Accueil / F3 / F3ES / EF3 : Juncadella capitalise sans s’imposer

F3ES / EF3 : Juncadella capitalise sans s’imposer

Daniel Juncadella F3 Euro Series 2012 Valencia
Formule 3 Euro Series et FIA European F3 Championship se retrouvaient en cette fin de semaine au Circuit Ricardo Tormo de Valence pour le pénultième rendez-vous de leurs saisons, qui se clôtureront le week-end du 21 octobre à Hockenheim.

La qualification, disputée sur une piste humide, a vu Daniel Juncadella signer la meilleure performance qui lui garantissait la pole de la troisième course, prévue le dimanche. C’est pourtant à la faveur de la deuxième meilleure performance que Raffaele Marciello s’offrait le luxe de partir en première position de la première course du samedi matin.

Le départ de la course 1 se passe sans encombre pour Marciello, au contraire de Sainz qui se retrouve hors-piste puis à l’abandon après avoir heurté Blomqvist. Alors qu’il venait de prendre la tête, Felix Rosenqvist a reçu drive-through pour s’être élancé bien au-delà de son emplacement sur la grille. Sven Müller et Michael Lewis se sont également frottés, ce dernier écopant d’un drive-through pour avoir envoyé le premier en vrille. En début de course, Buller a longtemps été sous la pression de Wehrlein pour la 5ème position, sous le regard de Roda tandis qu’en tête, Juncadella restait au contact de Marciello. Au 10ème tour, Wehrlein prend la 5ème position alors que Buller sort large et reprend la 6ème place à Roda, celle-là même dont il venait d’hériter. Rosenqvist trouvait au 12ème tour l’ouverture sur Sa Silva pour le gain de la 9ème position, tandis qu’à l’arrière, Sven Müller bataillait pour la 10ème place au même instant, trouvant rapidement la brèche sur Wolf. Au 14ème tour, c’est Sa Silva qui cède. Felix Rosenqvist ayant rattrapé Roda, alors 7ème, les deux pilotes n’ont pu manquer l’accrochage suite à une tentative trop optimiste du Suédois. L’accrochage est inévitable et Rosenqvist écopera d’une pénalité avant que les deux ne pointent alors aux 10ème et 11ème rangs. Au dernier tour, Marciello est toujours en tête et Juncadella, qui a beau être juste derrière lui depuis le début des hostilités, ne trouve pas l’ouverture. Tom Blomqvist complète le podium et devance Eric Bernstorff, Pascal Wehrlein et Will Buller.

Michael Lewis devance Sven Müller et Pascal Wehrlein au 1er tour – selon la grille inversée après les résultats de la course 1. Le départ est sans incident, et après son abandon de la manche précédente, Carlos Sainz a du pain sur la planche. Marciello et Juncadella se trouvent aux 7ème et 8ème positions, le second mettant une pression acharnée sur le premier, qui est contraint de bloquer son adversaire. Mais la suspension de Marciello est endommagée après qu’il est passé sur l’herbe et le vibreur, ce qui l’oblige à regagner les stands pour renoncer. Buller mène un groupe de 5 voitures roues dans roues, où Blomqvist met la pression sur Juncadella. Bernstorff effectue une tentative qui le fait sortir large, et qui fait ensuite s’affronter toutes ces voitures les unes contre les autres. Blomqvist a pris le meilleur sur le groupe, devant Buller et Bernstorff. Le statu quo s’installe jusqu’à l’arrivée, ce qui permet à Wehrlein de remonter au deuxième rang du championnat grâce à sa 3ème place derrière le duo Lewis-Müller.

La dernière manche du week-end valencien est revenue à Felix Rosenqvist, auteur d’un meilleur départ que le poleman Daniel Juncadella, qu’il a doublé au premier virage avant de ne plus être inquiété jusqu’à la fin de la course tandis que Daniel Juncadella se contentait de la 2ème place, suffisante pour accentuer son avance aux deux championnats. Raffaele Marciello complétait le podium devant Pascal Wehrlein et Tom Blomqvist, qui entre dans le Top 5 suite à une belle manoeuvre sur Carlos Sainz au 11ème tour. Emil Bernstorff n’a pas réussi la même chose et se classe 7ème devant Michael Lewis, passé au forceps et aux muscles sur Will Buller à mi-course. Sven Muller a calé au départ tout comme Lucas Wolf. Si la premier a réussi à reprendre le rythme, celui-ci sera toutefois pénalisé pour avoir dépassé les limites de la piste, à l’image de Luis Sa Silva, passé à la même moulinette, tandis qu’Andrea Roda concluait les entrées dans le Top 10.

Au championnat, Daniel Juncadella se place idéalement pour les deux titres qui seront décernés à Hockenheim les 20 et 21 octobre prochains. L’Espagnol possède ainsi 35 points d’avance sur Pascal Wehrlein en F3ES avec 60 encore en jeu, ainsi que 30.5 points d’avance Raffaele Marciello en FIA EF3 avec 50 à distribuer.

Formule 3 Euro Series 2012 – Classement général – Meeting 7/8
1. Daniel Juncadella – 225 points
2. Pascal Wehrlein – 190
3. Raffaele Marciello – 188.5
4. William Buller – 169.5
5. Felix Rosenqvist – 160.5
6. Sven Müller – 140
7. Tom Blomqvist – 131.5
8. Michael Lewis – 119
9. Carlos Sainz – 110
10. Emil Bernstorff – 82
11. Lucas Wolf – 24
12. Sandro Zeller – 23
13. Andrea Roda – 14
14. Luís Sá Silva – 13
15. Philip Ellis – 0

FIA European F3 Championship 2012 – Classement général – Meeting 9/10
1. Daniel Juncadella – 240 points
2. Raffaele Marciello – 209.5
3. Carlos Sainz – 161
4. Pascal Wehrlein – 145
5. Felix Rosenqvist – 142
6. William Buller – 129
7. Tom Blomqvist – 99
8. Michael Lewis – 98
9. Sven Müller – 91
10. Emil Bernstorff – 64
11. Lucas Wolf – 15
12. Andrea Roda – 8
13. Luís Sá Silva – 7
14. Philip Ellis – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox