Accueil / F4 / ADAC Formel Masters – Günther et Schiller vainqueurs au Lausitz

ADAC Formel Masters – Günther et Schiller vainqueurs au Lausitz

Maximilian Günther 2013 ADAC Formel Masters Lausitzring

Le Lausitzring accueillait la sixième des huit étapes du championnat 2013 d’ADAC Formel Masters. Leader du championnat, Alessio Picariello pouvait prendre une option sur le titre dès ce week-end mais ses poursuivants, à commencer par Maximilian Günther, ne comptaient pas se laisser faire.

Essais

Le plus rapide des essais se nommait Maximilian Günther. Dans les ultimes moments de la séance, le pilote Mücke enregistrait le meilleur temps en 1m24.226s, moins d’un dixième devant Jason Kremer et Ralph Boschung, longtemps leader. Alessio Picariello et Beitske Visser complétaient un top cinq composé de cinq équipes différentes. Hendrik Grapp suivait en sixième place devant Mikkel Jensen, Marvin Dienst, Fabian Schiller et Callan O’Keeffe.

Onzième, Nicolas Beer était le dernier dans la seconde du leader et devançait Indy Dontje, Benedikt Gentgen et Kim-Luis Schramm. Stefan Riener se classait quinzième devant Stéphane Kox, Marcel Lenerz, Kim-Alexander Giersiepen, Martin Gatz, Giorgio Maggi et Hannes Utsch.

Qualifications

Démontrant ses progrès sur un tour, Maximilian Günther s’offrait une nouvelle double pole position, la troisième de suite. Le pilote Mücke de 16 ans s’offrait le luxe de devancer Alessio Picariello au terme d’une belle bataille entre les deux coéquipiers, le Belge ayant l’ascendant jusqu’aux six dernières minutes. Günther améliorait encore en 1m23.824s à trois minutes du but pour s’assurer les deux poles en jeu. Plusieurs fois poleman et deuxième du championnat, le protégé de l’ADAC Sports Foundation avait alors à coeur d’enfin convertir une pole en victoire.

Derrière les deux hommes de tête, Marvin Dienst se classait troisième devant Hendrik Grapp et Jason Kremer. Nicolas Beer complétait la troisième ligne, suivi par Mikkel Jensen, Ralph Boschung, Beitske Visser et Fabian Schiller.

La grille de la course 2 étant établie sur les deuxièmes meilleurs tours de chaque pilote, on retrouvait Maximilian Günther et Alessio Picariello en première ligne devant Jason Kremer, Hendrik Grapp et Marvin Dienst. Mikkel Jensen se classait sixième tandis que le top dix était complété par Beitske Visser, Nicolas Beer, Fabian Schiller et Kim-Luis Schramm.

Course 1

Le poleman ne ruinait pas ses chances cette fois en devenant le premier débutant à s’imposer cette année. Auteur d’un envol parfait, le jeune allemand se retrouvait rapidement sous l’intense pression du leader du championnat, Alessio Picariello. Maximilian Günther résistait et parvenait même à s’offrir un petit matelas de sécurité au fil des tours, franchissant la ligne d’arrivée avec deux secondes d’avance sur le Belge.

La bataille pour la troisième position était plus indécise. Jason Kremer et Hendrik Grapp rattrapaient rapidement Marvin Dienst, en difficultés. Hendrik Grapp prenait l’avantage dans le trio mais perdait de nombreuses places dans le dernier tour suite à son accrochage avec Marvin Dienst, au grand bénéfice de Jason Kremer qui héritait de la plus petite marche du podium.

Nicolas Beer et Marvin Dienst se classaient dans les cinq premiers suivis par Beitske Visser, sixième après une superbe manœuvre sur Ralph Boschung, septième. Fabian Schiller, Stefan Riener et Hendrik Grapp complétaient le top dix avant la pénalité infligée à Marvin Dienst après la course pour son implication dans l’accrochage. Perdant trente secondes, le champion de Formule BMW Talent Cup en titre rétrogradait de la cinquième à la quinzième place, permettant à Indy Dontje de récupérer le point de la dixième place.

Course 2

Maximilian Günther récidivait le dimanche matin en signant son deuxième succès et son dixième podium de l’année, à nouveau devant Alessio Picariello. Les deux hommes se détachaient du reste du peloton dès le départ et faisaient la course en tête. Le leader du championnat, Alessio Picariello, restait dans les échappements du jeune leader sans jamais parvenir à faire la différence ni même tenter la moindre manoeuvre. Un échec relatif pour le Belge qui ne remportait pas la deuxième course d’un week-end pour la première fois de l’année.

Derrière les deux pilotes Mücke, Marvin Dienst accrochait le podium à dix-huit secondes du duo de tête. Le pensionnaire du Neuhauser Racing devançait son équipier Nicolas Beer après s’être débarrassé de Hendrik Grapp au sixième tour, après que ce dernier ait accroché Beitske Visser, poussée à l’abandon. Ralph Boschung complétait les cinq premiers après un dépassement sur Mikkel Jensen dans les derniers tours. Le Danois se classait sixième suivi par Fabian Schiller, Stefan Riener et les Lotus d’Indy Dontje et Callan O’Keeffe, bataillant jusqu’au tout dernier tour au profit du Néerlandais.

Course 3

L’Autrichier Stefan Riener héritait de la pole position grâce à la grille inversée. Il devançait Fabian Schiller sur la première ligne, les deux hommes étant suivis par Mikkel Jensen et Ralph Boschung, présents sur la deuxième ligne.

Plus lent à l’extinction des feux, Stefan Riener perdait l’avantage de la première place sur la grille au profit de Fabian Schiller. Les deux hommes étaient suivis par Ralph Boschung, qui avait dépassé Mikkel Jensen. Malgré un rythme semblant moins rapide que ses poursuivants, Fabian Schiller conservait la tête de la course. Le trio de tête se faisait même rattraper par Alessio Picariello dans les derniers tours mais la progression du Belge s’arrêtait ici puisque sa tentative sur Ralph Boschung se terminait en un contact entre les deux hommes le long de la ligne de départ-arrivée.

La monoplace du Suisse restait bloquée sur la piste et Nicolas Beer ne pouvait l’éviter. La direction de course préférait jouer la sagesse en décidant de sortir le drapeau rouge, synonyme de fin de course pour les concurrents. Le classement restait donc figé sur le dernier tour complété par l’ensemble des pilotes, déclarant Fabian Schiller vainqueur devant Stefan Riener et Ralph Boschung.

Initialement quatrième, Alessio Picariello héritait d’une pénalité de trente secondes pour sa participation à l’incident. Parti vingtième, Jason Kremer héritait alors de la quatrième place, suivi par Marvin Dienst, Mikkel Jensen et Maximilian Günther. Nicolas Beer, Beitske Visser et Hendrik Grapp complétaient les dix premiers après une belle bataille incluant la Néerlandaise, partie du fond de la grille. Cependant, le Danois était disqualifié et écopait de dix places de pénalité pour la course suivante pour une manœuvre dangereuse effectuée sous drapeau jaune. Indy Dontje récupérait de cette manière le dixième rang.

Bilan

Alessio Picariello caracole toujours en tête du championnat, Maximilian Günther profitant de sa victoire pour avancer lui aussi à son rythme, mais avec plus de 60 poins de retard sur le Belge. Le championnat d’ADAC Formel Masters. La prochaine étape de ce championnat se jouera au Slovakiaring le week-end du 15 septembre.

ADAC Formel Masters 2013 – Classement pilotes – Meeting 6/8
Pos Pilote Points
1 Alessio Picariello 288
2 Maximilian Günther 216
3 Nicolas Beer 173
4 Jason Kremer 163
5 Indy Dontje 123
6 Marvin Dienst 118
7 Hendrik Grapp 104
8 Ralph Boschung 80
9 Mikkel Jensen 73
10 Beitske Visser 68
11 Fabian Schiller 55
12 Stefan Riener 46
13 Callan O’Keefe 27
14 Kim-Luis Schramm 23
15 Florian Herzog 17
16 Stéphane Kox 2
17 Benedikt Gentgen 1
18 Kim-Alexander Giersiepen 1

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l’affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox