Accueil / F3 / F3 Japon – Triplé de Nobuharu Matsushita à Motegi
Nobuharu Matsushita 2014 F3 Japon Motegi
© Japanese Formula 3 Association

F3 Japon – Triplé de Nobuharu Matsushita à Motegi

Suite à la première manche de F3 japonaise, menée d’une main de maître par Mitsunori Takaboshi, les pilotes abordaient trois nouvelles courses organisées à Motegi. Un concurrent du leader du championnat allait-il tirer son épingle du jeu et changer la donne ?

Essais

Au terme des deux séances d’essais, un nouveau leader émergeait : Nobuharu Matsushita. Son meilleur tour chronométré se chiffrait à 1m45.372s, soit trois dixièmes d’avance sur Daiki Sasaki et quatre sur l’homme fort de Suzuka, Mitsunori Takaboshi.

Kenta Yamashita avait pris le quatrième temps de cette séance au volant de l’unique Dallara F314 du plateau. Le pilote TOM’S devançait Tubasa Takahashi, Tairoki Katsuta, Shiho Kiyoharan et Nanin Indra-Payoong. Au fond du top dix, on retrouvait Motoyoshi Yoshida et Rintado Kubo.

Qualifications

Le classement évoluait entre l’entraînement que constituaient les séances d’essais et la séance de qualifications. Le leader et poleman restait le même, puisque Nobuharu Matsushita bouclait son meilleur tour en 1m45.348s.

Cette amélioration de quelques millièmes seulement n’était par ailleurs pas nécessaire. En effet, si Kenta Yamashita se rapprochait du poleman, il restait en-deçà du meilleur temps enregistré lors des essais avec une meilleure performance en 1m45.463s. Les écarts étaient aussi serrés derrière avec six pilotes classés dans la minute 45. Derrière les deux hommes de la première ligne, Mitsunori Takaboshi décrochait le troisième temps à près de deux dixièmes de Nobuharu Matsushita.

Daiki Sasaki prenait le quatrième temps de cette séance devant Tubasa Katsuta, Tairoki Takahashi et Shohei Kiyohara. Le fond du top dix était pour sa part composé de Nanin Indra-Payoong, Hiroshi Koizumi et Rintaro Kubo.

La deuxième grille de départ établie pour la deuxième course conservait le même trio de tête. Takamoto Katsuta et Daiki Sasaki s’échangeaient leurs positions, Tairoki Takahashi conservant le sixième rang. Nanin Indra-Payoong progressait d’un rang devant Shohei Kiyohara, Tairoki Yamaguchi et Hiroshi Koizumi.

Course 1

Parti depuis la pole, Nobuharu Matsushita s’imposait au terme des 14 tours de course grâce à un travail de fond sur les réglages qui s’était révélé payant en matière de performance. Ainsi, il terminait cette première course avec deux secondes d’avance sur Kenta Yamashita et six devant Mitsunori Takaboshi. La course se déroulait dans des conditions optimales pour les pilotes, qui disposaient d’une piste sèche pour s’exprimer.

Malgré un bon départ, Kenta Yamashita ne parvenait donc pas à inquiéter le leader de la course, qui s’était déjà créé un matelas d’avance de deux secondes au terme du premier tour, et se faisait même attaquer par Takamoto Katsuta.

Ce dernier terminait toutefois quatrième, Mitsunori Takaboshi récupérant la dernière place du podium. Shohei Kiyohara bouclait le top cinq devant Daiki Sasaki, Nanin Indra-Payoong, Tubasa Takahashi, Rintaro Kubo et Hiroshi Koizumi.

Course 2

Nobuharu Matsushita récidivait lors de la deuxième course, mais il terminait juste devant son adversaire direct, qui était une nouvelle fois Kenta Yamashita. Takamoto Katsuta complétait le podium et prenait sa revanche sur Mitsunori Takaboshi, qui se retrouvait quatrième.

Les conditions étaient similaires à la première course, avec le même nombre de tours. Le départ du poleman était maîtrisé mais efficace alors que plusieurs pilotes s’échangeaient leurs positions au départ. Derrière le top quatre, Daiki Sasaki devançait Tubasa Takahashi, Nanin Indra-Payoong, Hiroshi Koizumi et Tairoki Yamaguchi. Après plusieurs tours de course, deux abandons étaient à déplorer, ceux d’Ai Miura et Motoyoshi Yoshida, dans deux incidents séparés.

Course 3

Nobuharu Matsushita réalisait le triplé avec sa domination la plus nette en guise de dessert. Le podium restait inchangé vis-à-vis de la deuxième course, de même que le top cinq de cette course.

Quelques heures après la deuxième course, cette dernière course, la plus longue du week-end, offrait les conditions les plus chaudes. Le résultat de la deuxième course déterminait l’ordre de la grille de départ, ce qui aidait grandement Nobuharu Matsushita à réaliser ce triplé.

Si le leader s’en tirait bien, Tubasa Takahashi devait regagner les stands avant même d’avoir bouclé un tour de course. Parmi les bons départs recensés, Rintaro Kubo se faisait remarquer en bien en effaçant Ai Miura et Hiroshi Koizumi. Ce dernier, ainsi que Rintaro Kubo, s’accrochaient par la suite et laissaient filer un résultat intéressant, même si tous deux pouvaient continuer.

A la fin de la course, Nanin Indra-Payoong franchissait la ligne d’arrivée au sixième rang devant Shohei Kiyohara, Rintaro Kubo, Tairoki Yamaguchi et Ai Miura.

Bilan

Au terme du deuxième meeting à Motegi, Nobuharu Matsushita opère une percée spectaculaire en tête en passant de six points à 39. Ses trois victoires l’ont bien aidé, mais Kenta Yamahsita et le précédent leader du championnat, Mitsunori Takaboshi, restent en embuscade. Le deuxième homme ne concède par ailleurs qu’un point de retard à son adversaire.

En National Class, Rintaro Kubo conserve la tête avec huit points d’avance sur Hiroshi Koizumi, également auteur d’un bon week-end. Ce meeting était assez particulier puisqu’il était le seul à proposer trois courses aux pilotes pour s’exprimer. La prochaine manche de F3 japonaise est prévue à Okayama le week-end du 15 juin 2014.

F3 Japon – Classement général– Meeting 2/6
Pos Pilote Points
1 Nobuharu Matsushita 39
2 Kenta Yamashita 38
3 Mitsunori Takaboshi 26
4 Takamoto Katsuta 26
5 Daiki Sasaki 6
6 Shota Kiyohara 5
7 Tubasa Takahashi 3
8 Nanin Indra-Payoong 1

 

F3 Japon – Classement National Class – Meeting 2/6
Pos Pilote Points
1 Rintaro Kubo 44
2 Hiroshi Koizumi 36
3 Ai Miura 25
4 Tairoku Yamaguchi 24
5 Shohei Yuzawa 10
6 « Dragon » 9

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox