Accueil / F3 / F3ES / BF3 / EF3 : Loteries au Norisring

F3ES / BF3 / EF3 : Loteries au Norisring

Felix Serralles (PUR) Fortec Motorsport Dallara Mercedes
Le Norisring a accueilli l’un des plateaux de Formule 3 des plus complets ces dernières années puisque le circuit urbain de Nuremberg était le théâtre d’une triple confrontation dans la confrontation avec la présence de la F3 Euro Series, de la British F3 mais aussi du FIA European F3 Championship ! Avec un total de 28 voitures sur un tracé de 2,3 kilomètres, la séance de qualifications promettait d’être rude. Prévue toutefois le vendredi après-midi, elle a été décalée au samedi le temps de réparer la piste, victime des fortes températures.

Une séance qui a confirmé les prédispositions de Pascal Wehrlein sur les circuits urbains puisque le débutant allemand a réalisé le meilleur chrono absolu, lui offrant la pole pour la course 3. Le pilote Mücke manque toutefois le coche sur son deuxième meilleur temps car celui-ci est inférieur à la prestation de Raffaele Marciello, leader en European F3 Championship. Les deux hommes s’échangeront donc les positions sur la première ligne de la grille pour la course 1, avec l’Italien en tête. Il en sera de même pour Daniel Juncadella et William Buller sur la deuxième ligne, dans cet ordre pour la course 1, en inversé pour la C3. Pietro Fantin et Emil Bernstorff suivent, alors que les déceptions viennent des leaders en British F3. Carlos Sainz partia P7 et P11, Jack Harvey P14 et P17, et Jazeman Jaafar, victime du trafic, sera P12 et P13.

Lors de la C1, Juncadella a pris le meilleur départ alors qu’il s’élançait de la deuxième ligne. Le neveu de Luis Perez-Sala était ainsi en tête au premier virage tandis que Raffaele Marciello sortait large pour glisser en cinquième position. La lutte pour la victoire a gagné en intensité à mi-course lorsque Juncadella et Wehrlein ont échangé leurs positions. Cinq tours plus tard, Juncadella tenta de reprendre son bien mais accrochera l’Allemand, puis Marciello qui tentait de profiter de la situation. Buller passait alors deuxième mais les commissaires disqualifieront Juncadella en raison de l’incident, et le pilote Carlin hérite de la victoire même si les règles stipulent qu’au classement, Buller reste deuxième, Bernstorff troisième et Fantin quatrième. Une bonne journée pour l’écurie britannique car Pietro Fantin s’est classé premier parmi le plateau de British F3. Il prend la troisième place au scratch, derrière Buller et Bernstorff.

Parmi les incidents, le blocage de Jack Harvey a propulsé Jazeman Jaafar sur Alex Lynn au départ. Le premier sera pénalisé, les deux autres reviendront en piste à un tour. Carlos Sainz part à la faute dans le premier tour et doit abandonner. Pipo Derani était également victime des batailles de rue, touché par Michael Lewis, tout comme son coéquipier, Hannes van Asseldonk dont l’aileron arrière portera toute la course les stigmates du passage de Serralles. Tout ceci a permis à Geoff Uhrhane et Nick McBride de compléter le top 5 pour le classement British.

En C2, Harry Tincknell s’élance de la pole grâce à la grille inversée. Au départ, Tincknell a profité de la lutte du premier virage entre Serralles et Wehrlein pour s’échapper alors que Rosenqvist brossait le mur. Une fois lancé, Serralles commençait sa chasse sur Tincknell, et ce dernier est parvenu à résister jusqu’au bout aux assauts de Felix Serralles pour renouer avec la victoire. Egalement engagé dans une bataille haletante, Wehrlein a su résister à Muller et prendre l’avantage sur Buller et Rosenqvist pour monter sur le podium général, synonyme pour lui de victoire dans le classement Euro Series. Rosenqvist, Buller, Blomqvist et Harvey suivent. Leader avant ce meeting, Jazeman Jaafar a été pris dans la glue du trafic et ne se classe que septième en British, tandis que Carlos Sainz abandonne à nouveau, victime d’un problème de boite de vitesses à trois tours de la fin alors qu’il avait effectué une belle remontée. Le leader en Euro Series, Daniel Juncadella, est remontée de la 28ème à la 11ème place, qui lui permet de sauver les meubles.

La troisième et dernière course du week-end a été marquée par la pluie. Le départ s’est déroulé sous régime de Safety-Car et lorsqu’il s’est effacé, Raffaele Marciello a pris le dessus sur le poleman, Pascal Wehrlein qui a été poussé au huitième tour à l’abandon par William Buller. Le Britannique a laissé son aileron dans l’histoire et écopera d’un drive-through en plus. Daniel Juncadella a ainsi hérité de la deuxième place qu’il n’a plus quitté par la suite. Felix Serralles complète le podium général, synonyme de victoire en British F3 pour lui, là où les points seront pleinement attribués, contrairement à l’Euro Series. Serralles a su profiter des abandons de Jack Harvey, qui a heurté Sven Muller, et de Jazeman Jaafar. Emil Bernstorff et Hannes van Asseldonk complètent le Top 5 devant Pietro Fantin, troisième du podium British. Carlos Sainz a encore connu une course délicate, finissant à un tour après être passé aux stands pour réparer sa monoplace. La voiture de sécurité est réapparue pour dégager les monoplaces de Geoff Uhrhane et Philip Ellis, mais la pluie a empiré, poussant les organisateurs à arrêter la course à mi-distance. En National Class de la British F3, Spike Goddard a achevé son hat-trick face à Duvashen Padayachee.

Aux divers championnats, la situation évolue. En FIA European F3, Raffaele Marciello possède 25 points et demi d’avance sur Daniel Juncadella et plus de 50 sur Carlos Sainz. La situation s’inverse en Euro Series où Juncadella dispose de 5,5 points d’avance sur Marciello et 16,5 sur Buller qui passe en troisième position. Enfin, en British F3, Jack Harvey prend la tête face à Jazeman Jaafar, 4 points derrière. La surprise vient de Felix Serralles, le Porto-Ricain de Fortec qui monte à la troisième place, dix points derrière Harvey.

Prochains rendez-vous pour les divers championnats ce week-end : Spa-Francorchamps du 26 au 28 juillet pour le FIA European Championship et la British F3, le Nürburgring les 18 et 19 août pour la F3 Euro Series.

FIA European F3 Championship 2012 – Classement général – Meeting 5/10
1. Raffaele Marciello – 149.5 points
2. Daniel Juncadella – 124
3. Carlos Sainz – 96
4. William Buller – 78
5. Felix Rosenqvist – 66
6. Pascal Wehrlein – 62
7. Michael Lewis – 51
8. Sven Müller – 49
9. Tom Blomqvist – 33
10. Emil Bernstorff – 23
11. Lucas Wolf – 4
12. Andrea Roda – 1
13. Luís Sá Silva – 0
14. Philip Ellis – 0

British F3 2012 – Classement général – Meeting 6/10
Championship
1. Jack Harvey – 186 points
2. Jazeman Jaafar – 182
3. Felix Serralles – 176
4. Alex Lynn – 144
5. Carlos Sainz – 140
6. Pietro Fantin – 137
7. Harry Tincknell – 133
8. Pipo Derani – 96
9. Hannes van Asseldonk – 81
10. Nick McBride – 57
11. Fahmi Ilyas – 39
12. Geoff Uhrhane – 22
National Class
1. Spike Goddard – 270 points
2. Duvashen Padayachee – 232
3. Adderly Fong – 62

Formule 3 Euro Series 2012 – Classement général – Meeting 4/8
1. Daniel Juncadella – 122 points
2. Raffaele Marciello – 116.5
3. William Buller – 105.5
4. Pascal Wehrlein – 92
5. Sven Müller – 83
6. Carlos Sainz – 82
7. Felix Rosenqvist – 76
8. Michael Lewis – 74
9. Tom Blomqvist – 67
10. Emil Bernstorff – 33.5
11. Sandro Zeller – 17
12. Lucas Wolf – 9
13. Andrea Roda – 7
14. Luís Sá Silva – 4
15. Philip Ellis – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox