Accueil / F3 / F3ES / EF3 : Wehrlein réalise la bonne opération

F3ES / EF3 : Wehrlein réalise la bonne opération

Calendrier F3 Euroseries 2012

La F3 Euro Series faisait son retour, de même que l’European F3 Championship, tous deux entrant dans leur seconde moitié de saison au Nürburgring. Les deux championnats offrent une lutte entre Daniel Juncadella et Raffaele Marciello, chacun menant un classement.

C’est d’ailleurs Daniel Juncadella qui s’est montré le plus rapide sur ce tracé court du Nürburgring, en 1m23.096s. Le pilote Prema signe la pole, près de deux dixièmes devant Felix Rosenqvist et Sven Müller, blessé à Spa mais meilleur débutant dès son retour. Le Suédois s’était montré le plus rapide en début de séance, devant Raffaele Marciello et Daniel Juncadella. A trois minutes de la fin, Juncadella s’est porté en tête pour ne plus la quitter. Raffaele Marciello complètera la deuxième ligne suivi de Pascal Wehrlein, tandis que Carlos Sainz sera septième. Pour la grille de la course 3, établie sur les deuxièmes meilleurs temps, Juncadella sera à nouveau en pole devant Sven Müller.

La première place, Daniel Juncadella ne l’aura jamais quittée au cours de la première course à l’issue de laquelle il s’impose face à Sven Müller et Pascal Wehrlein. Au départ, Sven Müller a pris le meilleur sur Pascal Wehrlein et Felix Rosenqvist et l’ordre est resté inchangé chez les protagonistes durant les 29 tours. Rosenqvist finit sa course au pied du podium, une légère déception pour le Suédois qui avait inquiété Juncadella au premier virage. Jazeman Jaafar prend la cinquième place et se classe premier chez les moteurs Volkswagen. Il devance Marciello et Sainz, ce qui permet à Juncadella de prendre la tête au championnat European F3. Alexander Sims, Tom Blomqvist et Will Buller complètent le top 10, ce qui signifie que Sims partira en pole de la course 2. L’ancien pilote GP3, depuis parti s’occuper avec la McLaren MP4-12C, revient en F3 après deux ans d’absence pour cet unique meeting, dans le but de pouvoir participer au GP de Macao en fin d’année.

Pilotant une Dallara du team T-Sport, Alexander Sims n’a pas manqué de marquer l’histoire en signant la première victoire d’un moteur Nissan en F3 Euro Series, dès sa deuxième course, là où Nick McBride n’a signé qu’un podium cette saison avec la même machine en British F3. Raffaele Marciello et Felix Rosenqvist l’accompagnent sur le podium, devant Pascal Wehrlein et Sven Müller. Nouveau leader, Daniel Juncadella s’est contenté de la huitième position, la même qu’au départ. Sims a gagné le sprint vers le premier virage avant de construire graduellement l’écart sur Raffaele Marciello, qui a dépassé Carlos Sainz au départ. Une deuxième place qui lui permet d’être le meilleur scoreur de la course, Sims n’étant pas éligible aux points. Sainz était parti pour monter sur le podium mais l’Espagnol a écopé d’un drive-through, ses mécaniciens n’ayant pas évacué la grille à temps. C’est ainsi que Rosenqvist hérita du podium, devant Wehrlein et Müller. Tom Blomqvist et Jazeman Jaafar rentrent également dans les points, devant Juncadella et Lewis, auteur d’une belle remontée.

La troisième course sera plus chaotique, avec dès le départ une traversée de la piste du poleman Juncadella forçant Rosenqvist à aller sur l’herbe, puis toucher le mur. Juncadella écopera d’un drive-through suite à cet incident, qui ne sera pas le seul du départ puisque Raffaele Marciello et Sven Muller s’accrochent au 4ème virage, menant à l’abandon des deux pilotes Prema. Une fois les accidents achevés et les pénalités servies, héritait de la tête devant Buller, Sainz et Sims. Ce dernier tentera de dépasser le membre du Red Bull Junior Team au 6ème tour mais les deux hommes ne parviendront pas à éviter le contact : Sainz redescend alors en 10ème place tandis que Sims doit changer de museau. Un contact qui profite à Jazeman Jaafar, dorénavant sur le podium malgré les attaques d’Emil Bernstorff, Tom Blomqvist et Michael Lewis, remonté de la 13ème place après son premier tour difficile. Les positions ne changeront pas toutefois en tête, laissant Wehrlein remporter sa première course de l’année. Derrière le groupe Jaafar, Juncadella et Sainz se sont accrochés menant à l’abandon de Juncadella et à un drive-though pour Sainz, le tout profitant à Luis Sa Silva, septième à l’arrivée et auteur de sa meilleure performance de la saison, devant Wolf, Zeller et Sainz.

Au championnat, avec sa victoire et sa régularité, Pascal Wehrlein se rapproche de la tête du championnat, dont Daniel Juncadella est toujours le premier. En FIA European, Juncadella prend même la tête face à Marciello. Le prochain meeting sera encore commun aux deux disciplines et se déroulera les 25 et 26 août à Zandvoort.

Formule 3 Euro Series 2012 – Classement général – Meeting 5/8
1. Daniel Juncadella – 150 points
2. Pascal Wehrlein – 138
3. Raffaele Marciello – 136.5
4. William Buller – 128.5
5. Sven Müller – 106
6. Felix Rosenqvist – 96
7. Carlos Sainz – 92
8. Tom Blomqvist – 89
9. Michael Lewis – 86
10. Emil Bernstorff – 50.5
11. Sandro Zeller – 21
12. Lucas Wolf – 16
13. Luís Sá Silva – 12
14. Andrea Roda – 7
15. Philip Ellis – 0

FIA European F3 Championship 2012 – Classement général – Meeting 6/10
1. Daniel Juncadella – 171 points
2. Raffaele Marciello – 157,5
3. Carlos Sainz – 143
4. Pascal Wehrlein – 102
5. William Buller – 97
6. Felix Rosenqvist – 80
7. Michael Lewis – 75
8. Sven Müller – 67
9. Tom Blomqvist – 64
10. Emil Bernstorff – 36
11. Lucas Wolf – 8
12. Luís Sá Silva – 6
13. Andrea Roda – 1
14. Philip Ellis – 0

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox