Accueil / F3 / Jordan King, héritier de Sainsbury’s, roi de la British F3
Jordan King 2013 British F3 Nürburgring
© SRO Ltd / British F3

Jordan King, héritier de Sainsbury’s, roi de la British F3

Les pilotes de British F3 se donnaient une dernière fois rendez-vous en cette saison 2013 sur le circuit du Nürburgring. Après un meeting dominé par Jazeman Jaafar pour sa pige à Brands Hatch, Jordan King arrivait en leader même si William Buller et Antonio Giovinazzi avaient encore leurs chances, tout comme Felipe Guimarães à moindre mesure.

Essais

Dans des conditions humides et venteuses, Jordan King débutait le week-end en dominant les deux séances d’essais du vendredi. Deux fois trente-cinq minutes étaient au programme.

Le matin, William Buller dominait avant de se faire ravir le meilleur temps par Jordan King, dont la meilleure marque était fixée à 2m07.095s. Will Buller terminait à quarante-deux millièmes de seconde, devant Antonio Giovinazzi. Jann Mardenborough et Spike Goddard complétaient le top cinq devant Nicholas Latifi, Felipe Guimarães et Tatiana Calderon. Le débutant Alfonso Celis était devancé par Chris Vlok, l’homme le plus rapide en National Class, où le suspense a été tué avant même le week-end puisque Sun Zheng a été sacré prématurément. Le Chinois se classait deuxième, loin devant William Barbosa.

Jordan King récidivait l’après-midi en réalisant le meilleur tour en 1m52.760s, près d’une seconde plus rapide que ses équipiers Nicholas Latifi et Jann Mardenborough, offrant un triplé à Carlin sur une piste désormais sèche. Will Buller était le meilleur des autres, suivi par Sean Gelael. Felipe Guimarães terminait sixième mais blâmait le trafic. Antonio Giovinazzi, Spike Goddard, Tatiana Calderon et Alfonso Celis devançaient les National Class de Sun Zheng et Chris Vlok, dans une hiérarchie plus habituelle que le matin. William Barbosa continuait ses débuts difficiles en monoplace en tentant de tenir le rythme.

Qualifications

Le leader du championnat, Jordan King, continuait à se mettre en valeur le vendredi en s’offrant la double pole position. Sun Zheng l’imitait en National Class.

Le duel entre Jordan King et Will Buller durait la majeure partie de la session de trente minutes, les deux hommes s’échangeant les meilleurs temps. William Buller menait à la pause mais le second relais se montrait profitable à Jordan King, établissant le meilleur tour du vendredi en 1m49.905s avant de signer le deuxième meilleur tour dans la foulée pour s’assurer la double pole.

William Buller devait se contenter de la première ligne pour la course 1 et la course 3 au Nürburgring. Antonio Giovinazzi était le troisième homme des qualifications et gardait ainsi ses chances pour le titre si les deux hommes de tête connaissaient une défaillance. Nicholas Latifi et Jann Mardenborough complétaient le top cinq devant Felipe Guimarães. Sean Gelael, Spike Goddard, Tatiana Calderon et Alfonso Celis suivaient.

En National Class, Sun Zheng résistait sans problème au défi que Chris Vlok lui imposait. Engrangeant plus d’expérience que jouant le jeu des qualifications, William Barbosa terminait à cinq secondes du Chinois et plus de huit du poleman au scratch.

Course 1

Jordan King faisait un premier pas vers le sacre en s’imposant lors de la première course. Les espoirs de William Buller connaissaient un destin inverse puisque le moteur de sa Fortec rendait l’âme sur la grille. Le Britannique était alors poussé dans la pitlane alors qu’un deuxième tour de formation était donné. Au départ, Jordan King ne tremblait pas et prenait rapidement la tête sur Antonio Giovinazzi qui avait du mal à gérer le survirage de sa monoplace.

Le leader du championnait s’imposait finalement avec plus de dix secondes d’avance sur le champion de Formula Pilota China 2012. En troisième place, on retrouvait Felipe Guimarães qui avait capitalisé sur son départ canon avant de résister jusqu’à l’arrivée aux attaques de Jann Mardenborough et Nicholas Latifi.

Tatiana Calderon se classait sixième après avoir pris l’ascendant sur son équipier Sean Gelael au premier virage. L’Indonésien parvenait, malgré des problèmes de survirage également, à rester devant Spike Goddard et Alfonso Celis. William Buller parvenait à prendre le départ avec trois tours de retard pour essayer de marquer le point du meilleur tour. Il n’y arrivait pas, Jordan King parvenant à faire un meilleur effort.

En National Class, le champion Sun Zheng s’imposait à nouveau avec près d’un tour d’avance sur Chris Vlok, parti en tête-à-queue dans le dernier tour. Du côté de William Barbosa, les débuts en course le voyaient s’accrocher au premier tour avant une course sérieuse mais difficile, à un tour de son équipier Chris Vlok.

Course 2

Spike Goddard profitait de la grille inversée pour se retrouver en pole position. Le départ était une formalité pour le champion 2012 de la National Class, d’autant plus que son partenaire sur la première ligne, Sean Gelael, était débordé au premier virage.

Nicholas Latifi avait fait le choix de partir en pneus usés ce qui lui permettait de prendre la deuxième position dans le premier tour, suivi par Sean Gelael et Antonio Giovinazzi. Parti de la dernière place, William Buller croisait la route de Jordan King qui ne tentait pas l’impossible et le laissait passer pour mieux gérer la situation au championnat.

Buller dépassait alors coup sur coup Antonio Giovinazzi, Jann Mardenborough et Nicholas Latifi, avant de perdre un peu de temps derrière Tatiana Calderon, troisième. Jordan King l’imitait avec plus de prudence. Au septième tour, Sean Gelael partait en tête-à-queue, trois tours avant que Jann Mardenborough ne sorte de la piste.

Dans le dernier tour, William Buller commettait une erreur en essayant de dépasser Tatiana Calderon. Le pilote Fortec sortait de la piste et offrait le titre sur un plateau à Jordan King, qui terminait cinquième de la course.

En tête, Spike Goddard semblait pouvoir décrocher sa première victoire en International Class. C’était sans compter sur Felipe Guimarães qui trouvait finalement l’ouverture dans le tout dernier virage. Troisième, Tatiana Calderon devenait la première femme à monter sur un podium de la catégorie principale de British F3. Nicholas Latifi parvenait à rester quatrième devant Jordan King et Antonio Giovinazzi, dont l’équipier réalisait une fin de course à toute allure. Alfonso Celis continuait à apprendre, se classant devant les National Class.

Chris Vlok avait pris le meilleur sur Sun Zheng au premier virage mais les deux hommes évitaient de peu l’accrochage. Le Chinois n’insistait pas et préférait mettre la pression tout au long des seize tours de course, sans succès. Chris Vlok décrochait ainsi sa première victoire devant Sun Zheng et William Barbosa.

Course 3

La dernière course de l’année en British Formula 3 ne comportait plus vraiment d’enjeu mais un dernier baroud d’honneur des pilotes vaincus n’était pas à exclure.

Loin de cela, le champion tout juste couronné réalisait une prestation parfaite. Poleman, Jordan King ne quittait pas la tête de la course pour s’imposer une troisième victoire cette saison devant William Buller. Celui-ci avait tenté une manoeuvre en début de course, sans succès. La lutte pour la troisième marche du podium opposait Antonio Giovinazzi et Nicholas Latifi mais le Canadien ne trouvait pas l’ouverture sur l’Italien makgré ses pneus neufs, qui conservait ainsi son podium.

Débutant ce week-end, Alfonso Celis réalisait sa meilleur performance en prenant le cinquième rang qu’il défendait tout au long de la course face à Jann Mardenborough et Felipe Guimarães, qui s’étaient frottés jusqu’au tête-à-queue dans le premier tour.

Tatiana Calderon payait le contrecoup de sa belle performance de la veille et ses pneus usés la menaient en huitième position. Cinquième dans les premiers tours, la Colombienne n’avait pas réussi à tenir sa place face à Sean Gelael, Spike Goddard et Alfonso Celis. Spike Goddard écopait toutefois d’un drive-through après un accrochage avec Sean Gelael au neuvième tour. L’Indonésien devait passer aux stands, ruinant sa course.

Sun Zheng terminait la saison comme Jordan King, avec une victoire pour faire honneur à son rang de champion. Réutilisant ses pneus de la course 1, Chris Vlok ne parvenait pas à trouver le rythme. Revenu en fin de course, le Néo-Zélandais partait en tête-à-queue, ruinant ses espoirs de victoire. Chris Vlok terminait toutefois confortablement devant William Barbosa.

Bilan

A 19 ans, Jordan King devient le nouveau champion de British F3. Le fils de Justin King, PDG de Sainsbury’s, succède à Jack Harvey, Felipe Nasr, Jean-Eric Vergne et Daniel Ricciardo au terme d’une saison particulière pour la discipline, marquée par un programme allégé et des questions sur son existence. L’an passé, Jordan King avait été vice-champion de Formula Renault 2.0 NEC.

Le pilote Carlin, dont l’équipe remporte un sixième titre pilotes consécutif dans la discipline, devance Antonio Giovinazzi, champion 2012 de Formula Pilota China, et William Buller. Le Brésilien Felipe Guimarães, vu autrefois en GP3 Series, se classe quatrième devant les Carlin de Nicholas Latifi et Jann Mardenborough. Les Double R Racing de Tatiana Calderon et du jeune Sean Gelael complètent le top huit des pilotes ayant disputé l’intégralité de la saison.

En National Class, le Chinois Sun Zheng était déjà sacré avant le meeting en l’absence d’Ed Jones. Le champion 2012 de China Formula Grand Prix a finalement pour dauphin Chris Vlok, qui n’a pas participé à l’intégralité de la saison, tout comme Ed Jones, Cameron Twynham et Jordan Oon, qui le suivent au classement.

Pour 2014, l’organisation devrait communiquer la semaine prochaine sur le format de la discipline. Un calendrier revenant sur une majorité de circuits britanniques semble tenir la corde, afin de retrouver le statut de la British Formula 3 d’antan et de ne plus faire concurrence au FIA European F3 Championship.

British F3 2013 – Classements généraux finaux
International Class
1. Jordan King – 176 points
2. Antonio Giovinazzi – 135
3. William Buller – 134
4. Felipe Guimarães – 109
5. Nicholas Latifi – 97
6. Jann Mardenborough – 85
7. Tatiana Calderon – 79
8. Sean Gelael – 78
9. Jazeman Jaafar – 58
10. Alfonso Celis – 15
10. Felix Serralles – 15
12. Spike Goddard – 14
13. Zhi Cong Li – 7
Inv. John Bryant-Meisner
National Class
1. Zheng Sun – 205
2. Chris Vlok – 121
3. Ed Jones – 103
4. Cameron Twynham – 82
5. Jordan Oon – 45
6. William Barbosa – 38
7. Roberto La Rocca – 33
8. Liam Venter – 23
9. Sean Walkinshaw – 20
10. Huan Zhu – 19
National B
1. Alice Powell

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox