Accueil / F3 / F3 Japon – Yuichi Nakayama et TOM’S sacrés champions 2013

F3 Japon – Yuichi Nakayama et TOM’S sacrés champions 2013

Yuichi Nakayama 2013 F3 Japon Twin Ring Motegi

Le Twin Ring Motegi accueillait le cinquième rendez-vous de la saison 2013 du championnat de F3 japonaise. Fort de sept victoires et neuf podiums en autant de courses, Yuichi Nakayama menait le championnat devant son équipier Takamoto Katsuta. Même constat en National Class où Mitsunori Takaboshi dominait Nanin Indra-Payoong.

Essais

Yuichi Nakayama se montrait le plus rapide de la première séance d’essais libres grâce à un tour en 1m47.179s. Le Japonais de l’équipe TOM’S devançait de deux dixièmes un trio composé de Nobuharu Matsushita, Takamoto Katsuta et Tomoki Nojiri. Katsumasa Chiyo prenait la cinquième place tandis que Shota Kiyohara signait le même temps que Chiyo mais se contentait du sixième rang pour avoir signé son tour plus tard dans la séance.

Septième, Mitsunori Takaboshi devançait de plus d’une seconde son concurrent Nanin Indra-Payoong. Ryo Ogawa suivait tandis que Hiroshi Koizumi se classait dixième devant Motoyoshi Yoshida avec sa Dallara F312. Dragon et Syouhei Yuzawa fermaient la marche.

La deuxième session tournait à l’avantage de Yuichi Nakayama une fois de plus. Son effort en 1m45.876s lui permettait de mener la danse de huit millièmes de seconde son équipier Takamoto Katsuta. On retrouvait à trois dixièmes Tomoki Nojori et à près d’une seconde Nobuharu Matsushita, Shota Kiyohara et Katsumasa Chiyo.

En National Class, Nanin Indra-Payoong répliquait en réalisant le meilleur tour, quatre dixièmes devant Mitsunori Takaboshi. Hiroshi Koizumi était relégué à une seconde, tout comme Ryo Ogawa, dixième au général. Mooyoshi Yoshida occupait à nouveau la onzième place devant Syouhei Yuzawa, parti à la faute et terminant la séance dans le mur. Dragon occupait le dernier rang.

Qualifications

Yuichi Nakayama poursuivait sur sa lancée en s’offrant une nouvelle double pole position à l’issue des deux séances qualificatives de dix minutes.

Dans la première session, le leader du championnat bouclait le meilleur tour en 1m45.138s, quatre dixièmes devant Tomoki Nojiri et une demi-seconde devant Katsumasa Chiyo. Quasiment le dernier à pouvoir empêcher Nakayama de voler vers le titre, Takamoto Katsuta se contentait du quatrième rang. Nobuharu Matsushita et Shita Kiyohara se partageaient la troisième ligne à une seconde du poleman. En National Class, Mitsunori Takaboshi s’offrait le meilleur temps pour deux dixièmes sur Nanin Indra-Payoong. En cinquième ligne, on retrouvait Motoyoshi Yoshida et Ryo Ogawa, suivis d’Hiroshi Koizumi, Dragon et Syouhei Yuzawa.

Comme cela est souvent le cas, la deuxième qualification se montrait plus disputée même si cela n’empêchait pas Yuichi Nakayama de signer sa neuvième pole position de la saison devant Takamoto Katsuta. Tomoki Nojiri prenait la troisième place à moins d’un dixième tandis que Nobuharu Matsushita et Katsumasa Chito complétaient le top cinq. Shota Kiyohara se classait sixième devant Mitsunori Takaboshi, à nouveau le plus rapide en National Class pour huit centièmes sur Nanin Indra-Payoong. Motoyoshi Yoshida se classait neuvième devant Ryo Ogawa, parti à la faute tout comme Dragon, finalement douzième. Hiroshi Koizumi se glissait entre les deux hommes tandis que Syouhei Yuzawa prenait la dernière place.

Course 1

Les conditions de la première course étaient similaires à celles rencontrées par les acteurs de la F3 Japon lors des qualifications. Au départ, Yuichi Nakayama conservait l’avantage tandis que Katsumasa Chiyo prenait le dessus sur Tomoki Nojiri. Les trois positions de tête allaient rester identiques au terme des quatorze tours de course.

Le premier tour était également marqué par l’accrochage entre Ryo Ogawa et Hiroshi Koizumi, piégés dans les batailles avec Nanin Indra-Payoong suivant le départ. Le premier étant stoppé sur la piste et le second étant à évacuer, la voiture de sécurité faisait son apparition pendant deux tours. Quant à Nanin Indra-Payoong, le Thaïlandais pouvait continuer malgré une monoplace endommagée et un drive-through pour sa responsabilité.

Yuichi Nakayama était peu perturbé et s’envolait en tête pour s’imposer avec quatre secondes d’avance sur Katsumasa Chiyo, qui avait frôlé l’incident au restart. Tomoki Nojiri connaissait une course moins paisible en ayant à défendre jusqu’à l’arrivée face aux attaques de Shota Kiyohara et Nobuharu Matsushita. Quant à Takamoto Katsuta, ses espoirs de titre s’envolaient un peu plus lorsqu’il rencontrait un problème au neuvième tour le faisant rétrograder au sixième rang.

Septième, Mitsunori Takaboshi s’imposait aisément en National Class, quinze secondes devant Motoyoshi Yoshida, hors catégorie, et Dragon. Syouhei Yuzawa terminait à un dixième de Dragon mais se contentait de la troisième place dans la catégorie tandis que Nanin Indra-Payoong ne parvenait pas à dépasser le groupe pour sauver les meubles après sa pénalité.

Course 2

Ryo Ogawa ne participait pas à la deuxième course du week-end après son accident dans la manche précédente. Seules douze monoplaces étaient ainsi présentes sur la grille de départ menée une fois de plus par Yuichi Nakayama. Les conditions météo étaient plus sombres et la pluie menaçait au départ.

Yuchi Nakayama conservait la tête de la course au départ et ne l’abandonnait plus. Parti à ses côtés, Takamoto Katsuta manquait totalement le départ et ne parvenait pas à revenir dans le match pour la victoire. Tomoki Nojiri en profitait pour passer deuxième avant de céder à l’attaque de Katsumasa Chiyo. Nojiri parvenait toutefois à conserver son podium au bout des vingt tours de course malgré les assauts de Nobuharu Matsushita, suivi comme son ombre par Shota Kiyohara et Takamoto Katsura.

En National Class, Hiroshi Koizumi réussissait un bon départ et bataillait avec Nanin Indra-Payoong dans les premiers tours. Le Thaïlandais prenait l’avantage au troisième tour et remontait ensuite sur Mitsunori Takaboshi, cinq secondes devant lui. L’arrivée de la pluie au sixième tour changeait les choses et l’écart se réduisait encore plus entre les deux hommes. Indra-Payoong prenait finalement l’avantage pour voler vers la victoire devant son adversaire. Koizumi se contentait du troisième rang devant Syouhei Yuzawa et Dragon tandis que Motoyoshi Yoshida terminait à deux tours.

Bilan

Avec désormais neuf victoires et onze podiums en autant de courses, Yuichi Nakayama dispose d’une avance lui ayant déjà assuré le titre 2013 de F3 Japon. Son coéquipier Takamoto Katsuta ne peut plus le rattraper après un mauvais week-end mais les deux hommes, ayant remporté toutes les courses disputées jusqu’ici, permettent à TOM’S de remporter le championnat par équipes, mais aussi le championnat des motoristes face à TODA-Honda et M-Tec Mugen.

Katsumasa Chiyo prend la troisième place à Tomoki Nojiri au nombre de deuxièmes places tandis qu’en National Class, Mitsunori Takaboshi peut assurer le titre dès la prochaine course lors du sixième meeting de la saison de F3 Japon, l’avant-dernier de l’année, au Sportsland SUGO le week-end du 29 septembre.

F3 Japon – Classement général – Meeting 5/7
1. Yuichi Nakayama – 122 points
2. Takamoto Katsuta – 67
3. Katsumasa Chiyo – 39
4. Tomoki Nojiri – 39
5. Shota Kiyohara – 30
6. Nobuharu Matsushita – 26
7. Mitsunori Takaboshi – 5
8. Ryo Ogawa – 1
National Class
1. Mitsunori Takaboshi – 121 points
2. Nanin Indra-Payoong – 75
3. Hiroshi Koizumi – 30
4. Syouhei Yuzawa – 28
5. « Dragon » – 26
6. Ryosuke Takehira – 17
7. Ryo Ogawa – 10

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox