Accueil / F4 / ADAC Formel Masters – Picariello solide leader à domicile

ADAC Formel Masters – Picariello solide leader à domicile

Alessio Picariello 2013 ADAC Formel Masters Spa-Francorchamps

Comme pour la F3 allemande, l’ADAC Formel Masters a fait concourir ses pilotes sur la piste de Spa-Francorchamps ce week-end. Avec vingt points d’avance sur son poursuivant direct Nicolas Beer, Alessio Picariello allait-il conserver le leadership sur la piste belge ?

Essais

C’est pourtant le septième homme du championnat, Jason Kremer, qui se classait en tête des essais grâce à un meilleur tour signé en 2m31.013s, devant celui qui a respecté son rang au championnat, le pilote Neuhauser Racing Nicolas Beer. Trois dixièmes derrière son adversaire, il devançait cependant la Mücke Motorsport de Maximilian Günther. Le pilote, soutenu par l’ADAC Sports Foundation, a échoué à cinq dixièmes du meilleur temps.

Derrière eux se tenaient Indy Dontje, Marvin Dienst. Picariello, qui courait à domicile sur cette manche au volant de sa Mücke, a terminé derrière ces hommes en sixième position, juste devant Fabian Shiller.

Qualifications

Jason Kremer avait-il décidé d’être le roi de Spa-Francorchamps ? Ses deux pole positions décrochées lors de la séance qualificative du vendredi semblaient le statuer ! Celle-ci a été perturbée par la pluie, qui s’est invitée à la fin des 30 minutes prévues et qui a scellé le sort des grilles de départ des deux premières courses.

Le temps de la pole du pilote Schiller Motorsport a été bouclé en 2m30.048s autour du circuit de 7 kilomètres. Il partagera ainsi la première ligne avec le local de l’étape et leader du championnat Alessio Picariello, qui a encaissé quatre dixièmes de retard face au poleman Kremer. Cette performance lui a permis de devancer la Mücke de Günther, qui devance pour sa part la Neuhauser de Beer. Günther partira d’ailleurs en première ligne de la deuxième course, devançant dans ce scénario Beer et Jensen.

La grille de la première course se compose ensuite de Mikkel Jensen, Fabian Schiller, Ralph Boschung, Callan O’Keefe, Marvin Diennst et Indy Dontje qui complète le groupe des dix premiers.

Course 1

La piste était détrempée pour la première course du week-end d’ADAC Formel Masters, ce qui a conduit les pilotes à débuter les hostilités sous le contrôle de la voiture de sécurité. Jason Kremer n’a donc pas pu s’illustrer dans un départ arrêté, ce qui lui a valu de se faire déborder au coup d’envoi des affrontements par le régional de l’étape Alessio Picariello à l’épingle de la Source.

Il l’a vite oublié et a terminé 18 secondes devant lui sur la ligne d’arrivée. Il faut dire que Kremer avait du pain sur la planche, puisqu’il devait gérer une bataille à trois impliquant également Nicolas Beer et Maximilian Günther. Le pilote Schiller Motorsport a néanmoins conservé sa deuxième place au prix d’une lutte de tous les instants.

La dernière marche du podium était à créditer à Günther, malgré une lutte avec Beer qui aura duré jusqu’au dernier virage du dernier tour de course. Hendrik Grapp s’est lui aussi bien illustré en grimpant de six positions en neuf tours pour terminer à la cinquième place de la course devant Ralph Boschung et Fabian Schiller, avec lesquels il a dû se confronter lors de la course.

Indy Dontje, huitième sur la ligne, était parti du dixième rang, ce qui lui permet de terminer au final devant Mikkel Jensen et la Neuhauser de Stefan Riener, qui complétait les points. Ces deux hommes ont tiré parti d’une collision entre Callan O’Keefe et Florian Herzog lors de l’avant-dernier tour, ce qui a provoqué l’abandon du pilote KUG Motorsport Herzog. Stéphane Kox et Beitske Visser sont également entrées en collision, provoquant la colère de la nouvelle membre du Red Bull Junior Team sur les réseaux sociaux.

Course 2

A domicile, Alessio Picariello a continué de caracoler en tête grâce à un départ inspiré : en atteignant le quatrième virage du circuit, il avait déjà effacé trois de ses adversaires, dont le poleman Jason Kremer. La première étape de la mission était donc remplie pour celui qui courait devant son public. Il profitera peut-être de la voiture de sécurité, mais cela ne l’empêchera pas de franchir la ligne d’arrivée avec un avantage de 6 secondes sur Beer. Günther complétait le podium de cette course.

Derrière ce podium dont l’ordre n’a pas réellement été menacé, les batailles dans le peloton battaient leur plein. La raison de la sortie de la voiture de sécurité n’est pas originale : un embouteillage dans l’épingle de la Source, un endroit toujours délicat pour les jeunes pousses comme les pilotes de la catégorie reine !

Son intervention s’est éternisée, donnant une allure de course sprint aux six derniers tours. La quatrième place a été prise par le poleman Kremer, suivi de pilotes qui se sont échangés leurs positions de manière propre, permettant à Marvin Dienst de prendre la cinquième place devant un Hendrik Grapp qui a gagné pas moins de six positions depuis sa position sur la grille de départ. Entre le sixième homme Grapp et le neuvième homme Schiller, deux petites secondes regroupaient ces quatre pilotes, également composés de Mikkel Jensen et Callan O’Keefe qui se sont battus pour la septième place que le Danois a décroché.

Course 3

C’est en ne partant pas de la pole que Jason Kremer est parvenu à s’imposer lors de la dernière course, depuis le cinquième rang. Il s’agit de la première victoire de la saison pour le pilote allemand de l’équipe Schiller Motorsport.

La course a vu les deux débutants Mikkel Jensen et Ralph Boschung prendre les deux dernières marches du podium, d’une manière assez différente toutefois. Jensen a en effet signé son meilleur résultat sans réaliser autant d’efforts pour remonter dans la hiérarchie que le pilote KUG Motorsport Boschung. Le Suisse partait en effet depuis la treizième place sur la grille, gagnant l’équivalent d’une position par tour pour atteindre ce podium.

La bataille pour cette dernière marche s’est jouée entre cinq pilotes jusqu’au dernier virage de la course. Nicolas Beer concédait ce podium pour prendre la quatrième place finale, devant Florian Herzog sur la ligne. Or, le pilote KUG Motorsport Herzog a reçu 30 secondes de pénalité ajoutées à son temps de course, qui l’ont fait plonger à la treizième place finale en raison d’une collision avec un adversaire.

Un moindre mal, finalement, face à la disqualification de Stefan Riener après-course : le non-respect, à deux reprises, des drapeaux jaunes n’est jamais une bonne idée, surtout pour dépasser des adversaires ! Ainsi, la sixième place est revenue à Günther, qui a terminé devant Grapp et Visser. La pilote soutenue par le Red Bull Junior Team est elle aussi remontée de loin, plus précisément de la seizième place sur la grille.

Vous devez forcément vous demander, à ce stade, ce qu’il est advenu d’Alessio Picariello : Callan O’Keefe, qui partait de la pole, a connu un contact avec le leader du championnat, qui l’a mené tout droit vers l’abandon. Schiller, Dienst et Riener ont connu le même destin, O’Keefe terminant pour sa part dixième derrière Stéphane Kox.

Bilan

Au championnat, Alessio Picariello dispose au soir de la manche belge d’une avance de 33 points sur Nicolas Beer malgré son abandon dans la dernière course. En confortant son leadership de la sorte, il a bien capitalisé sur son week-end à domicile et devrait continuer sur sa lancée, même si la concurrence ne doit jamais être écartée, surtout en formules de promotions !

Le prochain rendez-vous de l’ADAC Formel Masters se tiendra à Sachsenring le week-end du 9 juin 2013.

ADAC Formel Masters 2013 – Classement pilotes – Meeting 2/8
Pos Pilote Points
1 Alessio Picariello 107
2 Nicolas Beer 74
3 Jason Kremer 68
4 Maximilian Günther 66
5 Hendrik Grapp 48
6 Indy Dontje 44
7 Marvin Dienst 34
8 Callan O’Keefe 21
9 Ralph Boschung 20
10 Mikkel Jensen 18
11 Beitske Visser 11
12 Fabian Schiller 10
13 Stefan Riener 3
14 Stéphane Kox 2

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox