Accueil / F3 / F3 Japon – Les pilotes TOM’S dominent à Fuji

F3 Japon – Les pilotes TOM’S dominent à Fuji

Yuichi Nakayama Takamoto Katsuta Japan F3 Fuji 2013
Le quatrième rendez-vous de la Formule 3 japonaise avait lieu à Fuji le week-end dernier. Archi-dominateurs en Championship et en National, Yuichi Nakayama et Mitsunori Takaboshi pouvaient faire un grand pas vers les titres.

Essais

Les premiers essais libres se montraient extrêmement serrés sous une forte chaleur, laissant espérer un meeting plus ouvert que jamais dans cette saison 2013.

Tomoki Nojiri réalisait le meilleur temps grâce à un tour en 1m37.402s, onze millièmes devant Yuichi Nakayama et moins de neuf centièmes devat Nobuharu Matsushita et Shota Kiyohara. Takamoto Katsura se classait cinquième devant Katsumasa Chiyo et le meilleur en National Class, Nanin Indra-Payoong. Ce dernier signait un chrono trois millièmes plus rapide que Mitsunori Takaboshi. Le top dix était complété par Hiroshi Koizumi et Ryo Ogawa, suivis de la F312 de Motoyoshi Yoshida et les F306 de Syouhei Yuzawa et « Dragon ».

Les chronos descendaient lors de la seconde séance, à nouveau dominée par Tomoki Nojiri, auteur du meilleur effort en 1m36.746s. Yuichi Nakayama était le seul autre pilote à rentrer dans la minute trente-six devant Nobuharu Matsushita, Shota Kiyohara et Katsumasa Chiyp. Takamoto Katsuta était sixième à plus d’une seconde devant Mitsunori Takaboshi, meilleur National Class cette fois et suivi par Nanin Indra-Payoong, Hiroshi Koizumi, Ryo Ogawa et Syouhei Yuzawa. Motoyoshi Yoshida se classait douzième devant « Dragon ».

Qualifications

La première qualification avait lieu sous un ciel nuageux. Les pilotes TOM’S reprenaient les choses en main puisque Yuichi Nakayama signait sa sixième pole position de l’année devant son coéquipier Takamoto Katsuta. Katsumasa Chiyo s’assurait la troisième place devant Tomoki Nojiri et Nobuharu Matsushita. Shota Kiyohara complétait la troisième ligne à plus d’une demi-seconde.

Nanin Indra-Payoong créait la surprise en National Class en signant la première position de la catégorie, vingt-cinq millièmes devant Mitsunori Takaboshi qui les avait toutes signées depuis le début de la saison. On retrouvait Ryo Ogawa et Hiroshi Koizumi complétaient le top dix devant Motoyoshi Yoshida, « Dragon » et Syouhei Yuzawa.

Yuichi Nakayama récidivait en Q2. Son meilleur tour en 1m35.874s lui offrait une nouvelle fois la pole position devant Takamoto Katsuta et Tomoki Nojiri, dont le meilleur temps était supprimé car réalisé sous drapeau jaune. Katsumasa Chiyo et Shota Kiyohara complétaient le top cinq devant Mitsunori Takaboshi, meilleur National Class cette fois.

Nanin Indra-Payoong et Hiroshi Koizumi prenaient la quatrième ligne devant Ryo Ogawa, Motoyoshi Yoshida, Syouhei Yuzawa et « Dragon ». Nobuharu Matsushita réalisait la mauvaise opération avec une sortie de piste lors de son troisième tour, l’empêchant de bien figurer.

Course 1

Les séries de victoires de Yuichi Nakayama et de Mitsunori Takaboshi s’arrêtaient à l’issue de la première course de Fuji. Les températures se montraient plus fraiches et Takamoto Katsuta profitait du départ pour surprendre Yuichi Nakayama. Le poleman reprenait sa position avant le premier virage avant de sortir large dans le dernier virage du premier tour. Il récupérait l’aspiration pour répliquer, sans succès.

Derrière, Tomoki Nojiri parvenait à prendre le dessus sur Katsumasa Chiyo. En résistant trop, ce dernier passait hors piste et se faisait surprendre par Nobuharu Matsushita et Shota Kiyohara. Les deux coéquipiers du HFDP Racing se départagaient dans les derniers tours lorsque Kiyohara s’emparait de la quatrième place.

Takamoto Katsuta s’imposait pour la deuxième fois cette saison devant Yuichi Nakayama. Tomoki Nojiri complétait le podium en contenant le retour de Shota Kiyohara et Nobuharu Matsushita. Katsumasa Chiyo terminait au sixième rang devant Nanin Indra-Payoong, vainqueur en National Class après avoir réussi un beau départ. Mitsunoru Takaboshi terminait à moins d’une seconde de son adversaire qui interrompait sa série de sept victoires consécutives. Hiroshi Koizumi montait sur le podium de la catégorie en passant Ryo Ogawa au premier virage avant de résister toute la course. Motoyoshi Yoshida se classait onzième, juste devant « Dragon » et Syouhei Yuzawa au terme d’une course vierge en abandon.

Course 2

Yuichi Nakayama se rattrapait à l’issue de la seconde manche, tout comme Mitsunoru Takaboshi en National Class. Les nuages s’effaçaient en cette course dominicale et les températures commençaient à remonter. Cette fois, Yuichi Nakayama ne manquait pas son départ et s’imposait devant Takamoto Katsuta. Le reste était une formalité pour le leader du championnat qui s’imposait avec sept secondes d’avance au terme des vingt-et-un tours de course. Derrière les deux leaders, Nobuhoru Matsushita remontait du fond de la grille pour pointer au cinquième rang après quelques tours. Il terminait finalement sur la troisième marche du podium.

En National Class, Nanin Indra-Payoong partait à la faute, ce qui permettait à Hiroshi Koizumi et Ryo Ogawa de le dépasser. Koizumi faisait également une faute au dix-huitième tour, dans le dernier virage alors qu’Ogawa percutait par l’arrière Indra-Payoong. Ces incidents permettaient à Matsunoru Takaboshi de s’envoler en tête de la catégorie.

Derrière le podium général, Shota Kiyohara prenait la quatrième place devant Tomoki Nojiri mais celui-ci écopait d’une pénalité de trente secondes à l’arrivée pour un contact avec Katsumasa Chiyo au treizième tour. Ce dernier pouvait continuer mais se faisait disqualifier pour non-respect du port du harnais.

Mitsunori Takaboshi héritait du cinquième rang devant Nojiri et Indra-Payoong. Hiroshi Koizumi complétait le podium en National Class suivi par Syouhei Yuzawa, « Dragon » et Motoyoshi Yoshida.

Bilan

Yuichi Nakayama et Mitsunori Takaboshi ont montré à Fuji qu’ils n’étaient pas invincibles mais qu’ils savaient prendre les gros points quand le succès n’était pas au rendez-vous. les deux hommes accentuent un peu plus leur domination dans leurs catégories respectives et il sera dur pour les concurrents d’inverser la tendance à temps.

Yuichi Nakayama possède ainsi trente-trois points d’avance sur Takamoto Katsuta tandis que Mitsunori Takaboshi compte trente-huit unités supplémentaire que le total de Nanin Indra-Payoong. Les deux leaders pourraient décrocher les titres au prochain meeting, au Twin Ring Motegi, les 3 et 4 août prochains.

F3 Japon – Classement général – Meeting 4/6
1. Yuichi Nakayama – 98 points
2. Takamoto Katsuta – 65
3. Tomoki Nojiri – 29
4. Katsumasa Chiyo – 25
5. Shota Kiyohara – 25
6. Nobuharu Matsushita – 21
7. Mitsunori Takaboshi – 5
8. Ryo Ogawa – 1
National Class
1. Mitsunori Takaboshi – 102 points
2. Nanin Indra-Payoong – 64
3. Hiroshi Koizumi – 25
4. Syouhei Yuzawa – 20
5. Ryosuke Takehira – 17
6. « Dragon » – 17
7. Ryo Ogawa – 10

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox