Accueil / F3 / Lucas Foresti remporte son second F3 Brazil Open

Lucas Foresti remporte son second F3 Brazil Open

Lucas Foresti remporte son second F3 Brazil Open© Photo – Flávio Quick – Divulgação

Ce week-end avait lieu la troisième édition du Formula 3 Brazil Open, se déroulant sur le circuit d’Interlagos comme à l’accoutumée.

Cette année, les concurrents s’affrontaient sur des Dallara F309 (Classe A) ou F301 (Classe B), toutes propulsées par des moteurs Berta et des pneus Pirelli. Le format de l’Open reste le même, avec une séance de qualifications, déterminant la grille pour la course 1 (19 tours), qui détermine la grille pour la course 2 (20 tours). L’addition des points de ces deux premières courses établit la grille pour la course 3 (16 tours), dont le résultat détermine la grille finale pour la course numéro 4 finale. Vous avez suivi ?

Un temps de piste assez conséquent donc, pour se remettre en forme avant la reprise des essais privés européens.

Malgré les 4 courses, seul le vainqueur final est récompensé. L’Open est ouvert à tous les pilotes ayant un niveau équivalent à la Formule 3. Néanmoins, malgré la présence de William Buller et Vittorio Ghirelli en 2010, le plateau n’a connu que des Brésiliens en 2011, et un seul non-Brésilien pour cette édition, le Vénézuélien Robert La Rocca.

Qui succèdera donc à William Buller et Lucas Foresti, les deux précédents vainqueurs ? Parmi les principaux prétendants, Lucas Foresti fait figure de favori en tant que tenant du titre. Pipo Derani (British F3), Fabio Gamberini (European F3 Open) et André Negrão (Formule Renault 3.5) sont également parmi les challengers les plus redoutables… sur le papier.

Dès les qualifications, Lucas Foresti signe la pôle avec trois dixièmes d’avance sur Fabiano Machado et sept sur Pipo Derani. André Negrão, 5ème, est déjà à 1,2 seconde. La course 1 a connu le même scénario, avec le même trio tranquillement en tête, dans le même ordre. La course 2 a vu Lucas Foresti conserver son invincibilité alors que derrière, Pipo Derani et Victor Guerin ont su dépasser Fabiano Machado. Ces deux premières courses ont alors établi la grille de départ pour la course 3, où sans surprise, Lucas Foresti sera en pôle, devant Pipo Derani, Fabiano Machado, Victor Guerin, Robert La Rocca, André Negrão et le reste du peloton. La déception du week-end provient à ce moment du week-end pour Fabio Gamberini, qui n’a pu participer à la moindre compétition pour le moment (et du week-end par la suite). Du côté de la Classe Light, Raphael Raucci, Higor Hoffmann, Ricardo Landucci et Victor Franzoni se disputent de peu la pôle, les 4 pilotes totalisant 15 points pour la grille de la course 3. Derrière, Vinícius Alvarenga marque le pas.

Cette course 3 verra plus d’animation que les deux courses précédentes réunies, même si l’issue en tête est la même, avec un Lucas Foresti toujours impressionnant en tête. Derrière Pipo Derani est poussé à l’abandon dès la premier tour, ce qui est une mauvaise opération avant la course finale. C’est Victor Guerin qui réussit à prendre la seconde place, devant Robert La Rocca et André Negrão. Cette course a également été marquée par les problèmes de Fabano Machado, qui finira huitième et dernier classé, proche de prendre un tour. Mais après course, Victor Guerin prend une pénalité de vingt secondes pour faux départ, et se retrouve donc rétrogradé à la sixième place.

La course 4, et donc course finale, voit ainsi Foresti partir de la grille comme à l’accoutumée. Il est ainsi le grand favori pour doubler la mise avec sa victoire de 2011 tant ses principaux rivaux se sont neutralisés au cours du week-end.

Dès le départ, André Negrão passe Roberto La Rocca pour le gain de la seconde place. Fabiano Machado et Pipo Derani sont déjà remontés quatrième et cinquième, devant Victor Guerin, tandis que Vinicius Alvarenga mène la catégorie Light. Au troisième tour, Victor Guerin repasse troisième, déjà 4,5 secondes derrière Negrão alors que Machado a fait une erreur. Victor Franzoni passe Alvarenga. Dans le même tour, Victor Guerin et Roberto La Rocca s’accrochent, le Vénézuélien ne repartira pas. Franzoni sur sa vieille Dallara F301 est sur le podium provisoire devant Pipo Derani et Alvarenga. Mais le Safety-Car entre en piste pour nettoyer la piste, La Rocca étant toujours mal situé alors que Guerin est reparti.

La course reprend au 7ème tour mais Higor Hoffmann (8ème), Fabiano Machado (9ème) et Ricardo Landucci (10ème) s’accrochent tous les trois dès le restart, ce qui entraine un drapeau rouge. Au nouveau départ, Foresti conserve la tête, devant Negrão, Derani et Guerin. Malheureusement pour lui, Franzoni ne reprend pas le départ. Le premier tour après le drapeau rouge signe la fin de la course pour Pipo Dernai et Victor Guerin.

A mi-course (sept tours + trois), ils ne sont plus que quatre en course. Foresti mène devant Negrão, à deux secondes et demie, tandis que Alvarenga et Raucci se disputent la troisième place, mais aussi celle signifiant la victoire de la Classe Light puisqu’ils sont les derniers rescapés de la catégorie B.

Petit à petit, Foresti creuse son avance sur Negrão, qui creuse également la sienne sur Alvarenga qui distance aussi de son côté Raphael Raucci. La course ne connait pas de changement, et le drapeau à damiers s’abat après une heure de course, drapeau rouge inclus. Les positions demeurent les mêmes, et seuls seize tours ont eu lieu sur les vingt prévus.

Lucas Foresti, qui aura 20 ans en mai, remporte ainsi pour la seconde année consécutive le F3 Brazil Open en gardant son invincibilité tout au long du week-end. Le reste de sa saison n’est pas encore défini pour celui qui a terminé treizième puis septième de ses deux premières saisons en British F3. Septième, ce fut également sa place lors du dernier GP de Macao, après sa vingt-deuxième place en 2010.

Classement F3 Brazil Open 2012
1 – Lucas Foresti (A), 16 tours en 28:20.441
2 – André Negrão (A), à 9.648
3 – Vinicius Alvarenga (B), à 25.158
4 – Raphael Raucci (B), à 26.485
5 – Luis Derani (A), à 8 tours
6 – Victor Guerin (A), à 8 tours
7 – Victor Franzoni (B), à 9 tours
8 – Higor Hoffmann (B), à 10 tours
9 – Fabiano Machado (A), à 10 tours
10 – Ricardo Landucci (B), à 10 tours
11 – Roberto La Rocca (A), à 13 tours
12 – Fabio Gamberini (A), non partant.

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox