Accueil / F3 / F3 Europe – Triplé de Max Verstappen à Spa-Francorchamps
Max Verstappen 2014 F3 Europe Spa-Francorchamps
© FIA F3 / Suer

F3 Europe – Triplé de Max Verstappen à Spa-Francorchamps

Cinquième rendez-vous de la saison 2014, Spa-Francorchamps accueillait les concurrents du FIA F3 European Championship. Dominateur du championnat, Esteban Ocon arrivait en Belgique en étant sur une série de huit podiums consécutifs. Mieux, sa large avance sur Tom Blomqvist lui promettait de repartir en leader quoiqu’il arrive. Allait-il enfoncer le clou ?

Essais

Deux séances étaient au programme le vendredi. La première tournait à l’avantage de Felix Rosenqvist. Multirécidiviste du redoublement dans la catégorie, le Suédois effectuait un tour en 2m11.896s, lui donnant trois dixièmes d’avance sur Jordan King. Les rookies Antonio Fuoco, Max Verstappen et Jake Dennis complétaient le quinté de tête suivis de Nicholas Latifi, Felix Serralles, Tom Blomqvist, Spike Goddard et Antonio Giovinazzi.

Les temps chutaient l’après-midi et Max Verstappen frappait fort avec un chrono de référence en 2m10.232s, plus de sept dixièmes de seconde devant Esteban Ocon ! Antonio Fuoco prenait à nouveau le troisième rang, précédant cette fois Felix Rosenqvist et Gustavo Menezes. Felipe Guimaraes se classait sixième, devançant Antonio Giovinazzi, Felix Serralles, Alex Toril et Jordan King.

Qualifications

La première session de qualifications voyait Max Verstappen longtemps occuper le premier rang avant d’être délogé par Esteban Ocon dont le tour en 2m10.049s était soixante-et-un millièmes de seconde plus rapide que le Néerlandais. Antonio Fuoco et Lucas Auer se partageaient la deuxième ligne, l’Autrichien revenant dans le match après des problèmes de boite de vitesses en essais. En forme, Gustavo Menezes prenait la cinquième place devant Tom Blomqvist et Felix Rosenqvist tandis que Jake Dennis, Felix Serralles et Alexander Toril complétaient le top dix.

La pluie faisant son apparition pour Q2, les cartes étaient redistribuées. À ce jeu, Gustavo Menezes créait la surprise en arrachant la pole position pour la course 2 grâce à un tour en 2m25.458s, plus d’une seconde devant Max Verstappen et Esteban Ocon, et deux devant John Bryant-Meisner, Felix Serralles et Alexander Toril. Felipe Guimaraes, Lucas Auer, Felix Rosenqvist et Michele Beretta s’offraient aussi une position sur les cinq premières lignes tandis que Tom Blomqvist, Jake Dennis et Antonio Fuoco perdaient gros.

Les trois outsiders perdaient également gros pour la troisième course, basée selon les deuxièmes meilleurs temps de la Q2. Cette fois, c’est Esteban Ocon qui obtenait la pole position devant John Bryant-Meisner, Felix Serralles et Felipe Guimaraes. Max Verstappen et Gustavo Menezes obtenaient la troisième ligne, suivi de Tatiana Calderon, Michele Beretta, Nicholas Latifi et Felix Rosenqvist.

Course 1

Depuis la pole position, Esteban Ocon conservait la tête dans les premiers mètres. Hélas, le protégé du Lotus F1 Junior Team subissait l’aspiration dans la ligne droite de Kemmel, ce qui profitait à Max Verstappen. Coincé entre Antonio Fuoco et Lucas Auer, le Français n’avait pas d’espace aux Combes et un contact le menait à son tout premier abandon de l’année.

Désormais en tête, Max Verstappen contrôlait le peloton, se mettait à l’abri de l’aspiration, puis ne tremblait pas au restart après l’accident entre Antonio Giovinazzi et Santino Ferrucci aux Combes. Ce dernier n’allait pas pouvoir disputer la deuxième course, également disputée le samedi.

Toutefois, Lucas Auer menaçait le leader à deux tours de l’arrivée. La défense rugueuse de Max Verstappen portait ses fruits et le Néerlandais franchissait la ligne d’arrivée avec son deuxième succès de l’année en poche.

Longtemps troisième, Felix Rosenqvist s’inclinait en fin de course face à Jake Dennis, qui se classait finalement troisième devant Tom Blomqvist, Antonio Fuoco et Gustavo Menezes, tous ayant pris l’avantage sur le Suédois en difficulté. Felipe Guimaraes, Jules Szymkowiak et Jordan King entraient également dans les points, alors que le dernier cité s’élançait du vingt-cinquième rang.

Course 2

Gustavo Menezes concédait la tête de course à Max Verstappen, tandis qu’Esteban Ocon se faufilait devant le poleman au départ de l’épreuve. Celle-ci était une nouvelle fois neutralisée à mi-course. La cause de cette neutralisation était un contact entre Lucas Auer et Felix Serralles aux Combes, lorsque le Porto-ricain tentait de revenir sur la piste lorsque Lucas Auer était sorti large. Sur deux roues, le pilote West-Tec a ensuite atterri dans le mur.

A la reprise de l’épreuve, Esteban Ocon tentait de prendre la tête de la course, mais Max Verstappen parvenait à maintenir le Français juste derrière lui. Le Néerlandais n’avait pas pu se détacher de son adversaire, ce qui le forçait à gérer une pression de tous les diables jusqu’au bout.

Derrière ce podium, Felix Rosenqvist ralliait l’arrivée au quatrième rang. Tatiana Calderon le suivait et réalisait son meilleur résultat, le meilleur d’une Mücke dans cette course. Elle avait réussi à maintenir Jake Dennis derrière lui, ce dernier étant parti du vingt-et-unième rang. Nicholas Latifi, Tom Blomqvist, Antonio Giovinazzi et Jordan King complétaient le groupe des dix premiers. Ce dernier avait endommagé son aileron avant en début de course, ce qui ne lui avait pas facilité la tâche.

Outre Lucas Auer et Felix Serralles, plusieurs pilotes étaient contraints à l’abandon en début de course. Parmi eux figuraient Felipe Guimarães, Antonio Fuoco, Michele Beretta et Jules Szymkowiak.

Course 3

Max Verstappen allait-il réaliser la passe de trois ? Esteban Ocon débutait la troisième et dernière manche depuis la pole position, mais le Français perdait le commandement de la course face à John Bryant-Meisner au cours du premier tour. Le pilote du Lotus F1 Junior Team répliquait toutefois dans la foulée pour reprendre la tête, tandis que Max Verstappen avait déjà gagné deux places pour se placer au troisième rang.

Il ne fallait pas longtemps au fils de l’ancien pilote de F1 pour prendre successivement la deuxième position, avant d’attaquer Esteban Ocon. Max Verstappen réussissait sa tentative aux Combes avant que les deux hommes ne se livrent une belle bataille. Les deux hommes allaient même se toucher, avant que le Français ne reprenne la tête à l’aspiration au quatrième tour. Pour un court instant seulement, le Néerlandais parvenant à conserver une courte avance.

Le duel était interrompu par l’intervention de la voiture de sécurité suite à l’accrochage entre Hector Hurst et Antonio Giovinazzi. Au restart, Max Verstappen maitrisait le peloton au fil des tours avant de s’imposer avec moins d’une demi-seconde d’avance sur Esteban Ocon. Auteur de son meilleur week-end de la saison, Gustavo Menezes s’offrait un nouveau podium en gagnant son duel avec Felix Serralles.

La bataille pour la cinquième place tournait à l’avantage de Nicholas Latifi grâce à un dépassement dans le dernier tour sur Tom Blomqvist. Jake Dennis, Jules Szymkowiak, Felix Rosenqvist et Jordan King complétaient les entrées dans les points.

Bilan

S’il a connu son premier week-end sans victoire ainsi que son premier abandon, Esteban Ocon accentue encore son avance, désormais composée de 94 points sur Tom Blomqvist. Troisième, Lucas Auer pointe à 113 unités tandis que le triplé de Max Verstappen lui permet de remonter au quatrième rang devant Antonio Fuoco et Felix Rosenqvist au classement général. Le Néerlandais continue donc de marquer les esprits, tout comme Esteban Ocon. Les deux hommes pourront s’illustrer à nouveau dès le prochain rendez-vous de la FIA F3 Europe, au Norisring. Ce meeting marquera le passage dans la seconde moitié de saison, et sans surprise, Esteban Ocon est déjà assuré de repartir de Nuremberg en tête du championnat.

F3 Europe – Classement général – Meeting 5/11
Pos Pilote Points
1 Esteban Ocon 268
2 Tom Blomqvist 174
3 Lucas Auer 155
4 Max Verstappen 155
5 Antonio Fuoco 113
6 Felix Rosenqvist 96
7 Jake Dennis 85
8 Antonio Giovinazzi 81
9 Jordan King 73
10 Nicholas Latifi 65
11 Félix Serrallés 55
12 Gustavo Menezes 50
13 Ed Jones 47
14 Mitchell Gilbert 28
15 Dennis van de Laar 22
16 Jules Szymkowiak 14
17 Tatiana Calderon 10
18 Roy Nissany 6
19 John Bryant-Meisner 6
20 Felipe Gumarães 5
21 Spike Goddard 3
22 Sean Gelael 2
23 Riccardo Agostini 1
24 Hector Hurst 1
25 Sandro Zeller 0
26 Alexander Toril Boquoi 0
27 Michele Beretta 0
28 Santino Ferrucci 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox