Accueil / F3 / F3 Japon – Nakayama et Takaboshi enfoncent le clou à Okayama

F3 Japon – Nakayama et Takaboshi enfoncent le clou à Okayama

Yuichi Nakayama Japan F3 Okayama 2013

Fort de quatre victoires et cinq podiums en autant de courses disputées cette saison en Formule 3 Japon, Yuichi Nakayama arrivait à Okayama en position de force sur le troisième meeting de la saison 2013. Impérial en National Class, Mitsunori Takaboshi avait le même objectif d’enfoncer le clou lors des deux courses prévues.

Un seul changement de pilote avait lieu. Ryosuke Takehira et KCMG ne participaient pas tandis que Tochigi Le Beausset Motorsports alignait Ryo Ogawa avec une Dallara F308 Toyota en National Class face aux F306 et F312 présentes.

Essais

La première séance d’essais libres tournait à l’avantage de Takamoto Katsuta avec un tour en 1m25.408s devant Nobuharu Matsushita et Katsumasa Chiyo, qui rentraient également dans les 1m25s. On retrouvait derrière Shota Kiyohara et Tomoki Nojiri. Yuichi Nakayama, le leader du championnat, débutait doucement le week-end après un tour dans les graviers en se classant sixième à une seconde de son coéquipier Katsuta mais plus d’une seconde devant les pilotes de la National Class.

Mitsunori Takaboshi se montrait le plus rapide, six dixièmes devant Ryo Ogawa. Nanin Indra-Payoong se plaçait troisième devant Hiroshi Koizumi et Motoyoshi Yoshida, dernier des F312. « Dragon » et Syouhei Yuzawa complétaient le peloton.

L’après-midi, Yuichi Nakayama haussait son niveau de jeu en prenant le meilleur temps en 1m25.129, deux dixièmes devant Takamoto Katsuta. Les pilotes TOM’S s’offraient près d’une demi-seconde sur Nobuharu Matsushita et une entière sur Shota Kiyohara, Tomoki Nojiri et Katsumasa Chiyo.

La tête était plus disputée en National Class. Si Mitsunori Takaboshi conservait la première place, Nanin Indra-Payoong terminait à moins de deux dixièmes du leader. Ryo Ogawa rentrait à nouveau dans le top trois devant Hiroshi Koizumi, Syouhei Yuzawa et « Dragon », tous devançant la F312 de Motoyoshi Yoshida.

Qualifications

La première séance de qualifications accouchait d’une surprise puisque Takamoto Katsuta mettait un terme à l’invincibilité de son coéquipier Yuichi Nakayama. Ce dernier échouait à 194 millièmes du meilleur temps, accompli en 1m24.969, et regrettait de ne pas avoir su tiré le meilleur de ses pneus dans son run le plus rapide.

Les autres concurrents étaient tout aussi déchainés. Tomoki Nojiri accrochait la troisième place sur la grille de la course 1, à peine un dixième devant Nobuharu Matsushita et Katsumasa Chiyo. Shota Kiyohara complétait la troisième ligne devant Mitsunori Takaboshi, premier National Class à deux secondes du poleman. Ryo Ogawa et Nanin Indra-Payoong suivaient devant Motoyoshi Yoshida, dixième. Hiroshi Koizumi, Syouhei Yuzawa et « Dragon » complétaient le classement.

Yuichi Nakayama se rattrapait lors de la deuxième séance en signant la pole position en 1m25.415s devant son coéquipier Takamoto Katsuta, à 90 millièmes. Nobuharu Matsushita et Tomoki Nojiri étaient distancés et se contentaient de la deuxième ligne devant Shota Kiyohara et Katsumasa Chiyo.

En National Class, Mitsunori Takaboshi récidivait avec une nouvelle pole dans la catégorie, cinq dixièmes devant Nanin Indra-Payoong et Ryosuke Takehira. Hiroshi Koizumi devançait Motoyoshi Yoshida tandis que « Dragon » et Syouhei Yuzawa fermaient la marche.

Course 1

Au départ, Nobuharu Matsushita était arrêté dès Atwood en raison d’un problème électrique. En tête, Takamoto Katsuta conservait la tête devant Yuichi Nakayama et Katsumasa Chiyo. Du côté de la National Class, Mitsunori Takaboshi demeurait leader suivi par Ryo Ogawa tandis que Nanin Indra-Payoong perdait deux places.

Les premiers tours profitaient à Takamoto Katsuta. Le Japonais alignait les meilleurs tours avant que son moteur ne rende l’âme au septième tour. Le vainqueur de la première course de la saison était poussé à l’abandon, ouvrant la voie à un nouveau succès de Yuichi Nakayama, plus inquiété par la suite.

Au terme des dix-huit tours de course, Nakayama s’adjugeait un cinquième succès consécutif devant Tomoki Nojiri qui parvenait à prendre le meilleur sur Katsumasa Chiyo, laissant Shota Kiyohara au pied du podium. Cinquième au général, à nouveau vainqueur en National Class, Mitsunori Takaboshi continuait son festival en s’imposant devant Ryo Ogawa. Le troisième place était plus disputée entre Nanin Indra-Payoong et Hiroshi Koizumi qui allaient au contact à Atwood au septième tour. Si Nanin conservait sa place, Koizumi perdait gros puisque Syouhei Yuzawa et Dragon s’intercalaient entre son adversaire et lui-même, dernier après l’abandon de Motoyoshi Yoshida au douzième tour.

Course 2

La météo était toujours clémente, malgré les nuages, pour la seconde course du week-end. Yuichi Nakayama, qui avait retrouvé son grip disparu en Q1, retrouvait la pole position devant Takamoto Katsuta qui espérait venir à bout de son coéquipier au terme des vingt-cinq tours de course pour compenser son abandon de la manche précédente.

Avant même le départ, Hiroshi Koizumi renonçait suite à un pépin physique. Puis lors de la mise en grille, Ryo Ogawa connaissait à son tour un problème électrique l’empêchant de disputer la septième course de l’année. Onze voitures étaient présentes au départ et Yuichi Nakayama en faisait une formalité en créant rapidement l’écart sur le reste du peloton, animé par une légère sortie de Nanin Indra-Payoong.

Nakayama creusait l’écart au fil des tours pour s’imposer en signant le meilleur tour en course au troisième passage. On retrouvait à huit secondes Takamoto Katsuta puis à près de trente secondes un trio composé de Tomoki Nojori, Katsumasa Chiyo et Shota Kiyohara. Ce dernier avait été surpris par l’attaque de Chiyo à l’épongle au quatrième tour. Chiyo ne parvenait toutefois pas à trouver l’ouverture sur Nojiri qui se construisait une avance suffisante pour assurer le podium en fin de course.

Du côté des abandons, Nobuharu Matsushita se retirait au treizième tour, une boucle avant Dragon. Le podium de la National Class parvenait d’ailleur à devancer Motoyoshi Yoshida, décidément en difficulté cette année. Mitsunori s’assurait ainsi une septième victoire de suite en National Class, inquiété jusqu’au bout par Nanin Indra-Payoong qui terminait à moins d’une seconde de son adversaire. Syouhei Yuzawa s’offrait au passage son premier podium dans la catégorie après l’abandon de Dragon.

Bilan

Yuichi Nakayama et Mitsunori Takaboshi repartent d’Okayama en ayant rempli leurs objectifs fixés en arrivant. Sans être aussi dominateurs au niveau des temps, les deux hommes abordent désormais la deuxième moitié de saison avec une confortable avance. Yuichi Nakayama possède désormais trente-et-un points d’avance sur Takamoto Katsuta tandis que Mitsunori Takaboshi compte trente-huit unités de plus que Nanin Indra-Payoong.

Les deux hommes pourraient, sous certaines conditions, s’assurer les titres dès le quatrième rendez-vous de la saison 2013 de F3 Japon, prévu à Fuji les 13 et 14 juillet prochains.

F3 Japon – Classement général – Meeting 3/6
1. Yuichi Nakayama – 78 points
2. Takamoto Katsuta – 47
3. Katsumasa Chiyo – 24
4. Tomoki Nojiri – 23
5. Shota Kiyohara – 19
6. Nobuharu Matsushita – 14
7. Mitsunori Takaboshi – 3
8. Ryo Ogawa – 1
National Class
1. Mitsunori Takaboshi – 83 points
2. Nanin Indra-Payoong – 45
3. Ryosuke Takehira – 17
4. Syouhei Yuzawa – 16
5. Hiroshi Koizumi – 15
6. « Dragon » – 13
7. Ryo Ogawa – 7

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox