Accueil / F3 / F3 Sudam – Raphael Raucci surprend Felipe Guimarães à Interlagos

F3 Sudam – Raphael Raucci surprend Felipe Guimarães à Interlagos

Raphael Raucci F3 Sudam Sul-americana Interlagos 2013
Le championnat de Formule 3 sud-américaine effectuait son quatrième week-end de l’année à Interlagos, où la discipline avait ouvert sa saison. Avec cinq victoires en six courses jusqu’ici, Felipe Guimarães ne possédait que dix points d’avance sur le très régulier Raphael Raucci. Le plateau retrouvait des couleurs après une manche argentine avec seulement six voitures. Dix monoplaces étaient ainsi présentes pour le retour au Brésil.

Felipe Guimarães dominait la première séance d’essais grâce à un meilleur tour en 1m33.440s devant Bruno Etman. L’Argentin, au volant d’une Light, signait le deuxième temps au général à plus d’une seconde. Les positions s’inversaient l’après-midi puisque Bruno Etman réalisait la meilleure performance en 1m33.867s devant le leader du championnat.

Le Brésilien reprenait l’avantage en qualifications à l’issue desquelles il signait sa quatrième pole position en autant d’exercices. Felipe Guimarães accomplissait sa meilleure performance en 1m33.242s pour devancer de plus d’une seconde Bruno Etman, poleman en Light. Federico Moises et Gustavo Myasava occupaient la deuxième ligne devant Raphael Raucci, cinquième. Ce dernier devancait les Dallara F301 d’Eduardo Banzoli, Artur Fortunato, Emilio Padron et Nicholas Silva. Le nouveau venu, Ayman Mostafa Darwich, occupait le dernier rang, loin du rythme.

La première course revenait à Raphael Raucci, vainqueur de sa première course de l’année au terme des dix-sept tours de course. Le Brésilien n’avait pas toutefois les choses faciles puisqu’il s’imposait avec un dixième d’avance sur Federico Moisés, meilleur Light, et auteur d’une belle prestation lui ayant permis de mettre sous pression le futur vainqueur dans les derniers tours. Emilio Padron complétait le podium au terme d’une course marquée par de nombreux changements de positions sur une piste humide mais aussi par l’abandon au premier tour de Felipe Guimarães, victime d’un problème de boite. Eduardo Banzoli, Artur Fortunato et Bruno Etman occupaient les places derrière le podium, réussissant à terminer la course au contraire d’Ayman Mostafa, Nicholas Silva et Gustavo Myasava qui gonflaient la liste des abandons.

Bruno Etman s’élançait de la pole position en course 2 grâce à la grille inversée. Personne ne pouvait toutefois résister à la folle remontée de Felipe Guimarães, parti dernier et leader dès le troisième tour. Le Brésilien s’imposait finalement pour la sixième fois de la saison. Bruno Etman s’imposait en Light avec vingt-quatre secondes de retard sur le vainqueur. Raphael Raucci complétait le podium devant Federico Moises. On retrouvait Nicholas Silva et Emilio Pardon à un tour et Ayman Mostafa à quatre. Eduardo Banzoli et Gustavo Myasava s’accrochaient lors du troisième tour tandis que le départ avait fait pour victime Artur Fortunato.

Au championnat, Felipe Guimarães paie cher son abandon et perd la tête du championnat face à Raphael Raucci, désormais à dix points. La lutte pour le titre semble se dessiner entre les deux hommes. En catégorie Light, Bruno Etman a bien rebondi après un meeting moyen et reprend la large au championnat.

Le prochain meeting, le cinquième de la saison 2013 de Formule 3 sud-américaine, aura lieu les 24 et 25 août prochains à Curitiba.

F3 Sudam – Classement général – Meeting 4/9
1. Raphael Raucci – 122 points
2. Felipe Guimarães – 100
3. Gustavo Myasava – 45
4. Higor Hoffmann – 34
5. Gustavo Frigotto – 32
6. Gustavo Lima – 20
7. Ayman Mostafa Darwich – 12
Catégorie Light
1. Bruno Etman – 127
2. Artur Fortunato – 88
3. Moises Federico – 75
4. Elias Azevedo – 46
5. Eduardo Banzoli – 27
6. Emilio Padron – 25
7. Gaetano Di Mauro – 25
8. Nicholas Silva – 22
9. Rodolfo Toni – 8
NC. Alexandre Doretto – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox