Accueil / F3 / F3 Japon – Yuichi Nakayama écrase la concurrence à Motegi

F3 Japon – Yuichi Nakayama écrase la concurrence à Motegi

Yuichi Nakayama Japan F3 Motegi 2013

Après la domination des pilotes TOM’S Yuichi Nakayama et Takamoto Katsuta à Suzuka, le peloton de Formule 3 Japon arrivait à Motegi pour le deuxième meeting de la saison 2013. Trois courses étaient au programme pour confirmer ou infirmer les premières courses des différents pilotes tant en National Class. Seul nouveau venu, Ryosuke Takehira arrivait avec KCMG en National Class au volant d’une Dallara F308 face aux F306 et F312 présentes.

Essais

Leader du championnat, Yuichi Nakayama prenait d’emblée les devants avec un tour en 1m45.185s, sept dixièmes devant Nobuharu Matsushita et Takamoto Katsuta. A plus d’une seconde du leader, on retrouvait Tomoki Nojiri, Shota Kiyohara et Katsumasa Chiyo.

Derrière, on retrouvait les pilotes de la National Class. Mitsunori Takaboshi se montrait le plus rapide avec plus d’une seconde d’avance sur Nanin Indra-Payoong, Hiroshi Koizumi et « Dragon », tous trois en deux dixièmes. Ryosuke Takehira et Syouhei Yuzawa, fermaient la marche devant la F312 de Motoyoshi Yoshida.

L’après-midi, Yuichi Nakayama était le seul à passer sous les 1m45s avec un meilleur tour conclu en 1m44.860s. Le pilote TOM’S devançait à nouveau Nobuharu Matsushita, de six dixièmes, tandis que Katsumasa Chiyo et Tomoki Nojiri rentraient dans la seconde du leader, ce à quoi échouaient de peu Takamoto Katsuta et Shota Kiyohara.

A l’image de son homologue en Championship, Mitsunori Takaboshi conservait la tête avec près d’une seconde d’avance sur Ryosuke Takehira et Nanin Indra-Payoong. Hiroshi Koizumi devançait la F312 de Motoyoshi Yoshida. Celui-ci était suivi de Syouhei Yuzawa et « Dragon ».

Qualifications

En dépit des trois courses prévues, deux séances de qualifications avaient lieu et permettaient à Yuichi Nakayama de conserver son invincibilité dans l’exercice cette saison.

Sur le technique Twin Ring Motegi, les deux sessions ont été très disputées et Yuichi Nakayama retrouvait une concurrence féroce. La première séance tournait toutefois à son avantage grâce à un dernier tour en 1m44.400s, plus de huit dixièmes plus rapide que l’ancien record du tour. Son coéquipier Takamoto Katsuta se montrait proche en échouant à seulement cinq centièmes de seconde. Tomoki Nojiri et Nobuharu Matsushita suivaient dans le même quart de seconde du leader. Katsumasa Chiyo et Shota Kiyohara se partageront la troisième ligne.

Mitsunori Takaboshi rencontrait moins de souci et prenait la pole en National Class, sept dixièmes devant Hiroshi Koizumi, Nanin Indra-Payoong et Ryosuke Takehira. Motoyoshi Yoshida prenait seulement le onzième rang avec sa F312 devant Syouhei Yuzawa et « Dragon ».

Les temps continuaient à descendre lors de la deuxième séance avec un nouveau record du tour pour Yuichi Nakayama en 1m44.078s. Il devançait cette fois de quatre dixième son coéquipier Takamoto Katsuta, Nobuharu Matsushita et Tomoki Nojiri, tous trois en quinze millièmes. Katsumasa Chiyo se classait à nouveau cinquième devant Shota Kiyohara.

En National Class, Mitsunori Takaboshi imitait sa performance de la session précédente pour se placer en pole, cinq dixièmes devant Nanin Indra-Payoong et Ryosuke Takehira. Hiroshi Koizumi devançait « Dragon » et Syouhei Yuzawa. Quant à la F312 de Motoyoshi Yoshida, jamais dans le rythme, il terminait à plus de dix secondes du poleman.

Course 1

Parti de la pole position, Yuichi Nakayama signait son deuxième succès de l’année. En dépit du beau temps lors des qualifications, le climat se dégradait pour cette première manche. Auteur d’un départ parfait, Nakayama gardait le contrôle devant Takamoto Katsuta et Tomoki Nojiri. Derrière, Katsumasa Chiyo dépassait Shinji Matsushita.

Les projections d’eau empêchaient les poursuivants d’inquiéter le leader. Le peloton s’animait toutefois avec la création de plusieurs groupes dont les leaders tentaient tant bien que mal de conserver leurs positions. En tête, Yuichi Nakayama conservait le rythme en signant le meilleur tour en course sur son chemin vers la victoire devant Takamoto Katsuta et Tomoki Nojiri. Auteur de son premier podium de l’année, ce dernier a résisté à la pression de Katsumasa Chiyo et Shinji Matsushita. De son côté, Shota Kiyohara prenait la sixième place après s’être fait surprendre par deux hommes de National Class au départ.

En National Class, Mitsunori Takaboshi faisait illusion au départ, ainsi que Ryosuke Takehira. Les deux hommes revenaient malheureusement au rang que leurs anciennes Dallara leur permettaient. Si Takaboshi s’imposait malgré le retour de Nanin Indra-Payoong, Ryosuke Takehira se contentait du troisième rang après un tête-à-queue au neuvième tour, ayant permis au Thaïlandais de le dépasser. Hiroshi Koizumi complétait le Top 10 suivi de Syouhei Yuzawa et de « Dragon » tandis que Motoyoshi Yoshida s’arrêtait au troisième tour suite à une sortie de piste.

Course 2

Le beau temps était de retour pour les deux courses de dimanche. Peu perturbés par les conditions météorologiques changeantes, le duo TOM’S a livré une nouvelle prestation irréprochable.Yuichi Nakayama avait prévenu que l’équipe avait fait le plein de données pour prévoir à toute situation, la deuxième course lui donnait raison.

Menacé par son coéquipier Takashi Katsuta, le poleman est resté à ses côtés durant les trois premiers virages avant de reprendre définitivement son bien. Plus loin, Tomoki Nojiri dépassait Nobuharu Matsushita, qui reprenait sa place sur le podium dès le deuxième tour. Les deux pilotes TOM’ s’échappaient déjà en tête devant les deux hommes.

La différence en tête se faisait tour après tour, Yuichi Nakayama construisant son écart en alignant les meilleurs tours en course. Katsuta ne parvenait pas à suivre et assurait la deuxième place tandis que Nobuharu Matsushita, Tomoki Nojiri, Katsumasa Chiyo et Shota Kiyohara se disputaient toujours la dernière marche du podium. Le premier à céder était Chiyo, victime d’une perte de puissance dès le quatrième tour.

Finalement, Nobuharu Matsushita conservait sa troisième place pour signer son premier podium, deux secondes devant Tomoki Nojiri et Shota Kiyohara. Victime de ses pépins mécaniques, Katsumasa Chiyo parvenait à conserver le sixième rang devant Mitsunori Takaboshi, à nouveau vainqueur en National Class.

Celui-ci franchissait la ligne d’arrivée avec vingt secondes d’avance sur le nouvel arrivant Ryosuke Takehira. En troisième place, Nanin Indra-Payoong avait rapidement renoncé à ses attaques pour s’assurer le podium devant Hiroshi Koizumi. Celui-ci occupait la deuxième place avant une excursion hors-piste au treizième tour. « Dragon », Syouhei Yuzawa et Motoyoshi Yoshida fermaient la marche d’une course dont il n’y eu aucun abandon.

Course 3

La dernière course du week-end avait des airs de déjà-vu avec une troisième victoire de Yuichi Nakayama. A nouveau parti de la pole position, le Japonais prenait un excellent départ pour se mettre à l’abri de son coéquipier Takamoto Katsuta. En troisième place, Katsumasa Chiyo gagnait une place grâce au départ. Dès le deuxième tour, il devenait toutefois clair que Chiyo ne tenait pas le rythme et se faisait progressivement distancer.

Avec des temps près d’une seconde plus rapides que le reste du peloton, Yuichi Nakayama et Takamoto Katsuta s’offraient un nouveau doublé et à l’image des deux courses précédentes, Nakayama construisait progressivement sa victoire en dépit d’un embrayage souffrant. Trois secondes d’avance à l’arrivée les séparaient tandis que Katsumasa Chiyo terminait en troisième position à vingt secondes du vainqueur malgré de nouveaux problèmes mécaniques en fin de course permettant à Shota Kiyohara, Nobuharu Matsushita et Tomoki Nojiri de terminer dans ses échappements. Nojiri n’était d’ailleurs pas exempt de souci puisque son pit-limiter se déclenchait sans raison au septième tour.

En National Class, Mitsunori Takaboshi s’offrait également une troisième victoire lui permettant d’asseoir encore plus sa domination sur la catégorie. La pression de Nanin Indra-Payoong était pourtant intense en fin de course puisque le Thaïlandais franchissait la ligne d’arrivée moins d’une seconde après lui. Ryosuke Takehira terminait son beau début de saison par un nouveau podium devant Hiroshi Koizumi, Syouhei Yuzawa et « Dragon ». Derrière la dernière Dallara ancienne génération, Motoyoshi Yoshida terminait à nouveau dernier, à un tour.

Bilan

Trois victoires au général pour Yuichi Nakayama, trois doublés pour TOM’S grâce à Takamoto Katsuta ainsi que trois victoires en National Class de Mitsunori Takaboshi représentent le bilan de ce week-end. Motegi confirmait ainsi la hiérarchie vue à Suzuka il y a quelques semaines.

Grand favori, Yuichi Nakayama accentue son avance sur son coéquipier Takamoto Katsuta tandis que les autres pilotes se neutralisent et figurent à déjà plus de quarante points. En National Class, Mitsunori Takaboshi accroît également l’écart sur son plus proche poursuivant, Nanin Indra-Payoong.

Le troisième meeting de la saison 2013 de F3 Japon se déroulera à Okayama le week-end du 29 et 30 juin avec deux courses au programme.

F3 Japon – Classement général – Meeting 2/6
1. Yuichi Nakayama – 56 points
2. Takamoto Katsuta – 38
3. Katsumasa Chiyo – 16
4. Shota Kiyohara – 14
5. Nobuharu Matsushita – 14
6. Tomoki Nojiri – 11
7. Motoyoshi Yoshida – 0
National Class
1. Mitsunori Takaboshi – 59 points
2. Nanin Indra-Payoong – 33
3. Ryosuke Takehira – 17
4. Hiroshi Koizumi – 14
5. « Dragon » – 11
6. Syouhei Yuzawa – 8

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox