Accueil / F3 / F3 SudAm – Guimarães et Lima s’imposent à Brasilia

F3 SudAm – Guimarães et Lima s’imposent à Brasilia

Felipe Guimarães F3 Brazil Open 2013 Interlagos
Après le festival de Felipe Guimaräes à Interlagos où le Brésilien a pris tout ce qu’il y avait à prendre, le championnat de Formule 3 sud-américaine se retrouvait à Brasilia sur l’Autódromo Internacional Nelson Piquet pour son deuxième meeting de la saison 2013.

Essais

La première séance d’essais libres a accouché d’une surprise puisque c’est l’Argentin Bruno Etman qui s’est montré le plus rapide malgré son châssis Light. Leader de sa catégorie, son tour en 54.172s sur les 2919 mètres du tracé a profité des particularités du circuit et de sa vieille Dallara F301 pour surprendre les pilotes mieux dotés. Etman a devancé Felipe Guimarães de 45 millièmes de secondes. On ne manquera pas de noter qu’à l’image de la saison 2012, le plateau a déjà bien changé par rapport à la semaine précédente avec de nombreuses absences mais aussi l’arrivée de Gustavo Lima.

Felipe Guimarães a remis les choses en place lors de la seconde séance en dominant Bruno Etman, dont la sortie impressionnante en fin de session a amené une interruption pour dégager la monoplace et emmener le pilote au centre médical. Derrière les deux hommes forts des essais, Raphael Raucci et Artur Fortunato se sont illustrés comme des hommes à suivre.

Qualifications

A nouveau grandissime favori des qualifications, Felipe Guimarães a confirmé son statut en remportant une nouvelle pole position à l’issue de la séance.

Intraitable comme il l’a été jusqu’ici, son tour en 52.818s a relégué Bruno Etman à sept dixièmes. L’Argentin se console toutefois en assurant la pole en catégorie Light tandis que Raphael Raucci est le seul des pilotes en Dallara F309 à rentrer dans la même seconde que Guimarães.

Raucci sera accompagné sur la grille d’une autre Light, celle d’Artur Fortunato. Higor Hoffmann complète le Top 5 devant Gustavo Myasava et Gaetano Di Mauro (Light). La fin de la grille se compose de Gustavo Frigotto et d’Elias Azevedo (Light). Nouveau venu, Gustavo Lima n’a pas signé de temps et s’élancera donc de la dixième et dernière place.

Course 1

Les courses se suivent et se ressemblent depuis quelques mois en F3 sud-américaine. Depuis la seconde moitié de l’année 2012, quand Felipe Guimarães termine une course, il la remporte.

Un scénario de déjà-vu qui s’ajoute au dicton « Jamais deux sans trois » puisque Felipe Guimarães s’offre un troisième succès en autant de courses en cette saison 2013. Au terme des 33 tours de course, c’est un écart de 30 secondes qui sépare Bruno Etman du vainqueur. L’Argentin signe au passage dans la catégorie Light une performance similaire à celle de Guimarães dans la principale, à savoir un trois sur trois.

Dernier homme sur le podium, Raphael Raucci n’est pas parvenu à trouver l’ouverture sur Bruno Etman mais reste le seul pilote à finir dans le tour des deux leaders. Au pied du podium au scratch, Gaetano Di Mauro s’offre une belle 2ème place en Light, à un tour du vainqueur et un tour devant Elias Azevedo, à la lutte avec Gustavo Frigotto, dernier classé.

Si Gustavo Myasava a abandonné peu après le départ, Gustavo Lima a abandonné au 7ème tour, victime de problèmes mécaniques. Higor Hoffmann et Artur Fortunato sont également rentrés à pied d’une course difficile pour eux.

Course 2

Avec sa grille inversée, la seconde course voit Gustavo Frigotto s’élancer de la pole position devant Elias Azevedo, Gaetano Di Mauro, Raphael Raucci, Bruno Etman et Felipe Guimarães, suivis par les victimes d’abandons lors de la précédente manche.

Une fois n’est pas coutume, Felipe Guimarães ne s’est pas imposé et c’est Gustavo Lima qui s’est imposé pour la première fois de la saison.

Le pilote de 16 ans a profité des divers incidents de course, dont une arrivée sous voiture de sécurité, pour prendre le meilleur sur la concurrence, faisant preuve d’une belle maturité pour son âge.

Gustavo Lima a devancé à l’arrivée Raphael Raucci et Arthur Fortunato. Derrière le podium, on retrouve Higor Hoffmann, Bruno Etman et Elias Azevedo, le dernier classé puisque c’est l’accident de Gaetano Di Mauro qui a provoqué l’entrée définitive du safety car à 6 tours du but.

Au départ, Gustavo Frigotto s’est frotté de trop près avec Felipe Guimarães. Si le premier cité est passé par les stands pour poser pied à terre, Guimarães a continué en piste jusqu’à la rupture de sa suspension au 6ème tour. Le leader du championnat a ainsi continué sa tradition consistant à gagner ou à abandonner, sans aucune alternative. Quant à Gustavo Myasava, ses problèmes mécaniques ont refait surface au 17ème tour.

Bilan

En catégorie principale, l’abandon de Felipe Guimarães permet à Raphael Raucci de revenir à égalité de points en tête du championnat, grâce aux quatre 2èmes places obtenues jusqu’ici. Les deux hommes disposent de 26 points d’avance sur Higor Hoffmann.

Dans la catégorie Light, la contreperformance en course 2 de Bruno Etman est à relativiser car celle-ci équivaut à une 2ème place dans sa catégorie. Cela lui permet de conserver 28 points d’avance sur Artur Fortunato et 29 sur Elias Azevedo.

Le troisième meeting de la saison 2013 Formule 3 sud-américaine se déroulera à Curitiba les 29 et 30 juin prochains.

F3 Sudam – Classement général – Meeting 2/9
1. Felipe Guimarães – 60 points
2. Raphael Raucci – 60
3. Higor Hoffmann – 34
4. Gustavo Frigotto – 32
5. Gustavo Lima – 20
6. Gustavo Myasava – 18
Catégorie Light
1. Bruno Etman – 75
2. Artur Fortunato – 47
3. Elias Azevedo – 46
4. Gaetano Di Mauro – 25
5. Eduardo Banzoli – 15
6. Nicholas Silva – 10
7. Rodolfo Toni – 8
NC. Alexandre Doretto – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

4 plusieurs commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox