Accueil / F4 / BRDC F4 – Graham et Cook se partagent les honneurs
Matty Graham 2013 BRDC F4 Winter Series Snetterton 300
© BRDC Formula 4

BRDC F4 – Graham et Cook se partagent les honneurs

Le coup d’envoi de la Winter Series de BRDC Formula 4 se tenait au Snetterton 300, avec les quatre premières courses de cette compétition réduite à deux meetings de quatre courses chacun. Avec un plateau de neuf pilotes, la lutte allait-elle être intense ou se transformer en domination ?

Qualifications 1

Matty Graham se retrouvait en pole position en 2m10.209s. Ce temps lui permettait de devancer son adversaire principal, Falco Wauer, de plus de deux secondes. Les écarts continuaient de s’accroître au fil des lignes sur la grille de départ avec les neufs pilotes répartis dans une fourchette de dix secondes.

Au-delà de la première ligne, Sennan Fielding prenait la troisième place devant Will Palmer et le Brésilien Piietro Fittipaldi, premier pilote relégué à plus de trois secondes. Derrière lui, la troisième ligne était complétée par Matteo Ferrer, qui devançait de son côté Jake Cook et Dimitris Papanastasiou. Fredrik Johansen fermait la marche à plus de neuf secondes du poleman.

Course 1

Le premier vainqueur de ce championnat hivernal n’était autre que le poleman, Matty Graham, avec près de trois secondes devant Falco Wauer. Derrière eux, Sennan Fielding complétait le podium non loin de Will Palmer, qui devait se contenter de l’anonymat d’une quatrième place.

Pourtant, le poleman ne s’élançait pas parfaitement et tombait au troisième rang. Falco Wauer et Sennan Fielding en profitaient pour s’infiltrer. Falco Wauer commençait même à creuser l’écart alors que Matty Graham venait de dépasser Sennan Fielding au virage Palmer.

Falco Wauer voyait ensuite un Matty Graham déterminé pour remonter sur le leader. En quelques tours, l’avance du leader s’était envolée. Au quatrième tour, le dépassement intervenait au virage Riches. Par la suite, le nouveau leader Matty Graham creusait l’écart, sans être inquiété outre-mesure.

Le podium était néanmoins disputé entre Falco Wauer, Sennan Fielding et Will Palmer. Derrière eux, Jake Cook terminait à plus de quinze secondes du leader non loin de Pietro Fittipaldi et Matteo Ferrer. Fredrik Johansen fermait la marche, tandis que Dimitris Papanastasiou devait abandonner.

Course 2

Toujours dans des conditions climatiques délicates, Matty Graham s’imposait. Le départ du pilote était une nouvelle fois chaotique et offrait un boulevard à Will Palmer, qui s’élançait sur la première ligne.

Une nouvelle fois, c’était pourtant Falco Wauer qui prenait la tête de la course à l’issue du premier tour, avec un avantage conséquent de plus de trois secondes. Sennan Fielding et Matty Graham le suivaient. Mais l’attaque du leader le menait hors-piste, une excursion qu’il répétera lors de la course à plusieurs reprises.

Sennan Fielding récupérait la tête en conséquence, mais au quatrième tour, Matty Graham prenait le leadership et s’offrait une belle avance par la suite.

Qualifications 2

Le dimanche, la hiérarchie changeait. Un nouveau poleman émergeait : la Hillspeed de Jake Cook, auteur d’un tour en 2m16.853s. Les temps étaient plus serrés en tête même si les neuf pilotes se tenaient tout de même en huit secondes.

Sennan Fielding confirmait sa bonne forme avec une qualification en première ligne, à sept dixièmes du leader. Troisième classé, Matty Graham restait dans la bataille avec une seconde de retard sur le leader. Will Palmer se classait lui aussi en deuxième ligne.

Cinquième, Pietro Fittipaldi se trouvait devant Falco Wauer et Matteo Ferrer. Enfin, Dimitris Papanastasiou et Fredrik Johansen fermaient la marche.

Course 3

Le poleman disposait toujours d’un avantage lors du week-end : Jake Cook le prouvait en s’imposant. Pourtant, comme lors des premières courses, l’avantage de ce dernier ne se reflétait pas au départ, qui se révélait lent.

Sennan Fielding s’envolait mieux, à l’instar du précédent poleman Matty Graham. Celui-ci prenait sa revanche sur ses deux mauvais départs et prenait la tête à Riches.

Or, un contact à Agostini entre Sennan Fielding et Matty Graham, intervenu dès le premier tour, permettait à Sennan Fielding de prendre la tête. Matty Graham perdait le contrôle et chutait au classement en conséquence. Il allait grimper sixième sur la ligne d’arrivée.

Pendant ce temps, Jake Cook remontait dans la hiérarchie en dépassant Sennan Fielding, qui se faisait ensuite déborder par Falco Wauer, qui se préparait à terminer deuxième sur la ligne d’arrivée. Pour autant, Sennan Fielding reprenait le dessus sur son adversaire après une erreur de ce dernier. Il devait toutefois s’incliner à nouveau face à Falco Wauer.

Matteo Ferrer était monté au quatrième rang dès le premier tour, et s’apprêtait à terminer troisième de la course devant Sennan Fielding. Le dépassement intervenait au sixième tour à l’épingle de Montréal.

Pietro Fittipaldi et Will Palmer infligeaient également une belle pression à ces hommes, alors que Matty Graham se hissait au sixième rang final derrière Pietro Fittipaldi et devant Will Palmer. Dimitri Papanastasiou et Fredrik Johansen fermaient la marche.

Course 4

Les pneus secs étaient enfin de rigueur pour les pilotes, qui pouvaient apprécier un soleil qui s’était fait rare ce week-end. Jake Cook s’imposait pour la deuxième fois. Sur le podium, il était accompagné par Falco Wauer et Will Palmer.

Le départ du poleman était pour la première fois du week-end satisfaisant. Falco Wauer se tenait alors à la deuxième place, devant Matty Brabham, brillant à l’entame de la course pour se hisser au troisième rang.

Dès le premier tour, un incident intervenait : Matteo Ferrer commettait une erreur qui provoquait la sortie de la voiture de sécurité. Au quatrième tour, la course reprenait ses droits et Jake Cook négociait bien la reprise. Il creusait rapidement un écart d’une seconde au terme d’un nouveau tour sous drapeau vert.

Falco Wauer essayait de rester quelque peu au contact, mais il ne pouvait se révéler menaçant face au leader. Matty Graham conservait le troisième rang, du moins jusqu’à ce que Will Palmer, qui infligeait une pression constante sur son adversaire, ne trouve l’ouverture suite à une erreur de son rival.

Celui-ci ne faisait toutefois aucun cadeau à Sennan Fielding, qui était pourtant décidé à prendre le dessus. Las, sa tentative n’aboutissait pas et le pilote HHC devait se contenter du cinquième rang. Pietro Fittipaldi était toutefois depuis longtemps devant ce dernier, avant que l’aspiration ne porte ses fruits à la ligne droite de Senna, qui aboutissait à un dépassement à Riches. Fredrik Johansen et Dimitris Papanastasiou fermaient la marche.

Bilan

Matty Graham et Jake Cook viennent de se renvoyer la balle ce week-end, avec avantage pour le vainqueur inaugural de l’équipe Douglas Motorsport, pour deux points. La régularité de Falco Wauer lui permet de concéder deux petits points de retard.

En sachant que 120 points peuvent être marqués par un quadruple vainqueur à Brands Hatch, le week-end du 24 novembre, tout peut encore changer.

BRDC F4 Winter Series 2013 – Classement pilotes – Meeting 1/2
Pos Pilote Points
1 Matty Graham 93
2 Jake Cook 91
3 Falco Wauer 91
4 Sennan Fielding 79
5 Will Palmer 70
6 Pietro Fittipaldi 66
7 Fredrik Johansen 52
8 Dimitris Papanastasiou 40
9 Matteo Ferrer 34

À propos Juliette Follin

Juliette vous apporte les actualités, interviews et résumés de meetings de course sur un plateau, quelle que soit la discipline. En parallèle, elle supervise l’aspect technique et graphique sur le site et les réseaux sociaux.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

Motor Racing League plugin by Ian Haycox