Accueil / F4 / ADAC Formel Masters – Succès autrichiens pour Jensen et Eriksson
Mikkel Jensen 2014 ADAC Formel Masters Red Bull Ring
© ADAC Formel Masters

ADAC Formel Masters – Succès autrichiens pour Jensen et Eriksson

Le championnat d’ADAC Formel Masters était très serré à l’aube de la manche du Red Bull Ring. Mikkel Jensen disposait de deux petits points d’avance sur Maximilian Günther. Derrière, Marvin Dienst jouait le rôle d’observateur en embuscade. Allait-il se mêler à la lutte, voire coiffer au poteau ses adversaires ?

Essais

Mikkel Jensen réalisait une bonne entame de week-end. Le meilleur tour du pilote Neuhauser Racing, bouclé en 1m36.638s, lui conférait une marge de quatre dixièmes sur Ralph Boschung et six sur Tim Zimmermann. Joel Eriksson signait le quatrième temps devant Maximilian Günther.

Dennis Markscuall et Kim-Luis Schramm, relégués à huit dixièmes, prenaient les sixième et septième temps. Luis-Enrique Breuer, Igor Walilko et Fabian Schiller bouclaient le top dix devant Marvin Dienst. Il s’agissait de la seule séance d’essais de la discipline, disputée une journée avant les qualifications du samedi matin.

Qualifications

Le samedi, Mikkel Jensen poursuivait sa dynamique avec succès sur le Red Bull Ring. Le leader du championnat parvenait à contenir les assauts de son équipier Tim Zimmermann en signant les deux meilleurs temps de la séance dans les toutes dernières minutes des qualifications.

Les deux hommes devançaient ainsi Ralph Boschung sur la grille de la première course. Fabian Schiller et Maximilian Günther complétaient le quinté de tête, suivi de Joel Eriksson, Kim-Luis Schramm, Marvin Dienst, Philip Hambrecht et Dennis Marschall.

Basée sur les deuxièmes meilleurs temps, la grille de la course 2 permettait toutefois à Ralph Boschung et Fabian Schiller de s’intercaler entre le poleman Jensen et Zimmermann. Le reste du top dix était identique, hormis les positions 8 à 10 où cette fois Dennis Marschall devançait Marvin Dienst et Philip Hambrecht.

Course 1

Mikkel Jensen réalisait un départ qui lui permettait de garder l’avantage sur ses poursuivants. Tim Zimmermann rencontrait plus de difficultés, mais il parvenait à garder Ralph Boschung derrière lui au premier virage. Hélas, Zimmermann terminait dans les graviers au virage suivant après avoir bloqué une roue.

Ralph Boschung héritait alors de la deuxième position devant Joel Eriksson. Les deux hommes tenaient le rythme de Mikkel Jensen, mais jamais l’opportunité ne se présentait pour tenter une manoeuvre. Les trois hommes franchissaient alors la ligne d’arrivée dans cet ordre, devançant de dix secondes Fabian Schiller.

Le reste du plateau était plus animé. Maximilian Günther se classait cinquième, d’une courte tête devant Marvin Dienst. Nico Menzel profitait de la bataille entre les Mücke de Philip Hamprecht et Kim-Luis Schramm pour se glisser en septième position tandis qu’Igor Walilko résistait à Luis-Enrique Breuer pour marquer le point de la dixième position.

Course 2

Dimanche matin, Mikkel Jensen récidivait avec une nouvelle victoire depuis la pole position. Le Danois résistait à Ralph Boschung dans les premiers mètres, avec succès, avant de mener les débats jusqu’à l’arrivée malgré une intense pression de ses poursuivants, menés par le Suisse.

Hélas pour Ralph Boschung, celui-ci ne parvenait pas à conserver sa deuxième position puisque Maximilian Günther réalisait un départ canon pour se porter du cinquième au troisième rang avant d’effacer le pilote Lotus.

Le trio de tête s’échappait, mais les positions ne changeaient plus par la suite, Mikkel Jensen s’imposant devant Maximilian Günther et Ralph Boschung. Au pied du podium, Fabian Schiller prenait le dessus sur Tim Zimmermann et Kim-Luis Schramm dans les derniers tours.

Joel Eriksson se classait en septième position, devançant aisément Nico Menzel, Corinna Kamper et Dennis Marschall. Manche à oublier pour Marvin Dienst, qui a écopé d’un drive-through en raison des limites de la piste avant d’être victime d’un problème mécanique.

Course 3

Marquée par la grille inversée, la troisième et dernière manche du week-end autrichien de l’ADAC Formel Masters permettait à Joel Eriksson de signer son premier succès dans la catégorie.

Parti aux côtés du poleman Nico Menzel sur la première ligne, le Suédois prenait son mal en patience lors du premier virage avant de le déborder lors des virages suivants. Menzel perdait d’ailleurs une autre position dans l’opération, pour le moins confuse et animée puisque la voiture de sécurité était déployée pour dégager la monoplace de Philip Hamprecht, partie en tonneau après un contact avec celle de Luis-Enrique Breuer, à la dérive.

Au restart toutefois, Kim-Luis Schramm occupait la tête devant Joel Eriksson et Nico Menzel. Le nouveau leader était immédiatement soumis à la pression de Joel Eriksson, qui ne tardait pas à le dépasser avant de s’échapper en tête. Ses poursuivants ne le revoyaient plus, d’autant plus qu’ils se livraient ç une lutte intense pour la deuxième position.

Kim-Luis Schramm créait un véritable train, menant devant Nico Menzel, Fabian Schiller, Ralph Boschung, Mikkel Jensen et Maximilian Gunther. Mikkel Jensen tentait un dépassement, mais sa manoeuvre se terminait en un accrochage faisant perdre des positions aux deux hommes.

Alors que Joel Eriksson semblait maitriser son avance, il voyait désormais Mikkel Jensen et Ralph Boschung revenir dans les dernières minutes, sans toutefois trembler. Maximilian Gunther terminait au pied du podium, suivi de Tim Zimmermann, Nico Menzel et Marvin Dienst tandis que Fabian Schiller, Igor Walilko et Dennis Marschall complétaient les dix premiers.

Bilan

Avec son double succès, Mikkel Jensen conserve la tête du championnat qui a atteint sa mi-saison en Autriche. Le Danois n’est toutefois pas à l’abri, puisque Maximilian Günther n’est qu’à 27 points de lui. Passé à travers de son week-end, Marvin Dienst pointe au troisième rang, mais est désormais distancé par les deux leaders. L’un des grands favoris du début d’année voit même Ralph Boschung, le débutant Tim Zimmermann ainsi que Kim-Luis Schramm revenir près de lui. Enfin, le premier succès de Joel Eriksson lui permet de revenir à la huitième place du classement général, derrière Fabian Schiller. Les concurrents se retrouveront désormais après une pause estivale, les 9 et 10 août, sur le Slovakia Ring.

ADAC Formel Masters 2014 – Classement général – Meeting 4/8
Pos Pilote Points
1 Mikkel Jensen 183
2 Maximilian Günther 156
3 Marvin Dienst 116
4 Ralph Boschung 104
5 Tim Zimmermann 91
6 Kim-Luis Schramm 90
7 Fabian Schiller 79
8 Joel Eriksson 70
9 Dennis Marschall 56
10 Philip Hamprecht 47
11 Nico Menzel 20
12 Luis-Enrique Breuer 17
13 Igor Walilko 12
14 David Kolkmann 5
15 Giorgio Maggi 3
16 Corinna Kamper 2

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l'aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox