Accueil / F3 / F3 Sudam – Guimarães reprend le large à Tarumã
Felipe Guimarães F3 Sudam Tarumã 2013
Photo : Bruno Terena / Vicar

F3 Sudam – Guimarães reprend le large à Tarumã

La septième étape de la F3 Sudam avait lieu sur l’Autódromo de Tarumã. A trois manches de la fin de la saison, le plateau continuait à se vider, les seuls enjeux restants étant désormais le titre entre Felipe Guimarães et Raphael Raucci ainsi que la première place en catégorie Light entre Bruno Etman et Artur Fortunato.

La première séance d’essais libres était disputée sous une forte pluie continue. Felipe Guimarães se montrait le plus adroit dans ces conditions grâce à un tour en 1m00.480s, plus de deux secondes plus rapide que le meilleur effort de Gustavo Myasava. Troisième, Bruno Etman devançait avec sa Light les monoplaces plus récentes de Raphael Raucci et Rodrigo Gonzalez. Artur Fortunato fermait la marche.

Loin de s’améliorer, les conditions s’empiraient pour la seconde séance. Gustavo Myasava était le plus rapide cette fois avec un meilleur tour bouclé en 1m07.242s, trois dixièmes devant Bruno Etman. Felipe Guimarães se classait en troisième position devant Raphael Raucci, Leonardo de Souza et Artur Fortunato.

Les qualifications tournaient à l’avantage de l’Argentin Bruno Etman. Au volant de sa Light, il réalisait un tour en 1m01.943s lui permettant de prendre l’avantage sur Felipe Guimarães et Gustavo Myasava. Artur Fortunato se classait quatrième, suivi par Raphael Raucci et Rodrigo Gonzalez. Bruno Etman n’avait pas beaucoup de temps pour savourer son succès puisqu’il perdait le contrôle de sa Dallara peu après avoir établi le meilleur tour, laissant son équipe face au défi de réparer la monture avant la première course.

Bruno Etman était aidé par les cieux. En raison des conditions dantesques le samedi, la direction de course reportait la course 1 au dimanche, à peine trois heures avant la course 2. Cela permettait à son équipe de se préparer à temps pour le départ.

L’Argentin conservait la tête au départ mais les attaques de Felipe Guimarães payaient au neuvième tour. Le leader du championnat était imité par son équipier, Gustavo Myasava, quatre boucles plus tard. Partant pour terminer au troisième rang, Bruno Etman rencontrait un problème moteur à dix tours du but, ce qui permettait à Artur Fortunato de monter sur le podium et de s’offrir la victoire en Light. Raphael Raucci et Rodrigo Gonzalez terminaient la course à un tour du vainqueur.

Avec la grille inversée, Rodrigo Gonzalez s’élançait en pole position. Cette place aurait pu revenir à Bruno Etman mais son abandon avec les 75% de la course 1 l’en empêchait. Raphael Raucci prenait place sur la première ligne devant Artur Fortunato, Gustavo Myasava, Felipe Guimarães et Bruno Etman.

Comme à son habitude, Felipe Guimarães remontait une à une les positions pour prendre la tête dès le troisième tour. Vingt-cinq boucles plus tard, le Brésilien s’imposait avec dix-huit secondes d’avance sur Gustavo Myasava. Cette fois, Bruno Etman voyait le drapeau à damier et franchissait l’arrivée en troisième position, synonyme de victoire en catégorie Light pour trois secondes devant Artur Fortunato. Rodrigo Gonzalez et Raphael Raucci ne voyaient pas l’arrivée, ce dernier défendant trop sa position lorsque Guimarães l’attaquait pour prendre la tête.

Au championnat, Felipe Guimarães a repris le large avec désormais onze victoires en autant d’arrivée. Le Brésilien devance son compatriote Raphael Raucci de trente-six points alors qu’il en reste à quarante à distribuer. En Light, Bruno Etman reste leader malgré ses problèmes. L’Argentin dispose de trente-deux points de plus sur Artur Fortunato et prend également une option pour le titre avant le pénultième meeting de F3 Sudam cette saison. Celui-ci aura lieu à l’Autódromo de Cascavel le week-end du 17 novembre prochain.

F3 Sudam – Classement général – Meeting 7/9
1. Felipe Guimarães – 220 points
2. Raphael Raucci – 184
3. Gustavo Myasava – 126
4. Higor Hoffmann – 46
5. Leonardo de Souza – 45
6. Gustavo Frigotto – 32
7. Gustavo Lima – 20
8. Ayman Mostafa Darwich – 12
9. Rodrigo Gonzalez – 10
Catégorie Light
1. Bruno Etman – 219
2. Artur Fortunato – 187
3. Moises Federico – 75
4. Elias Azevedo – 73
5. Emilio Padron – 31
6. Eduardo Banzoli – 27
7. Gaetano Di Mauro – 25
8. Nicholas Silva – 22
9. Pedro Serrano – 20
10. Rodolfo Toni – 8
NC. Alexandre Doretto – 0
NC. Lucilio Baumer – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox