Accueil / F4 / ADAC Formel Masters – Picariello et Beer vainqueurs au Nürburg

ADAC Formel Masters – Picariello et Beer vainqueurs au Nürburg

Alessio Picariello 2013 ADAC Formel Masters Nürburgring

La première moitié de saison 2013 de l’ADAC Formel Masters s’achevait ce week-end au Nürburgring. Vainqueur de cinq des neuf courses disputées jusqu’ici, le Belge Alessio Picariello occupait la tête du championnat mais les outsiders restaient encore dans le coup malgré des résultats irréguliers.

Essais

Ralph Boschung était le plus rapide de la séance d’essais libres disputée sur la version courte du Nürburgring. Le jeune suisse devançait alors ses dix-huit concurrents grâce à son tour en 1m29.546s dans les derniers instants d’une séance de quarante-cinq minutes.

Le pilote de quinze ans devançait alors Alessio Picariello, Maximilian Günther et Jason Kremer, tous trois en six centièmes de seconde. Beitske Visser prenait le cinquième rang, la meilleure position des Lotus-Motopark.

Fabian Schiller, Nicolas Beer, Indy Dontje, Kim Luis Schramm, Stefan Riener et Mikkel Jensen occupaient les positions du sixième au onzième rang, tous dans le même seconde de Boschung.

Qualifications

Maximilian Günther s’offrait sa première pole position au Nürburgring à l’issue d’une séance de qualification aux écarts infimes. Le jeune allemand se payait même le luxe de réaliser la double pole sur le tracé mythique de l’Eifel.

Le meilleur tour de Maximilian Günther en 1m28.952s menait le pilote Mücke au sommet, trois dixièmes devant son équipier Alessio Picariello. Le Belge avait longtemps mené la feuille des temps avant d’être délogé de la tête à trois minutes du drapeau à damier. Günther était d’ailleurs le seul à rentrer dans la minute vingt-huit. Nicolas Beer et Beitske Visser s’assuraient la deuxième ligne devant Jason Kremer, qui évoluait à domicile.

Ralph Boschung se classait sixième, suivi de Mikkel Jensen, Hendrik Grapp, Martin Diest et Indy Dontje, ces deux derniers étant relégués à plus d’une seconde du poleman.

Etablie par les deuxièmes meilleurs tours de chaque pilote, la grille pour la deuxième course voyait encore Alessio Picariello s’aligner sur la première ligne derrière Maximilian Günther. Nicolas Beer et Beitske Visser occupaient à nouveau la deuxième ligne devant Ralph Boschung et Jason Kremer. Mikkel Jensen, Hendrik Grapp, Indy Dontje et Marvin Dienst complétaient le top dix.

Course 1

Au départ, Alessio Picariello prenait l’avantage sur Maximilian Günther et s’emparait des commandes de la course. Une position qu’il ne quittait plus le long des dix-sept tours de course. Le Belge signait alors son sixième succès de l’année après s’être échappé, aidé par la lutte entre Maximilian Günther et Nicolas Beer pour la deuxième place.

Le Danois dépassait l’ancien poleman à deux tours du but, laissant Günther défendre avec succès face à Ralph Boschung dans les derniers tours. Ralph Boschung terminait ainsi au pied du podium après s’être élancé du sixième rang. Jason Kremer se classait cinquième après avoir résisté en début de course à Hendrik Grapp et Mikkel Jensen, tous deux piégés en sortant large suite à une belle manoeuvre de l’Allemand.

Si Hendrik Grapp conservait la sixième place malgré les assauts de Marvin Dienst en fin de course, Mikkel Jensen touchait Beitske Visser qui avait perdu plusieurs places en début de course. Indy Dontje en profitait pour passer Visser qui parvenait à devancer Stefan Riener dans le top dix.

Course 2

Maximilian Günther parvenait à conserver la tête au départ cette fois mais devait s’incliner face à Alessio Picariello après le premier tour. Une fois en tête, le Belge s’échappait et n’était plus rattrapé au terme des dix-sept tours de course. Le pensionnaire de l’équipe Mücke se payait même le luxe d’accroître son avance en gérant ses pneus.

Plus dans le rythme qu’hier, Maximilian Günther franchissait la ligne d’arrivée en deuxième place à six secondes, devant Ralph Boschung qui s’offrait un second podium cette année après un excellent envol puis en résistant avec brio aux attaques de Beitske Visser.

Le duo composé du jeune suisse et de la protégée de Red Bull devançait de dix secondes un groupe bataillant pour la cinquième place. Hendrik Grapp menait initialement ce peloton avant d’être débordé par Jason Kremer qui écopait toutefois d’un drive-through pour être sorti de la piste et revenu d’une manière jugée dangereuse.

Les divers luttes voyaient finalement Marvin Dienst s’emparer de la cinquième place devant Stefan Riener et Mikkel Jensen, le Danois ayant connu un premier tour difficile avant de sortir vainqueur d’une bataille dans les derniers tours face à Nicolas Beer et Indy Dontje. Callan O’Keeffe s’offrait la dixième place après un accrochage entre Hendrik Grapp et Fabian Schiller à trois tours du but.

Course 3

Avec la grille inversée, Nicolas Beer démarrait en pole position de la course finale au Nürburgring devant Mikkel Jensen, Stefan Riener et Marvin Dienst. Profitant de cette chance de démontrer son talent, Nicolas Beer conservait tout l’avantage de sa pole pour obtenir sa première victoire dans la catégorie. Auteur d’un bon départ, le Danois gardait la première place tandis que Mikkel Jensen devait batailler avec Marvin Dienst tandis qu’Alessio Picariello avait déjà gagné de nombreuses positions.

La course était rapidement neutralisée suite à un incident entre Hendrik Grapp, Kim-Luis Schramm et Benedikt Gentgen, ce dernier se retrouvant à l’envers. L’évacuation entraînait une interruption prolongée durant une longue partie de la course.

Au restart, Nicolas Beer parvenait à garder la tête face aux attaques de Marvin Dienst. Celui-ci allait rapidement devoir défendre face à Alessio Picariello qui se contentait finalement de la plus petite marche du podium derrière les deux Dallara du Neuhauser Racing.

Maximilian Gunther profitait du restart pour multiplier les dépassements dont une belle manoeuvre sur Mikkel Jensen et Beitske Visser dans le même virage. Günther terminait ainsi quatrième devant Jensen tandis qu’Indy Dontje prenait la sixième place devant Ralph Boschung, de peu devant Fabian Schiller. Beitske Visser perdait des places dans le dernier tour et finissait neuvième, devant son collègue du Red Bull Junior Team, Callan O’Keeffe.

Bilan

Fort de deux victoires et un podium en trois courses, Alessio Picariello termine la première moitié du championnat 2013 d’ADAC Formel Masters solidement en tête avec 78 unités d’avance sur Maximilian Günther, nouveau dauphin devant Nicolas Beer. Les concurrents de l’ADAC Formel Masters ne connaîtront pas de répit puisque la prochaine étape de la saison 2013 les mènera au Red Bull Ring le week-end prochain.

ADAC Formel Masters 2013 – Classement pilotes – Meeting 4/8
Pos Pilote Points
1 Alessio Picariello 202
2 Maximilian Günther 124
3 Nicolas Beer 123
4 Jason Kremer 106
5 Hendrik Grapp 101
6 Indy Dontje 87
7 Marvin Dienst 86
8 Ralph Boschung 51
9 Beitske Visser 48
10 Mikkel Jensen 48
11 Callan O’Keefe 23
12 Fabian Schiller 18
13 Florian Herzog 17
14 Stefan Riener 12
15 Kim-Luis Schramm 3
16 Stéphane Kox 2
17 Kim-Alexander Giersiepen 1

À propos Guillaume Renard

Guillaume surveille le monde des monoplaces comme personne. Toujours à l'affût des dernières nouvelles et des disciplines en vogue, il définit la ligne éditoriale et apporte un regard avisé mais toujours bienveillant sur les formules de promotions.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox