Accueil / F4 / ADAC Formel Masters – Picariello et Dontje triomphent

ADAC Formel Masters – Picariello et Dontje triomphent

Alessio Picariello 2013 ADAC Formel Masters Oschersleben

Comme l’ATS F3, l’ADAC Formel Masters débutait ce week-end à Oschersleben. Un coup d’envoi qui a rapidement vu l’un des vingt pilotes sur la grille prendre ses aises.

Essais

Seulement, pas dès les essais. Il faut savoir cacher son jeu, après tout ! En revanche, Maximilian Günther a été le plus rapide lors de la séance d’essais libres du vendredi en 1m30.015s, devant Marvin Dienst, Hendrick Grapp, Alessio Picariello et Jason Kremer. Les conditions étaient optimales pour que les pilotes se préparent, avec en l’occurrence un soleil rayonnant, ravi de voir les hostilités reprendre après l’intersaison !

Un débutant a donc mené la charge d’entrée de jeu. Derrière Kremer, on retrouve le Danois Mikkel Jensen, qui court pour Lotus, ainsi que Stefan Riener. Le pilote Neuhauser Racing devançait deux membres de l’équipe KUG Motorsport, à savoir Florian Herzog et Ralph Boschung. Pour sa part, Indy Dontje complétait le top 10.

Qualifications

Le Belge Picariello n’a pas tremblé sous les gouttes pour remporter deux poles grâce à un meilleur tour en 1m44.819s et à un deuxième meilleur tour qui n’aura pas été battu par les autres seconds meilleurs tours du côté de ses adversaires.

La séance s’est déroulée non sans incidents, avec par exemple deux drapeaux rouges. Le premier était de la responsabilité de Martin Gatz, qui est venu s’échouer dans les graviers. Quant au second, c’était l’affaire de Ralph Boschung et de Stéphane Kox, le duo perdant coup sur coup le contrôle de leur monture.

La seconde meilleure performance était à créditer à Jason Kremer en 1m45.827, devant Maximilan Günther et Hendrik Grapp qui fournissent la deuxième ligne de la première course devant Mikkel Jensen, Nicolas Beer, Callan O’Keefe et Kim-Luis Schramm.

Course 1

Après la pole, il fallait rallier l’arrivée. Picariello ne s’est pas fait prier pour exaucer cette maxime d’une manière assez confortable : une marge de 16 secondes à l’arrivée sur son coéquipier Hendrik Grapp, qui s’invite sur le podium devannt le troisième homme Nicolas Beer.

Kremer parait pourtant deuxième, mais une erreur commise dans le premier tour lui a coûté de nombreuses places au classement. Günther n’a pas connu une telle déconvenue, mais son départ raté l’a fait laisser filer la troisième place sur la grille. Une aubaine pour Grapp et Beer qui n’en demandaient pas tant pour monter sur le podium provisoire aussi vite ! Günther ne s’est pas pour autant démonté et est remonté à la quatrième place finale grâce à une sacrée détermination.

Celle-ci ne lui a cependant pas suffi pour conserver ce rang : Indy Dontje ne l’entendait pas de cette oreille et lui a repris cette quatrième place. Malgré cela, Günther est classé meilleur débutant de cette première course. Si Herzog terminait sixième, une pénalité de temps à hauteur de trente secondes suite à un secteur pris trop vite sous drapeau jaune l’a relégué treizième au classement. Ainsi, c’est Callan O’Keefe qui a hérité de cette position devant Marvin Dienst, Beitske Visser, Stefan Riener et Ralph Boschnung, dernier pilote à marquer des points.

Course 2

Du haut de sa pole position, Alessio Picariello a à nouveau su concrétiser l’occasion pour s’imposer. Après un bon départ le Belge menait devant Kremer et Günther. Dans le peloton, l’agitation régnait avec une collision à trois impliquant Giorgio Maggi, Hannes Utsch et Kim-Alexander Giersiepen, qui ont tous dû abandonner.

Après une neutralisation, la voiture de sécurité s’est éclipsée pour mettre en lumière la lutte intense où Hendrik Grapp qui concédait sa quatrième place, la donnant à Nicolas Beer, qui terminera une nouvelle fois au pied du podium. Pour ne rien arranger, Callan O’Keefe s’est lui aussi faufilé devant Grapp.

De la même manière, Indy Dontje a repris six places en l’espace de quinze tours pour terminer à la septième place finale, juste devant un autre grimpeur, le débutant Ralph Boschung qui est passé du 17e au 8e rang. Une belle prouesse, pourtant mise à mal par une pénalité de 30 secondes pour avoir amélioré un secteur sous drapeau jaune, ce qui devient semble-t-il une habitude dans la discipline. Il termine finalement à la onzième place. De fait, le top 10 était finalement complété par Callan O’Keefe, Beitske Visser et Fabian Schiller.

Course 3

Grâce à sa huitième place lors de la course du dimanche matin, Callan O’Keefe partait cet après-midi en pole position avec à ses côtés Indy Dontje, la deuxième ligne étant partagée entre Hendrik Grapp et Marvin Dienst.

Grâce à un bon départ, Dontje a pris la tête dès les premiers instants malgré une pression constante de Nicolas Beer et de Marvin Dienst. Si le pilote Lotus a répliqué avec une résistance imparable, l’écart sur la ligne d’arrivée n’était que de trois dixièmes face à Beer. Les trois hommes sont ainsi montés sur le podium dans cet ordre, mais chacun d’entre eux avait la volonté de s’imposer.

Picariello a bien assuré les points intermédiaires en terminant au quatrième rang de la course, à neuf seconde des trois premiers qui étaient tout bonnement déchaînés. Il devance sur la ligne d’arrivée Maximilian Günther, qui a bien bataillé avec Jason Kremer tout au long des 17 tours de course. Le pilote Schiller Motorsport a dû concéder la cinquième place pour se classer juste derrière Günther. Le poleman Callan O’Keefe a pour sa part chuté au septième rang en perdant notamment plusieurs places au départ. Ralph Boschung n’a à nouveau pas chômé en remontant jusqu’à la huitième place finale, alors qu’il partait vingtième en raison d’une pénalité.

Le top 10 est pour sa part complété par Beitske Visser et Fabian Schiller. Le seul non classé de la course est le pilote Lotus Mikkel Jensen.

Bilan

Grâce à ses deux victoires, le Belge Alessio Picariello s’octroie 24 points d’avance sur Nicolas Beer et 24 devant le dernier vainqueur du week-end Indy Dontje. Une avance conséquente qui pour autant devra être entretenue lors des sept prochains meetings – un championnat ne se gagne pas en un meeting !

Le prochain rendez-vous de l’ADAC Formel Masters se tiendra sur le circuit de Spa-Francorchamps du 11 au 12 mai 2013.

ADAC Formel Masters 2013 – Classement pilotes – Meeting 1/8
Pos Pilote Points
1 Alessio Picariello 57
2 Nicolas Beer 37
3 Indy Dontje 33
4 Maximilian Günther 31
5 Hendrik Grapp 26
6 Marvin Dienst 24
7 Jason Kremer 23
8 Callan O’Keefe 16
9 Beitske Visser 8
10 Ralph Boschung 4
11 Stefan Riener 2
12 Fabian Schiller 2

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox