Accueil / F3 / F3 Europe – Ocon, Fuoco et Blomqvist mènent à Silverstone
FIA Formula 3 European Championship, round 1, race 2, Silverstone (GBR)
© FIA Formula 3 European Championship / Thomas Suer

F3 Europe – Ocon, Fuoco et Blomqvist mènent à Silverstone

Sans la présence de Signature, seule équipe motorisée par Oreca-Renault, le premier meeting de F3 Europe était organisé sur le circuit de Silverstone. 26 pilotes étaient présents, prêts à en découdre, dont le vice-champion 2013 Felix Rosenqvist. Le débutant Max Verstappen, habile dès les essais, pouvait surprendre tandis que d’autres valeurs sûres telles qu’Esteban Ocon ou Jordan King étaient à surveiller.

Essais

Les séances d’essais du vendredi matin étaient organisées dans la foulée. La première était destinée aux Prema Powerteam : Antonio Fuoco prenait le meilleur temps en 1m52.323s. Comme souvent, les écarts étaient très faibles. Les cinq premiers se tenaient en un peu plus d’un dixième. Esteban Ocon, également pilote Prema Powerteam, se hissait à 51 millièmes de son coéquipier italien.

Max Verstappen concédait 73 millièmes de retard sur le leader, ce qui lui suffisait pour devancer de 17 millièmes Nicholas Latifi, un autre des quatre pilotes Prema Powerteam. Au volant de sa Van Amersfoort Racing, Max Verstappen faisait donc office d’outsider de luxe. Il n’allait pas s’en contenter en haussant le rythme lors de la deuxième séance en 1m51.716s.

Esteban Ocon, galvanisé par cette émulation, restait à 8 centièmes du Néerlandais. Le Français menait un duo Prema Powerteam complété par Antonio Fuoco. Ed Jones et Jordan King, tous deux pilotes Carlin, se plaçaient pour la première fois du week-end dans le top cinq.

Qualifications

Les qualifications se déroulaient en deux séances de 20 minutes chacune. L’après-midi allait compter pour la première course. Une séance complémentaire, programmée le vendredi soir, déterminait la grille de départ des deux dernières courses.

Spike Goddard signait le premier tour chronométré en 1m54.489s, ce qui laissait une grande marge de progression aux pilotes de F3 Europe. Si le pilote Threebond with T-Sport haussait le rythme, il se faisait rapidement déborder par ne paire de pilotes, Max Verstappen en tête avec un tour en 1m51.975s. La séance, qui entrait dans les dix dernières minutes, basculait dans une dimension plus attaquante.

Esteban Ocon prenait ensuite la tête en 1m51.329s et continuait à imprimer un rythme soutenu, que Tom Blomqvist avait paré en se hissant en tête en 1m51.327s, soit deux millièmes de mieux. Dans les deux dernières minutes, les pilotes de la première ligne n’amélioraient plus. Tom Blomqvist signait la pole position devant Esteban Ocon. Antonio Fuoco devançait Max Verstappen, qui améliorait sans gagner de position. Felix Serralles, Jordan King, Ed Jones et Nicholas Latifi complétaient le top huit devant Dennis van de Laar et Lucas Auer.

La deuxième séance ne semblait pas conserver la même hiérarchie, du moins à en juger les premières minutes. John Bryant-Meisner prenait rapidement la tête en 1m52.733s devant une deuxième Fortec, cele de Mitchell Gilbert. La majorité des pilotes n’avaient toutefois pas encore bouclé de temps, se réservant plutôt pour attaquer lors des dix dernières minutes.

Les Prema Powerteam prenaient rapidement d’assaut la feuille des temps, Esteban Ocon signant un tour en 1m51.548s devant Antonio Fuoco. Nicholas Latifi, Dennis van de Laar et Max Verstappen ne tardaient pas à les rejoindre en tête, avant d’être mêlés aux Carlin d’Antonio Giovinazzi et Tom Blomqvist. Le Français améliorait en 1m53.322s, ce qui lui permettait de partager la première ligne de la deuxième course avec son coéquipier Nicholas Latifi.

En pole lors de la première course, Tom Blomqvist se contentait du troisième rang devant Antonio Fuoco, Antonio Giovinazzi, Max Verstappen et Jordan King. La grille de la troisième course offrait une double pole à Esteban Ocon, dont les deux meilleurs temps n’étaient séparés que de cinq millièmes. Antonio Fuoco décrochait une autre première ligne devant Tom Blomqvist, Nicholas Latifi, Max Verstappen, Antonio Giovinazzi et Ed Jones.

Course 1

Le tour de formation se déroulait sans encombre. À l’extinction des feux, Tom Blomqvist conservait sa position de tête devant Esteban Ocon et Jordan King, auteur d’un bel envol. Antonio Fuoco, Nicholas Latifi, Lucas Auer, Ed Jones et Felix Serralles suivaient tandis que Max Verstappen chutait au quatorzième rang avant de perdre de nouvelles places.

Tom Blomqvist créait rapidement l’écart sur ses poursuivants. Dans le peloton un contact entre Felix Rosenqvist et Spike Goddard pour la dixième place nuisait à la course de l’Australien qui perdait de nombreuses places. Le pilote ThreeBond passait alors dans les stands, rejoignant Max Verstappen et Jake Dennis, passé changer son aileron avant endommagé. Michele Beretta abandonnait avant même la fin du premier tour après un accrochage avec Alex Toril.

L’intervention pour dégager les voitures prenait du temps, ce qui amenait la voiture de sécurité en piste. Au restart, Tom Blomqvist maintenait Esteban Ocon dans ses rétroviseurs. Jordan King, Antonio Fuoco et Nicholas Latifi complétaient le quinté de tête, poursuivis par Lucas Auer, Ed Jones, Felix Serralles, Felipe Guimarães et Felix Rosenqvist. Jordan King, Lucas Auer et Ed Jones se montraient très incisifs sans parvenir à réussir leur dépassement. Lucas Auer trouvait finalement l’ouverture, puis Felix Serralles profitait de la défense de Nicholas Latifi pour s’intercaler entre le Canadien et Ed Jones.

Si le peloton se montrait agité, les positions de tête tendaient à se stabiliser vers la mi-course. Tom Blomqvist parvenait à gérer une avance d’une seconde, avant d’enfoncer le clou dans les derniers tours, sur Esteban Ocon et Jordan King, tandis que Felix Rosenqvist parvenait à ravir la neuvième place à Felipe Guimarães. À deux tours du but, Spike Goddard et Gustavo Menezes déposaient John Bryant-Meisner. Juste derrière le trio, Jake Dennis dépassait Jules Szymkowiak avant de surprendre le Suédois, en difficulté dans les derniers tours.

Au terme des dix-huit tours de course, Tom Blomqvist devenait le premier à s’imposer en cette saison 2014. Meilleur rookie, Esteban Ocon prenait la deuxième place devant Jordan King et son équipier Antonio Fuoco. Lucas Auer complétait le top 5, devant Nicholas Latifi, Felix Serralles, Ed Jones, Felix Rosenqvist et Felipe Guimarães, dixième et dernier dans les points.

Course 2


Comme lors de la première course, le poleman s’imposait. Esteban Ocon conservait la tête au départ et se créait un matelas d’avance sur la concurrence, allant jusqu’à trois secondes d’avantage sur Nicholas Latifi au sixième tour. Le Français ne s’était pas interrogé outre-mesure et continuait de creuser l’écart jusqu’au drapeau à damier devant le Canadien. Antonio Fuoco complétait le podium grâce à un dépassement de Tom Blomqvist au départ.

Le pilote Jagonya Ayam with Carlin, vainqueur de la première course, ne parvenait pas à suivre le rythme de ce trio de tête. Il n’était pas tranquille pour autant puisque Jordan King et Max Verstappen restaient dans son sillage. Lorsque Jordan King commettait une erreur, Max Verstappen en tirait les bénéfices immédiatement pour se classer cinquième et troisième du classement des débutants. Il s’en sortait donc plutôt bien malgré avoir cédé du terrain au départ, ce qui permettait à Ed Jones et Dennis van de Laar de se faufiler devant le Néerlandais.

Ces deux pilotes n’allaient pas rester si haut, cela dit. Derrière le sixième homme Jordan King, Ed Jones, Antonio Giovinazzi, Dennis van de Laar et John Bryant-Meisner complétaient le groupe des dix premiers.

Course 3


À nouveau en pole position, Esteban Ocon ne prenait pas le meilleur des départs lors de l’ultime manche. Cela permettait à Antonio Fuoco, le protégé de la Ferrari Driver Academy, de prendre le dessus sur son équipier pour se placer en tête dès les premiers mètres.

Derrière, Tom Blomqvist conservait la troisième position un court moment, avant de voir Max Verstappen le dépasser. Une action litigieuse car les deux hommes étaient côte-à-côte avant d’entrer dans une zone sous drapeau jaune, suite à l’incident laissant Felipe Guimarães et Jake Dennis sur le carreau lors du premier tour.

En tentant de reprendre le dessus sur le leader, Esteban Ocon tapait trop dans ses pneus, ce qui permettait à Max Verstappen, cinquième sur la grille, de venir l’inquiéter. Le Néerlandais trouvait l’ouverture au cours du onzième tour, mais il était déjà trop tard pour rattraper Antonio Fuoco.

L’action continuait derrière les trois rookies qui dominaient le podium. En difficulté, Tom Blomqvist était débordé par Nicholas Latifi, puis son équipier Antonio Giovinazzi, qui venait de se débarrasser d’Ed Jones, parti en tête-à-queue dans la manœuvre. En revanche, Felix Rosenqvist, revenu du milieu de la grille, ne parvenait pas à effacer Tom Blomqvist, se contentant alors de la septième place à l’arrivée.

Lucas Auer s’offrait la huitième place dans le dernier tour, dépassant un Jordan King diminué par un aileron avant endommagé, tandis que Felix Serralles arrachait le point de la dixième place après une bataille l’opposant à John Bryant-Meisner et Dennis van de Laar.

Bilan

Les trois vainqueurs du week-end occupent logiquement la tête du championnat, mais c’est Esteban Ocon qui se hisse au premier rang grâce à ses trois podiums à Silverstone. Le membre du Lotus F1 Junior Team possède six points d’avance sur Antonio Fuoco, protégé de Ferrari. Tom Blomqvist pointe à quinze points du Français, suivi de près par Nicholas Latifi.

Le reste du peloton pointe déjà à plus d’une victoire. Max Verstappen mène le peloton de chasse devant Jordan King, Lucas Auer, Antonio Giovinazzi, Ed Jones et Felix Rosenqvist, grand favori décevant pour ce premier rendez-vous. Au championnat rookie, à nouveau sans surprise, Esteban Ocon devance Antonio Fuoco.

Le prochain rendez-vous du FIA Formula 3 European Championship aura lieu le week-end du 4 mai prochain sur le circuit de Hockenheim, avant de se rendre à Pau la semaine suivante.

FIA F3 Europe 2014 – Classement pilotes – Meeting 1/11
Pos Pilote Points
1 Esteban Ocon 58
2 Antonio Fuoco 52
3 Tom Blomqvist 45
4 Nicholas Latifi 38
5 Max Verstappen 28
6 Jordan King 25
7 Lucas Auer 14
8 Antonio Giovinazzi 14
9 Ed Jones 10
10 Felix Rosenqvist 8
11 Felix Serralles 7
12 Dennis van de Laar 2
13 Felipe Guimarães 1
14 John Bryant-Meisner 1
15 Gustavo Menezes 0
16 Mitchell Gilbert 0
17 Hector Hurst 0
18 Alexander Toril 0
19 Spike Goddard 0
20 Sean Gelael 0
21 Roy Nissany 0
22 Jake Dennis 0
23 Michele Beretta 0
24 Tatiana Calderon 0
25 Jules Szymkowiak 0
26 Riccardo Agostini 0
Débutants
1 Esteban Ocon 65
2 Antonio Fuoco 61
3 Max Verstappen 33
4 Jules Szymkowiak 30
5 Jake Dennis 27
6 Michele Beretta 22

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox