Accueil / F3 / Masters F3 – Felix Rosenqvist reconquiert Zandvoort

Masters F3 – Felix Rosenqvist reconquiert Zandvoort

RTL GP Masters of Formula 3, Zandvoort (NL)

David Coulthard, Jos Verstappen, Takuma Sato, Lewis Hamilton, Paul di Resta, Nico Hülkenberg, Jules Bianchi et Valterri Bottas se cherchaient un successeur ce week-end lors des Masters de F3 à Zandvoort. Malgré son échec du doublé l’an passé face à Daniel Juncadella, Felix Rosenqvist partait en favori, fort de sa deuxième position en F3 Europe mais aussi son succès en 2011 aux Masters. L’histoire allait-elle être aussi simple ?

Essais

Felix Rosenqvist débutait bien son entreprise de reconquête des Masters dès la première séance d’essais libres. Le Suédois du Mücke Motorsport signait le meilleur tour en 1m31.989s sur le tracé des Pays-Bas en prenant la tête du classement à mi-séance. Seul à passer sous la barre des 1m32s, Rosenqvist devançait les Carlin de Jordan King et Harry Tincknell. En quatrième position, le remplaçant de Raffaele Marciello, Emil Bernstorff, se montrait le plus rapide des Prema Powerteam dès son retour dans la catégorie devant ses coéquipiers Lucas Auer et Alex Lynn. On retrouvait ensuite la Fortec de Pipo Derani, l’Eurointernational de Tom Blomqvist, la Prema de Michael Lewis et la ma-con de Sven Müller.

La deuxième session tournait à l’avantage des Prema puisque Lucas Auer et Alex Lynn prenaient la tête à l’issue d’un exercice interrompu brièvement suite aux sorties de Josh Hill, Yuhi Sekiguchi et Sean Gelael. Toutefois, le neveu de Gerhard Berger ne parvenait pas à battre le temps de Felix Rosenqvist le matin puisqu’il signait un modeste (relatif) 1m32.157s dans son meilleur effort. Le Suédois se classait toutefois troisième devant Tom Blomqvist, Emil Bernstorff, Harry Tincknell, Nicholas Latifi, Eddie Cheever, Pipo Derani et Dennis van de Laar, local de l’étape.

Qualifications

Organisées en deux parties de vingt minutes, la première séance de qualifications voyait Felix Rosenqvist établir le meilleur temps en 1m30.839 devant Harry Tincknell, Alex Lynn et Emil Bernstorff.

Sous un grand soleil, Lucas Auer avait pris les devants en début de séance avant de céder face aux efforts de Felix Rosenqvist et de Pipo Derani. La domination du Brésilien ne résistait toutefois pas longtemps après les changements de gommes.

La chasse au chrono se déroulait dans les dernières minutes. Sven Müller se plaçait un court temps en tête, répliquant même au tour de Nicholas Latifi. Seulement, Felix Rosenqvist allait être trop fort malgré la brève interruption à trois minutes du but causée par la sortie d’Antonio Giovinazzi. Les positions ne changeaient plus après le restart mais les pilotes pouvaient encore compter sur la deuxième session pour améliorer leurs temps et leurs positions.

Malheureusement pour ceux qui espéraient jouer leur va-tout, la deuxième séance se montrait moins rapide que la précédente. Felix Rosenqvist se montrait à nouveau le plus rapide mais ne parvenait pas à améliorer sa performance matinale.

Le Suédois du Mücke Motorsport s’offrait toutefois la pole, confortant son statut de favori pour reconquérir les Masters. Harry Tincknell l’accompagnait sur la première ligne, suivi des Prema d’Alex Lynn, Emil Bernstorff et Lucas Auer. Sven Müller complétait la troisième ligne devant Tom Blomqvist et les Carlin de Nicholas Latifi, Jordan King et Jann Mardenborough. Eddie Cheever prenait pour sa part le départ en onzième position devant Dennis van de Laar, l’un des rares pilotes à améliorer l’après-midi.

Course

Felix Rosenqvist contrôlait à la perfection le peloton au départ. Alex Lynn et Emil Bernstorff gagnaient tous deux une place et se retrouvaient derrière le leader après un envol moyen de Harry Tincknell. On retrouvait Sven Müller au cinquième rang devant Lucas Auer, Tom Blomqvist, Jordan King, Eddie Cheever et Nicholas Latifi.

Au terme d’un premier tour vierge en incident, Felix Rosenqvist possédait déjà une avance supérieure à la seconde. Le Suédois allait construire progressivement son avantage face à Alex Lynn. Ce dernier avait beau tenter de reprendre des dixièmes à son adversaire, Felix Rosenqvist répliquait dans la foulée, y compris au seizième tour. Surpris par la présence de la voiture médicale sur la piste suite à la sortie de Sean Gelael, Rosenqvist perdait près de deux secondes. Un avantage qu’il rattrapait dans la foulée pour finalement s’imposer, son second succès à Zandvoort, avec près de six secondes d’avance sur Alex Lynn et Emil Bernstorff.

L’action en piste était plus intense au sein du peloton malgré de rares tentatives. Lucas Auer tentait de prendre l’avantage sur Sven Müller au cinquième tour. Sa tentative au quatrième tour échouait malgré un léger contact sans conséquence au virage Tarzan. Lorsque l’Autrichien récidive au même endroit un tour plus tard, nouveau contact. Auer tire tout droit au freinage, suspension avant-gauche pliée tandis que Sven Müller rejoint les stands pour abandonner.

Tom Blomqvist s’installait alors en cinquième place mais à trois tours de l’arrivée, un problème d’embrayage ruinait la course du pilote membre du Red Bull Junior Team. Cela profitait à Jordan King, dix secondes devant Eddie Cheever, Nicholas Latifi, Pipo Derani et William Buller, auteurs d’une course sage.

On retrouvait en dixième position Antonio Giovinazzi, longtemps à l’attaque derrière Michael Lewis. L’Américain craquait dans les derniers tours face à l’Italien mais aussi Dennis van de Laar. Jann Mardenborough aurait également pu en profiter mais le Britannique, déventé au dix-septième tour, n’arrivait pas à dépasser les échappements de Lewis avant l’arrivée.

Un scénario similaire à Giovinazzi attendait Spike Goddard. Le seul pilote au moteur Nissan du plateau attendait la seconde partie de la course pour dépasser Roy Nissany. L’Israélien était surpris par Josh Hill, modeste quinzième.

Sandro Zeller suivait devant Yuhi Sekiguchi, de justesse devant André Rudersdorf et Tatiana Calderon, vingtième et dernière dans le tour du vainqueur.

Formule 3 2013 – Masters Zandvoort – Classement course
Pos Pilote Equipe Temps/Ecart
1 Felix Rosenqvist Mücke 25 tours
2 Alex Lynn Prema Powerteam +5.787s
3 Emil Bernstorff Prema Powerteam +6.698s
4 Harry Tincknell Carlin +12.534s
5 Jordan King Carlin +19.781s
6 Eddie Cheever Prema Powerteam +29.274s
7 Nicholas Latifi Carlin +29.874s
8 Pipo Derani Fortec +30.536s
9 William Buller Fortec +31.491s
10 Antonio Giovinazzi Double R +34.043s
11 Dennis van de Laar Van Amersfoort Racing +35.260s
12 Michael Lewis Mücke +36.475s
13 Jann Mardenborough Carlin +36.569s
14 Spike Goddard T-Sport +40.224s
15 Josh Hill Fortec +44.219s
16 Roy Nissany Mücke +46.776s
17 Sandro Zeller Jo Zeller +54.058s
18 Yuki Sekiguchi Mücke +54.354s
19 André Rudersdorf Ma-Con +54.744s
20 Tatiana Calderon Double R Racing +55.142s
21 Tom Blomqvist Eurointernational + 3 tours
NC Sean Gelael Double R Racing + 13 tours
NC Sven Müller Ma-Con + 20 tours
NC Lucas Auer Prema + 21 tours

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox