Accueil / F3 / F3 SudAm – Felipe Guimarães intouchable à Interlagos

F3 SudAm – Felipe Guimarães intouchable à Interlagos

Felipe Guimarães F3 Brazil Open 2013 Interlagos
La 27ème saison de la Formule 3 Sud-américaine débutait ce week-end à Interlagos sur l’Autódromo José Carlos Pace. Après une année 2012 où la discipline a survécu plus qu’elle n’est vécue, un calendrier de neuf meetings est prévu pour trouver un successeur à Fernando Resende.

Au niveau des monoplaces, les anciennes Dallara F309 et F301 à moteurs Berta et pneus Pirelli sont encore de la partie, les organisateurs espérant ainsi contenir les coûts pour élargir un plateau qui a autrefois sacré Christian Fittipaldi, Ricardo Zonta, Bruno Junqueira, Vitor Meira ou encore Luiz Razia.

Essais

Le champion 2012 de la catégorie Light, Higor Hoffmann démarre la saison sur la chapeaux de roues en signant le meilleur tour des premiers essais libres en 1m36.874s. Le Brésilien, passé dans la catégorie principale avec Cesário Fórmula, devance Felipe Guimarães et Gustavo Myasava, tous deux chez Hitech Racing. En Light, Elias Azevedo signe un tour de référence en 1m39.845s suivi de Bruno Etman et Gaetano Di Mauro.

La deuxième séance a tourné à l’avantage de Felipe Guimarães grâce à un tour en 1m35.879s de peu devant Gustavo Myasava tandis que Raphael Raucci était relégué à plus d’une seconde, tout comme Higor Hoffmann, 4ème. Du côté des Lights, Eduardo Banzoli a pris les commandes en 1m39.135s devant Bruno Etman et Artur Fortunato, tous deux dans un mouchoir de poche.

Qualifications

Felipe Guimarães a haussé le rythme lors des qualifications pour reprendre la domination dont il avait donné un aperçu durant la deuxième partie de saison 2012 (où il s’était imposé quatre fois en quatre arrivées et six départs).

Le pilote Hitech s’est ainsi fendu d’un tour en 1m33.573s qui le place près d’une seconde et demi devant Bruno Etman. L’Argentin parvient donc à prendre la pole de la catégorie Light mais aussi à accrocher une première ligne au scratch !

A près de deux secondes et demie de Guimarães, Higor Hoffmann se contente de la deuxième ligne et sera lui aussi accompagné d’une monoplace de la catégorie Light, celle de Gaetano di Mauro. Raphael Raucci et Gustavo Myasava suivent avec la Light d’Artur Fortunato en 7ème position.

Gustavo Frigotto prend la 8ème place et devance le reste du peloton équipé d’une Dallara F309, à savoir dans l’ordre Eduardo Banzoli, Elias Azevedo, Nicholas Silva, Rodolfo Toni et Alexandre Doretto.

Course 1

Récemment revenu d’Europe après des essais en GP3 Series avec Bamboo Engineering, Felipe Guimarães a été intouchable durant la course qu’il a mené de bout en bout.

A l’issue des 19 tours de course, le Brésilien disposait ainsi de 58 secondes d’avance sur son compatriote Raphael Raucci. Le troisième homme sur le podium n’est autre que l’Argentin Bruno Etman qui s’impose dans la catégorie Light devant Eduardo Banzoli (Light) et Gustavo Frigotto, et ce en dépit d’une perte de puissance moteur.

Aux portes du Top 5, Higor Hoffmann et Artur Fortunato (Light) ont été les derniers à finir dans le tour du leader. Un privilège que n’ont pas connu Elias Azevedo et Gustavo Myasava, respectivement à un et deux tours.

Le pilote américain Nicholas Silva a rencontré un problème au départ pour sa part. Rodolfo Toni, Gaetano Di Mauro et Alexandre Doretto l’ont rejoint plus tard au fil des tours.

Course 2

La grille pour la seconde course du week-end est établie sur l’ordre d’arrivée de la première manche avec une inversion des six premiers. Ainsi, Higor Hoffmann s’élance de la pole devant Gustavo Frigotto et Eduardo Banzoli.

Malgré sa 6ème place sur la grille, Felipe Guimarães a continué son festival. Déjà vainqueur en janvier du Formula 3 Brazil Open, le Brésilien s’est offert le grand chelem sur la piste d’Interlagos. A l’arrivée, Guimarães a devancé de 35 secondes Bruno Etman, à nouveau vainqueur en catégorie Light. Sur le podium, les deux hommes ont été accompagné par Raphael Raucci qui s’est plaint de problèmes d’embrayage après la cérémonie.

Higor Hoffmann et Gustavo Myasava ont lutté pour les places au pied du podium mais Myasava n’est pas parvenu à trouver l’ouverture face à son rival. En 6ème position, Artur Fortunato prend le 2ème rang en Light, devant Elias Azevedo qui a résisté à l’Américain Nicholas Silva. Gustavo Frigotto et Rodolfo Toni complètent le Top 10 à un tour.

Gaetano Di Mauro n’a pu défendre ses chances suite à un problème mécanique en début de course. Au 12ème tour, un accrochage entre Eduardo Banzoli et Alexandre Doretto a mis un terme au parcours des deux Brésiliens.

Bilan

Tous deux intouchables dans leurs catégories respectives, Felipe Guimarães et Bruno Etman ont marqué les esprits au niveau des temps réalisés et de leurs performances en piste.

Au championnat, Raphael Raucci n’est pas très loin de Guimarães tandis qu’en Lights, Artur Fortunato et Elias Azevedo résistent. Toutefois, comme souvent dans cette discipline, le champion sera probablement celui qui pourra disputer le plus de meetings au cours de la saison tant les participations sont aléatoires pour ce championnat continental.

Le prochain meeting de la Formule 3 Sud-américaine se disputera à l’Autódromo Internacional Nelson Piquet de Brasília du 19 au 21 avril 2013.

F3 Sudam – Classement général – Meeting 1/9
1. Felipe Guimarães – 40 points
2. Raphael Raucci – 30
3. Higor Hoffmann – 22
4. Gustavo Frigotto – 20
5. Gustavo Myasava – 18
Catégorie Light
1. Bruno Etman – 40
2. Artur Fortunato – 27
3. Elias Azevedo – 22
4. Eduardo Banzoli – 15
5. Nicholas Silva – 10
6. Rodolfo Toni – 8
NC. Alexandre Doretto – 0
NC. Gaetano Di Mauro – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox