Accueil / F3 / La Commission Women In Motorsports lance la FIA Formula XX
Alice Powell Status GP GP3 Series 2012
© Daniel Kalisz / GP3 Series Media Service

La Commission Women In Motorsports lance la FIA Formula XX

La FIA annoncera demain le lancement d’ici la fin du mois d’une nouvelle discipline, la Formula XX, destinée aux femmes et promue par de Villota Motorsport.

Après avoir lancé la commission Women In Motorsport l’an passé, la Fédération Internationale de l’Automobile a décidé de franchir un pas supplémentaire sous l’impulsion de sa présidente Michèle Mouton et de ses ambassadrices Susie Wolff, Monisha Kaltenborn et Maria de Villota.

Le père de cette dernière, Emilio, a racheté une trentaine d’anciens châssis Dallara GP3/10 pour lancer la nouvelle catégorie. Celle-ci sera organisée en support du GT Open et de l’European F3 Open, la série se rendra ainsi au Paul Ricard à la fin avril, puis à Portimão, au Nürburgring, à Jerez, à Silverstone, à Spa-Francorchamps, à Monza avant la finale en novembre à Barcelone.

Deux courses par meeting auront lieu, une le samedi, une le dimanche et chacune bénéficiera de sa séance de qualifications d’une durée de 30 minutes, et du barème F1 après des courses d’une centaine de kilomètres.

Confrontée au manque de femmes dans le sport automobile, la FIA a longtemps hésité avant de lancer une discipline réservée aux femmes.

« Nous pensions qu’une discipline à part ne rendrait pas service aux femmes d’aujourd’hui », avoue Michèle Mouton. « Mais à un moment donné, il faut bien amorcer le processus, d’autant plus que nous sommes parvenues à obtenir des garanties pour assurer une suite à nos futures championnes féminines, et donc aux chromosomes XX. Tout comme utiliser un ensemble technique déjà rentabilisé par les GP3 Series nous aide à garder un budget assez bas ».

En effet, la FIA annoncera demain à Paris que la championne 2013 de la Formula XX obtiendra un volant en 2014 dans la structure championne en titre des GP3 Series, sur la base de la saison en cours pour ne pas faire atterrir les championnes dans les mêmes équipes et assurer un premier tremplin aux meilleures recrues. Le budget sera assuré par une partie de l’amende de 100 millions de dollats payée par McLaren suite à la saison 2007 mais aussi par un pool de partenaires globaux démarchés par la FIA.

Le casting de la saison 2013 de Formula XX

Si Vicky Piria, Carmen Jorda, Samin Gomez et Alice Powell ne sont pas éligibles, ayant déjà conduit la monoplace en championnat auparavant, elles pourraient participer à quelques manches sans pouvoir marquer de points.

En revanche, de nombreuses femmes sont pressenties pour être engagées dans ce championnat qui reprend les bases de la Formule 2, à savoir l’absence d’équipes et une rotation des ingénieurs selon les meetings. Ainsi, on notera le retour en monoplace d’Emma Kimilainen-Liuski qui reviendra après son accouchement prévu dans l’été. La Finlandaise, 5ème de la Formula Palmer Audi en 2009, sera accompagnée d’autres jeunes louves, telles que Natasha Seatter, vue en JK Racing Asia Series et Formula Gulf 1000, ou encore Alexandra Asmasoebrata, vue en Asian Formula Renault.

D’ici les quatre semaines restantes avant le début du championnat au Castellet, d’autres femmes comme Valeria Carballo, Tatiana Calderon, Michela Cerruti, d’un niveau F3 devraient officialiser leurs présences, au moins partielle. La jeune néerlandaise Beitske Visser se verra imposer un double-programme avec l’ADAC Formel Masters par le Red Bull Junior Team, tout comme Stéphane Kox par les moyens de sa famille.

Parmi les rumeurs, l’Allemande Tina Arbinger pourrait également doubler les disciplines autant que possible tandis qu’un trio américain composé d’Ashley Freiberg (vue en Star Mazda l’an passé), Shannon McIntosh et Colette Davis serait pressenties. Deux polonaises ont également été approchées : Natalia Kowalska, vue en F2, et Malgorzata Rdest, engagée en BRDC F4.

Corinna Kamper, Diana Rosario, Veronica Valverde et Natalia Freidina devraient également participer à quelques manches au cours de la saison, qui devrait compter jusqu’à une vingtaine de monoplaces sur la grille sur quelques manches. Les voitures étant prêtes et la structure d’Emilio de Villota sachant gérer les urgences et l’apprentissage, l’Espagnol possède l’école RACE, le projet devrait prendre plus de consistance tout au long du mois d’avril.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox