Accueil / F3 / Masters F3 : Daniel Juncadella remporte l’édition 2012

Masters F3 : Daniel Juncadella remporte l’édition 2012

Daniel Juncadella F3 Euro Series 2012 Valencia
Les Masters lui auront demandé de venir trois fois avant de repartir avec un trophée, mais il obtient la plus belle médaille. Daniel Juncadella remporte l’édition 2012 des Masters de F3 à Zandvoort au terme d’un week-end maîtrisé de bout en bout et peut désormais ajouter la coupe du vainqueur à celle du GP de Macao dont il est sorti vainqueur l’an passé.

Parti de la pole position, Daniel Juncadella conserve la tête au départ, qui avait été synonyme d’abandon pour lui l’an passé. Carlos Sainz connait un départ plus faillible, débordé par Raffaele Marciello et Hannes van Asseldonk. Felix Serralles part à la faute dès le premier tour, fin de la course pour le Puerto-Ricain de Fortec. Raffaele Marciello se met rapidement dans le rythme de Juncadella et tente une attaque au 3ème tour avant le virage Tarzan. Juncadella résiste et remet la machine en route pour créer un nouvel écart.

Au 5ème tour des 25 prévus, Juncadella mène la danse devant Marciello, van Asseldonk, Sainz, Wehrlein et Buller. Les écarts se creusent progressivement sous l’impulsion de Daniel Juncadella qui aligne les meilleurs tours, étant le seul pilote tournant en 1m33s. Son avance s’élève à plus de sept secondes à l’arrivée sur Raffaele Marciello, meilleur débutant de ce Masters 2012. Le protégé de la Ferrari Driver Academy confirme ainsi qu’il est l’un des Italiens les plus en vues pour l’heure, tout comme son équipe, Prema Powerteam, réalise le doublé et confirme sa domination tant en European F3 Championship qu’en F3 Euro Series. Hannes van Asseldonk monte sur le podium mais le Néerlandais a dû résister à la charge de Carlos Sainz, qui doit se contenter de rester au pied du podium. Le seul point positif qu’il pourra tirer de cette course est sa position de meilleure Dallara à moteur Volkswagen. Maigre récompense quand seules les trois Carlin sur vingt voitures étaient dans ce cas.

Derrière le carré de tête, le vainqueur de l’an passé, Felix Rosenqvist, est l’une des déceptions de cette édition. Parti 5ème, le Suédois franchit la ligne d’arrivée en 9ème position, derrière Pascal Wehrlein, William Buller, Alex Lynn et Michael Lewis. Il réussit toutefois à devancer le jeune Sven Muller au sein de ce groupe composé de dix pilotes se tenant en 4 secondes au drapeau à damiers. L’animation au sein de ce groupe a occupé la majeure partie de l’action aujourd’hui.

Parmi les abandons, outre le cas Serralles évoqué plus haut, Luis Sa Silva a jeté l’éponge après un tête-à-queue dans le virage Tarzan alors qu’il tentait de passer Conor Daly au 21ème tour. Quant à Sandro Zeller, il n’a pas pu prendre le départ en raison de réparations trop tardives, les autres pilotes se plaçant sur la grille alors que la Dallara était encore désossée.

Après s’être montré le plus rapide des deux séances de qualifications et avoir été en tête de tous les tours de course, les Masters de F3 2012 ont ressemblé à un long fleuve tranquille pour Daniel Juncadella, qui peut imiter en fin de saison David Coulthard (1991) et Alexandre Prémat (2004) s’il remporte le GP de Macao dans la même année que les Masters. Il réaliserait alors un autre doublé, celui de remporter deux fois de suite Macao, ainsi que l’avait fait Edoardo Mortara en 2009 et 2010, pour prendre l’exemple le plus récent.

Masters F3 2012 – Zandvoort – Course
1. Daniel Juncadella – Prema – 25 tours
2. Raffaelle Marciello – Prema – +7.594s
3. Hannes van Asseldonk – Fortec – +17.394s
4. Carlos Sainz – Carlin – +18.473s
5. Pascal Wehrlein – Mücke – +22.008s
6. William Buller – Carlin – +28.611s
7. Alex Lynn – Fortec – +29.450s
8. Michael Lewis – Prema – +29.975s
9. Felix Rosenqvist – Mücke – +31.793s
10. Sven Muller – Prema – +32.613s
11. Pipo Derani – Fortec – +34.110s
12. Geoff Uhrhane – Double R – +41.954s
13. Dennis van de Laar – Carlin – +48.363s
14. Andrea Roda – Jo Zeller – +50.379s
15. Conor Daly – Double R – +54.769s
16. Josh Webster – T-Sport – +87.216s
17. Spike Goddard – T-Sport – + 1 tour
18. Luis Sa Silva – Angola – + 4 tours
19. Felix Serralles – Fortec – + 25 tours
NP. Sandro Zeller – Jo Zeller

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox