Accueil / F3 / F3 Japon – Sasaki et Yamashita s’imposent à Okayama
Daiki Sasaki 2014 F3 Japon Okayama
© Japanese Formula 3 Association

F3 Japon – Sasaki et Yamashita s’imposent à Okayama

Après son triplé à Motegi, Nobuharu Matsushita arrivait au meeting d’Okayama en qualité de leader de la F3 Japon, d’un point devant Kenta Yamashita et huit sur Mitsunori Takaboshi. Douze autres pilotes étaient toutefois présents et souhaitaient bien jouer pleinement leur carte.

Essais

La première séance revenait à Nobuharu Matsushita, auteur d’un tour en 1m25.731s, cinq centièmes de seconde devant Daiki Sasaki. Kenta Yamashita se classait troisième suivi de Mitsunori Takaboshi et Takamoto Katsuta. On retrouvait également Tubasa Takahashi et Shota Kiyohara dans la seconde du leader, ce à quoi ne parvenait pas Nanin Indra-Payoong, qui devançait tout de même cinq pilotes en National Class, à savoir dans l’ordre Hiroshi Koizumi, Rintaro Kubo, Ai Miura, Dragon et Tairoku Yamaguchi. Motoyoshi Yoshida et Shohei Yuzawa fermaient la marche.

L’après-midi, Nobuharu Matsushita récidivait avec un tour en 1m25.617s lui permettant de devancer les deux B-Max de Daiki Sasaki et Mitsunori Takaboshi. Takamoto Katsuta et Tubasa Takahashi complétaient le top cinq, suivis de Kenta Yamashita, Shota Kiyohara et Nanin Indra-Payoong. Les National Classes de Hiroshi Koizumi et Shohei Yuzawa s’offraient le top dix au scratch, devançant Rintaro Kubo, Ai Miura, Motoyoshi Yoshida, Tairoku Yamaguchi et Dragon.

Qualifications

La première séance de qualifications confirmait la tendance depuis le début du week-end. Nobuharu Matsushita s’offrait la première pole position en jeu avec un tour en 1m24.433s acquis dans son dernier tour lancé. Cette performance lui permettait de devancer Daiki Sasaki d’un dixième de seconde. Les deux TOM’S de Takamoto Katsuta et Kenta Yamashita se partageaient la deuxième ligne, devant Mitsunori Takaboshi. Tubasa Takahasi, Nanin Indra-Payoong et Shota Kiyohara suivaient en devançant les six National Classes de Rintaro Kubo, Hiroshi Koizumi, Shohei Yuzawa, Tairoki Yamaguchi, Ai Miuri et Dragon, ainsi que la F312 de Motoyoshi Yoshida.

La deuxième session offrait toutefois un visage très différent puisque Takamoto Katsuta était le seul à rouler sous la barre de la 1m25s avec un tour en 1m24.887s, suffisant pour lui offrir la pole de la seconde course du week-end. Nobuharu Matsushita devait se contenter de la deuxième place sur la grille, suivi de Kenta Yamashita et les B-Max de Daiki Sasaki et Mitsunori Takaboshi. On retrouvait ensuite Nanin Indra-Payoong, Shota Kiyohara et Tubasa Takahashi devant le poleman en National Class, à nouveau Hiroshi Koizumi. Shohei Yuzawa complétaient le top dix devant Rintaro Kubo, Tairoki Yamaguchi, Motoyoshi Yoshida, Dragon et Ai Miuri.

Course 1

Après quelques heures, la compétition reprenait ses droits après la séance de qualifications. Nobuharu Matsushita partait de la pole position devant Daiki Sasahaki et Takamoto Katsuta.

Le premier tour était très agité, Daiki Sasahaki prenant le meilleur envol. Le poleman n’était pas aussi efficace et devait défendre son dû, mais Daiki Sasahaki remportait rapidement son duel. Les batailles étaient diverses et concernaient également la National Class, avec comme protagonistes Kenta Yamashita et Tubasa Takahashi. En tête, les quatre premiers se tenaient dans un mouchoir de poche.

A l’issue des 18 tours de course, Daiki Sasahaki s’imposait au terme d’une bataille incessante avec son poursuivant direct, Nobuharu Matsushita, huit dixièmes derrière lui au drapeau à damier. Mitsunori Takaboshi complétait le podium juste devant Takamoto Katsuta.

Kenta Yamashita ralliait l’arrivée en solitaire au cinquième rang devant Shota Kiyohara, Nanin Indra-Payoong, Tubasa Tahakashi, Hiroshi Koizumi et Rintaro Kubo. Ces deux derniers menaient la National Class devant Shohei Yuzawa, Tairoki Yamaguchi et Dragon.

Course 2

Takamoto Katsuta s’élançait en pole position devant Nobuharu Matsushita, Kenta Yamashita et Daiki Sasaki.

Au départ, les événements ne se produisaient pas comme prévu pour Nobuharu Matsushita, qui calait sur la grille et était repoussé aux stands. Takamoto Katsuta voyait sa tâche facilitée, mais il était piégé par un autre adversaire, Kenta Yamashita, qui prenait très vite la tête de la course.

La bataille était féroce pour la deuxième place entre le poleman, Daiki Sasaki et Mitsunori Takaboshi. Daiki Sasaki en sortait vainqueur après une lutte côte-à-côte. En National Class, Hiroshi Koizumi prenait un bon envol et ne tremblait pas face à des adversaires lorgnant pourtant sur sa position. Au fil de l’épreuve, la stratégie jouait un rôle dans les rythmes de course de chaque pilote.

Sur la ligne d’arrivée, après 25 tours de course, Kenta Yamashita s’imposait avec près de deux secondes d’avance sur Daiki Sasaki. Takamoto Katsuta complétait le podium devant Mitsunori Takaboshi, les deux hommes s’échangeant les positions de la première course.

Nanin-Indra Payoong complétait le top cinq devant Shota Kiyohara, égalant son résultat du samedi. Tubasa Tahakashi terminait septième devant les meilleurs protagonistes de National Class : Hiroshi Koizumi, Shohei Yuwaza et Tairoki Yamaguchi.

Bilan

Les deux classements de F3 japonaise à mi-saison sont modifiés puisque Kenta Yamashita chipe la tête du championnat à Nobuharu Matsushita. Les deux hommes sont séparés de deux petits points. En National Class, Rintaro Kubo cède le leadership à Hiroshi Koizumi, qui n’aurait pu rêver meilleur scénario.

La prochaine manche du championnat de Japan F3 aura lieu le week-end du 13 juillet à Fuji.

F3 Japon – Classement général– Meeting 3/6
Pos Pilote Points
1 Kenta Yamashita 50
2 Nobuharu Matsushita 48
3 Mitsunori Takaboshi 39
4 Takamoto Katsuta 35
5 Daiki Sasaki 24
6 Shota Kiyohara 7
7 Tubasa Takahashi 3
8 Nanin Indra-Payoong 3

 

F3 Japon – Classement National Class – Meeting 3/6
Pos Pilote Points
1 Hiroshi Koizumi 59
2 Rintaro Kubo 53
3 Tairoku Yamaguchi 32
4 Ai Miura 29
5 Shohei Yuzawa 22
6 « Dragon » 13

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox