Points
1 Raffaele Marciello 214,5
2 Felix Rosenqvist 134
3 Lucas Auer 123
4 Alex Lynn 119,5
5 Harry Tincknell 104
6 Tom Blomqvist 86,5
7 Félix Serrallés 76
8 Pascal Wehrlein 49
9 Sven Müller 48
10 Josh Hill 44
11 William Buller 39
12 Jordan King 36
13 Nicholas Latifi 15
14 Pipo Derani 13
15 Dennis van de Laar 11
16 Eddie Cheever 8
17 Lucas Wolf 7
18 Jann Mardenborough 5
19 Roy Nissany 2
20 Antonio Giovinazzi 2
21 André Rudersdorf 0
22 Michael Lewis 0
23 Mans Grenhagen 0
24 Gary Thompson 0
25 Mitchell Gilbert 0
26 Sean Gelael 0
27 Spike Goddard 0
28 Sandro Zeller 0
29 Tatiana Calderon 0
30 Dmitry Suranovich 0
31 Michela Cerruti 0
NC Daniil Kvyat 0
NC Ed Jones 0

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox